Vieux Rhône – Repérage Lônes de Feyzin (69) – 17/04/2012


Mardi 17 avril 2012,
Après de belles émotions sur ce vieux Rhône, nous continuons l’aventure avec CLC en ce seul jour de beau temps de la semaine. Nous décidons d’aller repérer un coin aperçu une fois de plus sur Google Map 😉

C’est donc à 11h00 par 8 degrés que nous nous rendons avec CLC en bus en direction de Feyzin. Le bus 60 nous emmènera au pied de l’allée du Rhône, unique voie vers la presque île. On marchera 20 minutes, traversant successivement les raffineries, l’autoroute et le Rhône, pour arriver en bout de l’allée du Rhône sur le Vieux. Ici on peut garer sa voiture si on désire partir pêcher vers le sud, ou continuer sur la droite pour remonter vers le nord et notamment l’étang Guinet (privé).

Le spot en question ressemble à ce que l’on trouve plus en amont vers le barrage au niveau d’Irigny mais en plus marqué. Les mini criques ou lônes sont plus dessinées et ressemblent beaucoup à de petits bassins. Le niveau du Vieux est haut et le débit important. Cependant dans toutes ces criques, on observe des contres courants et même des zones quasi mortes.IMG_0854J’avais décider initialement de repérer plus particulièrement la deuxième en partant vers le sud. Celle qui me paraissait être la plus importante et la plus profonde. Mais en s’approchant, on s’aperçoit vite de l’ambiguïté des lieux. Il faut descendre en direction du Rhône à travers une petite jungle marécageuse surplombée d’un mur de 3 mètre de haut. C’est sur qu’avec Map, on a pas tous ces détails. De l’eau est même présente via des petits bassins qui se forment derrière les criques, des petits ruisseaux circulent également entre elles et le chemin. Trop dangereux pour s’installer par la quand on ne connait pas les possibilités d’augmentation du niveau d’eau. On se ferait facilement piéger et pas question d’escalader ce mur en cas d’urgence. Dommage, la lône est gigantesque, et présente une topologie extrêmement variée, tant en plantes qui l’habitent qu’aux abords qui vont du roseau à l’herbe verte en passant par la jungle noyée sous les arbres. La profondeur semblait intéressante mais pas envie de prendre des risques et pêcher ici !IMG_0858Nous nous dirigerons vers le coin le plus accueillant, juste à l’aplomb du parking en bout de l’allée du Rhône. Une grande prairie verte entoure une crique importante, l’eau y est relativement calme, le niveau bas. L’accès est facile y compris avec un chariot. Il y a même une rampe de mise à l’eau. Sur notre gauche une petite crique avec des courants plus soutenus et qui semble plus profonde, illusion, la profondeur n’est que de 1m50, devant nous une jetée de cailloux qui fait office d’aiguillage du courant. On pêchera au feeder sur la petite le matin sans trop de résultat. Je montrait 3 jolis gardons sur 2 heures, pas folichons !!! CLC passera du coq à l’âne mais sauvera son capot sur 3 micro ablettes prise en surface en sortie de courant.IMG_0860L’après midi j’explorerais la plus grande (1,7 à 2m de fond) et arriverait à sortir quelques belles brèmes très méfiantes pour saisir l’èche et des gardons surdimensionnés, c’est encore pire que ce que l’on avait pu expérimenter dans ce Vieux Rhône. Les brèmes font de micro touches quasi invisibles, pourtant monté avec une cage légère de 20 grammes et le sillon adapté, il est très difficile de saisir l’instant pour ferrer !IMG_0861En restant à l’affut, on arrive quand même à en prendre quelques une, mais en plus d’être difficilement perceptibles, les touches sont aussi très rares. D’ailleurs à partir de 15h30 et jusqu’à 20 heures, nous n’observerons plus la moindre « tape » dans les sillons. A noter que les fonds sont diverses, on trouve de l’herbe, des cailloux, du sable et de la vase. Pas de casse à déplorer à cause de branche ou autre, il suffit d’être attentif. Je casserai deux fois sur de belles touches inhabituelles pour le jour, je ne m’y attendais d’ailleurs pas lolIMG_0867L’activité est forte en surface, les chasses sont fréquentes, les gobages par dizaines, mais pas d’acharnés pour nos bouquets d’asticots. A noter que le niveau est redescendu d’un bon mètre par rapport à notre arrivée à 11h.IMG_0865On finira tranquille à discuter avec… devinez qui …? notre grand ami le garde de pêche, qui nous ayant aperçu depuis la berge opposée, à fait le grand tour en voiture pour nous rendre une petite visite, demandant au passage des nouvelles de tous les absents 😉 Vous avez donc tous le bonjour ! On papotera du potentiel du coin, notamment en carnassier et évoquerons les emplacements des quelques rares fosses du Vieux Rhône 

Au bilan environ 7 Kg de poisson pour Pavince, sur 5 brèmes et 6 gardons. CLC fera 25 grammes (3 ablettes dont une de moins de 5 gr…). Je ne sais pas si c’est le coin ou le jour mais il faudra forcement revenir pour confirmer ou infirmer car le résultat ici est nettement inférieur à notre moyenne sur le Vieux Rhône. Je pense plus simplement que tous les coins bien renfoncés et protégés type lône, criques, etc, sont à pêcher lors de crues assez significatives pour le lieu, même si aujourd’hui la crue était bonne, elle n’était surement pas suffisante, et les niveaux variaient beaucoup trop sur la journée, critique sur des hauts fonds d’un mètre !

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt dans le Vieux Rhône…;-)


5 Responses to Vieux Rhône – Repérage Lônes de Feyzin (69) – 17/04/2012

  1. JB dit :

    Salut la team,
    L’endroit semble bien sympa mais en effet, je penses que plus le niveau est bas et plus il est difficile de pêcher.
    Sinon, je suis vraiment impressionné par les micros touches pour des poissons pourtant assez gros.
    Et comme tu dis à refaire et à faire pour ceux qui n’y était pas ;).
    @+

  2. Pavince dit :

    Ouai c’est des spécialistes de la discrétion ces poissons du Rhône… quoique…lol
    Et la bas, ce qui est sur, c’est que l’on est bien pour se poser à beaucoup, les espaces sont grands et les possibilités de poste intéressantes ! De plus la voiture est à 50 mètres…;-)
    ++

  3. tassini dit :

    bonjour
    je cherche pecheur pour me montrer l ile as la chevre pour me montrer le chemin je suis as vernaison actuellemnt je ne conduit pas je cherche pecheur pour sortie de peche pour le silur autrement je possède mon permis de bateau fluviall epour sorti sur le rhone et saone

  4. stephane gaillet dit :

    Bonjour est ce se sont les criques qui se trouves un peus plus bas que le barrage de Pierre Benite?

  5. Pavince dit :

    Bonjour Stephane.
    Oui, referez vous au plan en début d’article.
    Elles sont en rive gauche, accès par Feyzin.
    Cdlt
    PaVince

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush