Sessions Carnassiers – Novembre 2014


Novembre 2014, les sessions carnassiers.

pictograms-nps-fishing Rhône – QGF / Av Leclerc

pictograms-nps-fishingVieux Rhône – Epis d’Irigny

pictograms-nps-fishingSaône – Koenig / Clémenceau

pictograms-nps-fishingVieux Rhône – Lône Table Ronde

pictograms-nps-fishingLac du Grand Colombier

pictograms-nps-fishingLac des Sapins

Le Grand Largepictograms-nps-fishing

pictograms-nps-fishingMiribel – Lac d’Emprunt

pictograms-nps-fishingLes pictos bleus représentent les eaux « ouvertes », lônes, rivières,  fleuves…

pictograms-nps-fishingles pictos verts, les eaux « fermées », plans d’eau, étangs, lacs…

Ce mois de novembre nous offrira enfin de l’eau. Au programme du mois, des sorties au lac des Sapins, plan d’eau du Grand Colombier d’Anse et lac d’Emprunt à Miribel, quelques vieilles connaissances sur le Vieux Rhône, et le classique plan d’eau Lyonnais du Grand Large.


pictograms-nps-fishing Rhône – QGF – Avenue Leclerc. Une seule session du soir le long du Quartier Général Frère su ce mois !!! Trop de boulot, pas de pot ! Les journées diminuent encore et toujours et cela se sent 🙁 Après un mois d’octobre relativement sec avec peut de pluie sur la vallée et les régions avales, le Rhône continu sur un régime faible, descendant tranquillement à quelques 400 voir 300 m3/s en moyenne sur le début du mois, mais rapidement de grosse pluies vont apporter de quoi mettre en mouvement notre fleuve préféré.debit-ternay-11-2014Avec ces conditions de grosse averses, l’activité dans le fleuve s’en trouve fortement perturbée. Les bordures sont devenu marrons, la visibilité est nulle et le débit vous « empêche » toute forme de pratique habituelle. Ci dessus les débits du 01/11 au 15/11/2014. A partir du 4 octobre à mi-journée, les pluies arrivent enfin, et les débits s’en font ressentir, pour atteindre +2000 m3/s à Ternay entre le 5 et le 8 novembre. Après cela, une longue et lente descente s’amorcera pour revenir à la normale (1000 m3/s) le 15/11. On remarque sur le graphique que c’est plutôt une crue de Saône (en haut à gauche) en forme de dôme « parfait », signe d’une rivière moins régulé par les ouvrages hydro-électrique. Le Rhône (en bas à gauche) se calmera plus vite, et la forme en dent de scie du graphique montre bien l’effet de contrôle qu’ont les ouvrages sur un fleuve comme le Rhône, où la vente d’électricité à la demande (à des pays étrangers notamment), provoque des variations à n’importe quel moment, les débits et niveaux sont extrêmement régulés, notamment par un pilote de fleuve attentif.qgf-glane-2014C’est justement le jour du plus gros afflux d’eau (le 5/11 fin d’après midi) que je décide d’aller effectuer le même travail qu’au mois de juillet à QGF, à savoir tenter une pêche aux leurres souples, dans les contres courants et tombants afin de provoquer éventuellement un sandre dont la prise reste énigmatique pour nous. En juillet, le résultat avait été fatal pour les lignes et les moulinets; en effet on avait pris beaucoup de touche de silure, toutes aux même endroit, et la casse avait toujours accompagné le mouvement… J’irai armé de la canne Sakura SinJin Neo Long Range 20/85 gr, moulinet 4000 Shimano Aernos, tresse Varivas 28/100, autrement dit, de quoi voir venir quelques spécimens et assurer légèrement mes arrières. Coté leurre ce seront des Giant Ripple 24cm montage 360, coloris orange et blanc. Et le résultat ne se fera pas attendre, même technique, même lieu, même démontage ! Quelques minutes de combat pour espérer, mais la prise dépasse le mètre et demi et il est impossible de les retenir dans ce courant. Encore une belle émotion, surtout pour le Shimano qui s’en souvient encore…

pictograms-nps-fishing

Vieux Rhône – Epis d’Irigny. Comme dit précédemment pour le récit QGF, notre Rhône montre enfin un peu les dents… Les pluies de ce début novembre ont du bon, les débits re-franchissent la barre des 2000 m3/s à Ternay, les eaux se troublent, et même si les températures sont tombées, l’eau reste convenable. Idéal pour aller traquer les carnassiers dans le Vieux Rhône au sud de Lyon, ce sera le spot aval Pierre Bénite – les épis d’Irigny.

Nous connaissons bien ce coin pour y avoir pratiquer la pêche au feeder et à la carpe mais que très rarement le carnassier. Les fonds sont encombrés, car les criques que forment les épis, favorisent le dépôt des encombrants dans les zones de déversement de courant, logique ! La topologie des lieux offrent multiples façon de pratiquer. Viser les brochets en bordures lorsque l’eau monte, plutôt la limite courants / contres courants et les tombants pour aller chercher sandres et silures, ou carrément plein courant pour y faire de belles perches.perches-irignyAttention, cet endroit étant situé juste à l’aval du barrage, les niveaux peuvent vite varier (on a vécu une montée de plus de 2m sur 18 minutes une fois), et s’aventurer sur les digues des épis peut vite devenir suicidaire, alors vigilance accrue (à crue…lol) ! On attaquera sur nos postes de pêche aux blancs, Pavince fera monter un brochet juste maillé sous un arbre immergé au StickBait manié façon « déchenillage », mais le temps de descendre le chercher sur ces bordures abruptes, il secouera la tête et pourra se décrocher. Déjà c’est positif, on en aperçoit mais ce sera malheureusement le dernier. Plus tard et sur un léger lâcher de barrage, le débit se mis au augmenter légèrement, poussant les végétaux et autres mousses de surface subitement plus près du bord, faisant rentrer les poissons blanc avec. Et comme par magie les perches suivaient derrière. D’un coup l’activité se mis en route nous donnant l’occasion de faire en quelques minutes, et plein courant, trois perches maillées à 28, 31 et 32 cm, une première sur le Vieux Rhône pour nous !

pictograms-nps-fishing Saône Koenig / Clemenceau. Nous n’avons pas pratiqué la Saône depuis très longtemps, et à part à l’époque sur des sorties Carpes et Blancs, nous n’y étions jamais retourné, surtout pour aller pêcher le carnassier. Ce sera street fishing car nous n’avons pas beaucoup de temps. Ballade entre les ponts Koenig et Clémenceau.saone-nov2014Sur la première petite session d’un soir, juste une perche maillée viendra nous voir dans une eau jonchée de débris flottant en rive droite.bdl-hs-2014Le lendemain et en rive gauche, c’est un bec de 47cm qui succombera au LS proposé par Pavince, laissant un bas de ligne épluché à mi section, à la limite de la rupture… comme quoi…! Il faudra revenir gouter à cette rivière pleine de promesse…

pictograms-nps-fishing Vieux Rhône – Lône de la Table Ronde. Continuant avec un Rhône qui monte enfin, on se décidera à retourner voir notre cher spot de la lône de la Table Ronde. Aujourd’hui, l’ensemble Rhône / Saône coule à 2060 m3/s, cela semble idéal pour aller voir ce que donne la pêche dans cet endroit atypique.

Effectivement le niveau est haut, conforme à une situation à +2000. L’eau est très teintée, d’un marron vert assez caractéristique du lieu. En présence de crue de Saône les eaux arrivent plus teintées, lorsque le débit émanant du Rhône prédominent, des tendances plus claires sont à observer.tb2On le sait, dans ces conditions la pêche y est compliquée, ajouter à cela un nombre de poste qui se limite avec la montée des eaux dans cet environnement chargés, vous obtenez un petit capot pour tout le monde. Alors on décidera d’aller essayer dans le Vieux Rhône lui même pour finir cette session d’après midi. On explorera quelques petits épis présent entre l’entrée de la lône et le parking où se trouve la voiture. Et c’est au niveau du parking et d’une avancée rocheuse prononcée que lol69 pourra s’essayer au Kamikaze crash test !lol-vernaison-glaneArmé de l’un de ses leurres maison, j’ai nommé Kamikaze 1, lol69 effectuera quelques lancers en fond de crique, en limite de retour de courant. Une première fois surpris par une tape d’algue semble t-il, on cru tout deux au contact… Il faudra attendre les prochains lancers et un soleil rasant pour l’entendre enfin prononcé le mot « coooontaaact ». Rapidement, les choses s’accélèrent, et le contact n’est pas celui d’un bec ou d’un sandre. Le poisson multipliera les rush dans le courant puis changeant d’orientation, lol69 arrivera à le faire revenir dans une zone plus calme de contre courant, afin de pomper un peut de ligne et espérer. Le glane reprendra malgré tout le flot de courant fatal à notre John lol qui verra son Kamikaze rejoindre les eaux tumultueuse du Vieux Rhône…

pictograms-nps-fishing Le Grand Colombier. Enfin de retour au lac du Colombier, prêt à en découdre. Il offre de nombreuse possibilités avec ses fonds variés et plus conséquents, alternant entre hauts plateaux situés à 6 mètres et fosses de 13 mètres. Le mois dernier la lol69 family y avait obtenu des résultats non négligeables, la FT69 se devait de s’y confronter de nouveau. Certains d’entre nous (Pavince) n’y ont encore jamais fait de brochet, et à part pour Pipo et lol69 récemment, les prises sont très difficiles sur ce plan d’eau et les capots fréquents, on kif.IMG_1666Pour rappel, le No-Kill sur le brochet n’est pas imposé mais fortement demandé désormais ! En effet, malgré les lâchers chaque année, le brochet ne semble pas se reproduire correctement, et le silure le concurrence beaucoup, tant pour la tenu de postes que pour l’alimentaire.Un plan de nettoyage et élagage des bordures va être entrepris apparemment et des arbres morts vont être déposés dans le fond du lac afin de multiplier le postes de prédilection du brochet. Si le respect du No-Kill ne suit pas, cela ne servira à rien, affirme l’AAPPMA locale.truite45-1Et c’est le plus habitué des lieux qui ouvrira le bal, notre John lol prends contact sur un X-Rap Shad, mais la prise est inattendu, et ce sera une belle truite arc en ciel de 45 cm qui se laissera prendre. Surement un reste de poisson « trophée » 😉 Elle retournera vite à l’eau continuer son périple au milieu des brochets et autre silures…mal-colS’en suivra une longue période d’inactivité, on aura beau varié les techniques, chercher les spots caractéristiques en s’aidant de la bathymétrie, les touches ne viennent pas ! Il faudra attendre la descente du soleil et une pêche appliquée, pour décider ces messieurs. Pavince touchera le premier brochet au SpeenerBait maison made in lol69, le nec plus ultra en matière de Speener, 55 cm de bonheur qui prouve une fois de plus la bonne présence de becs ici !broc2-colPreuve est, puisque que 20 minutes plus tard et sur le même type d’animation et dans la même topologie, Pavince touchera un deuxième poisson maillé à 65 cm. Plus tard et dans un début d’obscurité, c’est le Rapala DT14 de lol69 qui sera pris par un bec de 47 cm juste avant de débarquer à la mise à l’eau, des derniers lancers productifs 😉 Grâce à la persévérance légendaire des membres de la FishTeam69 et l’accumulation des ses expériences en milieu divers, les belles prises continuent de s’accumuler sur ce spot.col3Alors si vous souhaiter vous confronter à plus fort que vous, venez donc pêcher plus régulièrement ce plan d’eau, vous y trouverez forcement votre bonheur 😉

pictograms-nps-fishing Le Lac des Sapins. On l’avait expérimenté en Float Tube le mois dernier et ce plan d’eau nous était paru prometteur, tant sur le plan du plaisir à pratiquer dessus que dans le potentiel qu’il semblait offrir. Cette fois-ci et par une petite semaine de congé, on y retournera en lol69 Boat. Ce seront donc deux jours de pêche de prévu pour rentabiliser le déplacement du bateau, et passer une bonne nuit en chambre d’hôte. Vous trouverez principalement des carpes, des truites, des gardons, perches, brochets et sandre, le silure à fait son apparition au grand damne des locaux, pour eux, la guerre est déclarée…. Pêche de nuit interdite. Pour plus de renseignements : 04 72 180 180

Le premier jour, on attaque plein d’espoir, la mission est de monter du bec et surtout essayer de lever les gros. Le vent est bien présent, il a plu toute la semaine précédente, les ruisseaux qui alimentent le lac sont en légère crue et apporte une eau marron très chargée en végétaux. La température est fraiche, on avoisine les 5 degrés au matin.IMG_1683On aperçoit rapidement pas mal de mouvement de surface trahissant tantôt des blancs venant gober, tantôt ce qui semble être plutôt des prédateurs chassant sous la surface. On pense de suite à des perches et Pipo arme donc un Mini Fat Rap, genre de mini Countdown, efficace sur les perchettes. Et sur ses premiers lancers, il criera au contact ramenant avec surprise cette superbe Fario de 24 cm. On le savait, les Countdown sont à la base des leurres à truites, ils le prouve de bien belle manière aujourd’hui.IMG_1674Plus loin en sortie de ruisseau, il fera avec le même leurre, une perche de 30 cm+, nettement plus combative que la truite 😉 Coté lol69 et Pavince, ça ratisse au PN, ou aux leurres souples, Speener, etc…, les tapes ne viennent pas ! On comprends bien que nous avions connu une certaine activité la dernière fois et cela semble s’être bien calmé aujourd’hui.perche-sapinPavince fera quand même l’expérience de la queue de Sandra coupée, enfin un contact de bec, mais qui ne se concrétise pas ! lol69 fera également monter un brochet maillé au bateau, il viendra taper le leurre en surface sous la coque, au relevé de leurre. Surpris, lol69 ne pourra que s’esclaffer et regarder son poisson rejoindre les profondeurs. Pipo réitérera le geste avec son Mini Fat Rap à l’approche d’un ponton, et montra sa deuxième perche du jour, chapeau car elles sont vraiment pas actives ! Le lendemain, on s’appliquera plus sur des techniques en verticales, traquant les échos dans 10/12 mètres d’eau. Et sur deux d’entre eux, Pipo et Pavince pourrons prendre de légère secousses sans suite, signe d’une présence de carnassiers, mais très peut actif.IMG_1695Au bilan, le Lac des Sapins semble bel et bien abriter le nécessaire à la réalisation d’une bonne pêche mais le niveau de difficulté lié à l’altitude (env. 900m), et à la profondeur entre autre, rendent la pratique compliquée ! il faudra persévérer, notamment sur les techniques en verticales que nous ne maitrisons pas du tout ! De beaux Sandre sont présents et cela est confirmé par la prise régulière de spécimens au delà de 70 cm. Coté brochet, un local a sorti 3 becs le même jour, allant jusqu’à 68 cm. Et pour les perches, c’est un secret pour personne, elles sont très bien représentés avec une taille moyenne à 25 cm !!! Si avec cela, on a même le droit à de très belles surprises comme cette truite Fario, et bien le pêcheur que vous êtes s’en trouve comblé !

pictograms-nps-fishing Grand Large. Après deux mois sans avoir fréquenté le Grand Large, il était temps pour la Team d’aller y rejeter les leurres et voir si l’activité folle de l’été perdure.. C’est tout d’abord Pavince et lol69 qui iront pour une première session, puis Pipo et lol69 y retourneront sur la fin du mois. Les sorties s’effectuent en semaine, les week-end étant saturés.glSur la première session, par matinée brumeuse et froide, les contacts mettront du temps à arriver. lol69 ouvrant le bal à la première levée de brume sur des petits brochets juste maillés. Plus tard il aura l’occasion de se faire couper en eau claire à l’entrée d’un port, et d’y laisser son Clakin Cranck… Plus tard, c’est Kamikaze 2 qui pourra faire parler de lui et offrir à lol69 le bec du jour, maillé à 70 cm.lol-broc-glPour Pavince, diesel habitué aux longues montée en puissance, la matinée sera très calme et il attendra la mi-journée pour s’exprimer; tout d’abord avec 54 cm bien excité puis 65 cm sur DT Fat de chez Rapala. Il expérimentera lui aussi une belle coupe au niveau du nœud de raccord tresse/fluoro et y laissera son Max Fat Shad Rap 5 cm 🙁65CM III-pavince-glA la nuit tombante et sur les derniers lancers près de la mise à l’eau, Pavince pourra battre son record personnel de perche et mailler à 34 cm, un petit centimètre de plus, important quand on prends son temps pour battre ses records petit à petit 😉 Au bilan de cette première sortie, 8 brochets seront pris dont 5 maillés, allant de 44 cm à 70 cm et 2 perches maillée à 28 et 34 cm.perche-34CM-glSur la deuxième session, ce sera nettement plus compliqué pour Pipo et lol69. Ils mettront beaucoup de temps à trouver et toucher le premier poisson. C’est encore à mi-journée que lol69 pourra faire les premières touches mais les poissons se décrochent, il cassera également sur une tentative, comme à la session précédente. A force d’abnégation, il mettra deux brochets au sec, 43 et 61 cm.bec-lol69-glPour Pipo c’est journée perche, il en fera deux de 28 et 30 cm, dont une prise en surface au Popper 😉perche-pipo-glAu bilan, une journée difficile et un mois de novembre ou l’activité à diminué au fur et à mesure que les jours avançaient.gl-11-2014Ça sent l’hiver, des touches discrètes, du bout des lèvres, les casses sont fréquentes avec des brochets maladroits qui tapent bien souvent les lignes au lieu des leurres. Les prises ont malgré cela été effectuées avec des poissons nageur, les leurres souples n’ayant rien donnés, preuve que l’on peut encore bouger du poisson, si tant est que l’on utilise la bonne arme !

pictograms-nps-fishing Miribel – Lac d’Emprunt. On était déjà venu sur ce plan d’eau pour le pêcher mais la glace avait partiellement recouvert la surface et nous nous étions, conformément aux lois de pêche, abstenu à l’époque. On avait malgré tout fait le tour et il nous avait donné envie de revenir sous des températures plus clémentes. C’est donc à pied et avec Pipo que l’on s’aventurera à Miribel, en quête de nouveauté. La première difficulté du jour sera de passer au travers des nombreux travaux et barrières qui rende l’accès impossible par les voies traditionnelles. Un petit tour en jungle plus loin afin de contourner les nombreux vigiles présents, et on trouvera notre lac d’Emprunt.

Ce plan d’eau est peut profond et l’on estime sa profondeur max à 2m50/3m. Ce sera donc une pêche plutôt en surface, même si le vent du sud à 50 km/h ne rends pas les choses faciles.empruntAprès un tour du plan d’eau sans le moindre contact, et n’ayant aperçu aucun poisson, on se retrouve sur une zone de haut fond peut convaincu ! Sur une vaste étendue, la profondeur n’excède pas 1m50, et tombe jusqu’ au néant doucement. Les algues occupent le terrain et quelques ouvertures sablonneuse sont présentes. Pavince décrochera une belle attaque sous la surface d’un bec qui semblait être maillé, le ChatterBait fait son effet et nous confirme la présence de poisson. Quelques minutes plus tard, c’est Pipo que l’on entendra juré après un bec venu attaquer le leurre mais se loupant complétement à l’attaque. 70 cm bien fat venu saluer notre Pipo, qui restera concentré afin de réaliser la seule prise du jour, avec une perche maillée à 30 cm. Pavince capot !perche-empruntAu bilan, c’est positif même si le score est faible. On sait que du brochet est toujours présent ici, qu’il semble s’y reproduire, et que de belles perches pourraient aussi faire partie des habitants du lieu. A revenir !

Au bilan, le mois de novembre nous est apparu plutôt calme sur les secteurs pratiqués. Nous n’avons pas vraiment eu le temps de pêcher la où on l’aurait souhaité ! Cependant et en insistant un peut, on déclenche quelques poissons.

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs… (19 min 20 s – 268Mo).


A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


3 Responses to Sessions Carnassiers – Novembre 2014

  1. Lordwarf dit :

    Bien joué la team !!
    Des jolis fish dans des conditions pas forcément faciles.
    Dommage pour les matous.

    Au plaisir de se revoir au bord de l’eau, au carnass ou au feeder !

  2. lol69 dit :

    Merci aux cadreurs et monteurs pour cette vidéo qui est que de bon souvenir 😉

  3. Draghost dit :

    Good job les filles!
    Même quand le froid est là, les purs passionnés sont dehors, respect!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | Mentions Légales | CGU_iShare_iNav | Politique_Confidentialite | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush