Sessions Carnassiers – Janvier 2019


Janvier 2019, les sessions carnassiers.

bord-greenLe Grand Large

bord-blueflaot-bluebord-blueLes pictos bleus représentent les eaux « ouvertes », lônes, rivières, fleuves…

bord-green Float-green boat-greenles pictos verts, les eaux « fermées », plans d’eau, étangs, lacs…

Tout d’abord bonne année à tous nos lecteurs, plus nombreux semaines après semaines, toute la FishTeam69 vous souhaite le meilleur pour 2019. Sur ce mois de janvier quelques possibilités de sorties sont à entrevoir et nous passerons la plupart d’entres elles sur le plan d’eau du Grand Large, avide de prise, c’était donc le lieu qui s’imposait car il offre une très bonne densité de poisson. On le sait, la chute des températures, assez brutale et flagrante, aura peut être mis en éveil des spécimens plus concrets. On ira par trois fois sur ce secteur afin de mettre toute les chances de notre coté avant une fermeture annuelle qui nous laissera orphelin pour quelques mois, on a tous très besoin de contact réel avant de mettre les leurres au repos.

A coté, et mettant à profit le reste du temps non passé à la pêche, on sort des nouvelles cartes, à la demande ou pas. D’autre part, le travail sur iShare continu afin d’optimiser encore la partage de nos logs sondeur, pour une meilleure efficacité et un déploiement des cartes plus rapide et précis, automatisation à la clef 😉 Le CrowdSourcing efficace made in FishTeam69 ! En espérant que 2019 draine plus de participant que 2018, le concept a besoin de vous pêcheur averti et équipé. Nombreux sont les pêcheurs équipés de sondeur demandant un accès à l’application, moins nombreux sont ceux qui souhaite partager leur logs, on retrouve bien ici cette mentalité de pêcheur de l’ancien temps, qui aime prendre sans donner, qu’il faudra absolument changer pour faire évoluer notre loisir dans le bon sens.


pictograms-nps-fishing Le Grand Large.bord-green  On ira donc par trois sessions tenter de lever du maillé au Grand Large. A noter le changement de législation avec la mise en place d’une fenêtre de capture 50-70 cm, en dehors de ces tailles les brochets doivent être relâchés. En espérant que cela favorise le développement des gros spécimens, affaire à suivre…

lol69 commencera les sessions sur le tout début du mois, en mode solo (ou presque), et pourra nous dégrossir le travail. Les choses ne s’annoncent pas facile même s’il réussira quelques belles prises. Les températures d’eau ont bien chutées et un petit vent vient brisé la surface. Malgré des conditions qui peuvent paraitre bonnes, les actions se font attendre et les touches sont plus que rare. Seule une fenêtre d’activité se dessinera et il pourra célébrer un joli brochet venu puncher le leur souple blanc sur une animation en dent de scie. Il ne prendra pas le temps d’une mesure précise mais le poisson dépasse aisément les 90 cm, avec surement un record personnel à la clef. Ce sera la seule prise de sa sortie de début de mois.

Sur une deuxième session, les choses semblent se reproduire de manière inéluctables, pas d’action précises avant une fenêtre d’activité de 20 minutes environ. Il faut savoir rester concentré pour ne point rater les rares touches qui se présentent. D’abord un brochet de 60 cm, pris au leurre souple rouge sang, manié en dent de scie. Puis quelques minutes plus tard, un combat qui durera 30 minutes avec un record personnel à la clef, avec ce silure d’1m62.

En mode team, on y retournera deux fois sur la dernière partie du mois. Les températures sont encore descendu, on trouve des zones avec des eaux à 3,5 degrés, d’autres « plus » chaudes montent à 6,5 degrés. On passe le plus gros de notre temps à naviguer pour chercher des zones propices, avec présences d’herbiers, eaux teintées, et températures convenables, ce n’est pas évident de rassembler tous ces critères mais on trouve quelques spots prometteurs. A force de varier les présentations, Pavince trouvera une ouverture avec deux prises quasi successives, sur un poisson nageur Rapala X-Rap Shad bien twiché, les poissons viennent taper violemment après des pauses significatives de quelques secondes. Aujourd’hui encore, l’activité se dessine sur une période courte de 30 minutes ou il ne faut pas rater les touches. Deux poissons de 48 et 62 cm qui apporte un peu de gaité sur des journées bien moroses.

Sur la dernière sortie de l’année, on prends les même et on recommence, la journée se déroule sans la moindre action, pas une touche, avant que john n’essaye un montage assez inhabituel, et l’emploi d’une « queue de lapin » à hélice, agrémenté de gras de jambon, manié lentement entre les herbiers avec un avençon de 14 grammes. Il croira à une touche d’algue avant de s’apercevoir en remontant la ligne qu’il tenait bien la un brochet, hélas, le ferrage n’ayant pas eu lieu, il se décrochera sur un coup de tête arrivé en surface. Ìl faudra attendre fin du jour, et l’emploi d’un Crank DT4 animé compulsivement pour que Pavince ne puisse déclencher une belle mémère passant la barre des 45cm. De quoi finir en beauté cette saison 2018-2019 carnassier même si ce n’était pas la cible initiale de nos sorties de ce début d’année.


Bilan sur cette fin de janvier 2019, le mois ne nous aura pas rapporter comme les années précédentes, c’était même le calme plat. Heureusement quelques rares prises ont apportées leur lot de satisfaction, lol69 battra deux record personnels. Vivement le mois de mai que l’on retrouve ce plaisir d’aller traquer les carnassiers, en attendant quelques sorties au blancs et à la carpe pourront peu être nous sustenter 😉


Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs… (3min04 – 151 Mo).

A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress | Designed by: Web Hosting Directory

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush