Plans d’eau de Lastioulles – Cantal Août 2014


Samedi 2 au Samedi 11 Aout 2014.
L’année dernière nous étions déjà allé dans cette région magnifique d’Auvergne, et depuis un an nous avions décider d’y réserver un gîte pour cette année. Le voyage préparé pendant de longs mois prends forme, les heures passé sur Internet sont fructueuses, ajouter à cela notre rencontre de l’année dernière avec une Team du coin, notre choix se fera logiquement sur le Cantal et ses Lacs d’Artense, 250 hectares d’eau sur 6 lacs et étangs classés en 1ère et 2ème catégorie

Situés sur un domaine public dans un rayon de 3 km autour du centre de pêche, les lacs d’Artense composés de 6 lacs et étangs classés en 1ère et 2ème catégorie offrent des profils et des populations très variés sur lesquels vous pourrez vous essayer à toutes les techniques de pêche, que ce soit au leurre, au manié, au vif, à la tirette… La tranquillité des lieux vous permettra de vous ressourcer pleinement dans ce cadre encore sauvage et préservé.

2ème catégorie: Lac du Tact, Lac de la Crégut, Etang de la Crégut, Etang de Lastioulles, Lac de Lastioulles.

1ème catégorie: Lac du Taurons.

En bateau ou en float-tube, en kayak ou du bord, vous pourrez les pêcher du 1er janvier au 31 décembre. Fait exceptionnel dans ce coin, depuis 2014, il n’y a pas de fermeture du carnassier en 2ième catégorie, les autorité locales estime que le pêcheur responsable saura respecter les espèces en reproductions qui fraye… « Il n’y a pas de fermeture en 2ème catégorie où sont autorisés 4 cannes avec 2 hameçons au maximum par ligne, ainsi qu’un maximum de 6 balances à écrevisses et d’une carafe, ou bouteille, d’une capacité maximale de 2 litres. »
Consultez la réglementation :
  http://www.cantal-peche.com/peche_fr.html

Les lacs d’Artense


Lac du Tact
Classé en 2ème catégorie – domaine public – communes de Marchal et Trémouille.
23 hectares – profondeur maximum 3 mètres.
Il ne subit aucun marnage.
Il est alimenté par une prise d’eau venant de l’Eau Verte et de la Tarentaine.
L’apport important de sédiments accélère l’envasement et le développement des tourbières.
Il est principalement peuplé de poissons blancs, de perches et de brochets.
Pêche du bord ou également très sympa en float-tube quand le niveau est haut.

Lac de la Crégut
Classé en 2ème catégorie – domaine public – commune de Trémouille.
37 hectares – profondeur maximum 22 mètres.
Il ne subit aucun marnage.
Il est alimenté par une prise d’eau sur le lac du Tact.
Ancien lac glacière, il est bien peuplé en poissons blancs, perches et brochets.
Il contient encore quelques ombles chevaliers et truites lacustres.
Introduction du SANDRE depuis 2010.
Il se pêche facilement en float-tube ou en barque.
Il est autorisé à la navigation (maximum 6 cv)

L’étang de la Crégut
Classé en 2ème catégorie – domaine public – commune de Trémouille.
13 hectares – profondeur maximum 3 mètres.
Il ne subit aucun marnage.
Il est alimenté par les déversoirs du lac de la Crégut et du lac du Taurons et par le ruisseau de la Crégut qui descend du lac de Laspiallade.
Il est peuplé de poissons blancs, de perches et de petits brochets.
Le black-bass a été introduit par l’AAPPMA de Champs-sur-Tarentaine en 2011.
Laissez leur le temps de grandir et de s’adapter au milieu, sachez les relâcher !
L’étang est sympa à pêcher en float-tubes ou du bord.

L’étang de Lastioulles
Classé en 2ème catégorie – domaine public – commune de Trémouille.
8 hectares – profondeur maximum 3 mètres.
Il ne subit aucun marnage.
Il est alimenté par le déversoir de l’étang de la Crégut.
Il est peuplé de friture, de perches, de brochets et de poissons-chats.
De nombreux petits brochets et quelques perches si le niveau est haut.
Pêchable en float-tube, du bord ou en waders.

Lac de Lastioulles
Classé en 2ème catégorie – domaine public.
135 hectares – profondeur maximum 17 mètres – commune de Trémouille
Il subit un marnage important (+ ou – 10 m) et quotidien (hors période estivale).
Il est alimenté par le déversoir de l’étang du lac de Lastioulles.
C’est le plus grand des lacs d’Artense.
On y trouve une bonne population de belles perches, de nombreux brochets dont quelques « monstres » et quelques beaux sandres.
L’APPMA de Champs-sur-Tarentaine a introduit du black-bass en 2011.
Laissez leur le temps de grandir et de s’adapter au milieu, merci de les remettre à l’eau !
Il se pêche du bord, en float-tube ou en bâteau – attention aux nombreux hauts fonds.
Il est autorisé à la navigation (maximum 6 cv).

Lac du Taurons
Classé en 1ère catégorie – domaine public.
22 hectares – profondeur maximum 10 mètres – à 2 km du centre de pêche sur la commune de Trémouille.
Il est alimenté par le ruisseau du Gabacut.
Population de truites farios faible. Essai d’introduction de la truite arc des Bouillouses en 2011.
Merci de les laisser grandir et s’adapter au milieu, évitez de les prélever !
Le lac du Taurons est également peuplé de quelques brochets, perches et sandres que vous ne devez pas remettre à l’eau quelque soient leurs tailles, ceci, afin de dynamiser les populations de truites.
Il est autorisé à la navigation (maximum 6 cv).

Nous auront le temps de pratiquer le lac de Lastioulles, l’étang de la Crégut et le lac du Tact.


C’est donc un samedi que nous nous rendons avec lol69, Pipo, CLC, Pavince et Nico, en direction de Lastioulles dans le Cantal où se trouve notre pied à terre, ou plutôt notre pied dans l’eau. J’ai nommé le camping des Bruyères, endroit fort sympathique, accueil délicieux, emplacement confort.IMG_0957Il est situé au bord du lac de Lastioulles. Le décors est planté, à nous les lacs d’Artense.

Au programme, float tube sur les étangs et barques sur les lacs. Pour le matos, on à tous emmener nos floats et les bateaux seront loués au Centre de pêche de Lastioulles. Le centre est géré par un ancien Lyonnais des pentes, Jérôme Gaillard, également ancien entraineur de l’équipe de France de pêche à la mouche. Avec l’aide de la région et des fédérations locales, il a développé le concept d’une activité pêche entièrement prise en charge, à la manière du modèle du ski. Un forfait, une location de matériel et vous voila parti tout équipé pour une journée pêche sur la « piste » de votre choix, suivant votre niveau et vos envies. Chères AAPPMA, prenez de la graine, dans le Cantal, ils savent ce qu’est un vrai tourisme pêche 😉lastLes journées s’organiseront en fonction de la météo principalement, et oui, vous pêcher dans le Cantal, et ce, sur les plus hauts plateaux, situés à 850 m d’altitude pour celui du lac de Lastioulles par exemple. Cette pêche s’apparente à celle pratiquée sur les lacs de montagne… autant vous dire que cela réserve des surprises. Ci-après, découvrez le plan EDF explicatif du fonctionnement en « vases communicants » des plans d’eaux d’Artense. Chacun étant alimenté par une rivière de catégorie 1 ou un autre étang, le tout se déversant dans la Dordogne à l’aval de Bort les Orgues.IMG_1056

pictograms-nps-fishingLe décors étant planté, nous voila parti à l’attaque de, nous l’espérons, un maximum de plan d’eau. Et c’est par l’étang de la Crégut que nous commencerons notre safari pêche Cantalien, dès notre arrivée le Samedi pour le coup du soir. Et la Team ne mettra pas longtemps à découvrir les joies de cet étang pour lequel elle s’était déplacée jusqu’ici ! Pavince aperçu de grosses attaques de surface le long d’un banc de jonc, juste à coté du déversoir d’eau. Il s’y rendit équipé d’un leurre souple type shad monté carolina pour tenter le rôdeur. Mais après quelques passages, les attaques continue mais le leurre n’est pas pris. C’est alors que lol69, tentât avec un Golem Cranck, et après quelques lancer, le contact se fît sentir. Un gros choc dans la canne et un rush rapide qui s’enchaina sur un saut magnifique hors de l’eau révéleront l’identité du chasseur et sa taille. Un très joli Black-Bass offrant à lol69 un combat digne de se nom et un nouveau record à 49 cm !!! Le safari commence fort, on pourra rentré serein après avoir fait un bon 1/2 tour de l’étang à pied, par les bordures, ce qui n’est pas très aisé.bb-49

pictograms-nps-fishingLe lendemain, on réitère sur l’étang de la Crégut en Float-Tube cet fois-ci et on enchainera sur le lac du Tact l’après midi. C’est à 7h00 du matin que toute la Team s’équipe, ce sera une première pour CLC, récemment équipé d’un Float Hart. Il mettra d’ailleurs un peut plus de temps à se régler pour embarquer, mais pour mieux organiser sa stratégie aussi… Et c’est donc avec 45 minutes de retard sur le reste de la bande qu’il se mettra nonchalamment à pêcher et à faire en quelques lancer en bordure, un Broc maillé à 62cm, quel culot ! Félicitations à lui, c’est son premier brochet et il est maillé !broc-62Ensuite, les uns rentreront quelques perches, les autre tentant le Black-Bass qui, à part le foufou de la veille, n’ont pas l’air très actifs en ce moment la bas, les eaux encore trop froide pourrait expliquer cela… CLC se cantonne aux becs et s’offrira un deuxième brochet, à 40cm environ. L’étang de la Crégut n’est pas très profond (3m) et il semble s’envaser à l’image du lac qui l’alimente (lac de la Crégut), pour lequel une association a même été crée afin de sensibiliser sur l’état de celui-ci. L’étang est bordé de forêt de sapin sur son aile Est et de prairie semi immergée partout ailleurs. De nombreux spots à roseaux et joncs vous offre un cadre de pêche irrésistible. Sur l’une de ses terminaison, vous trouverez l’arrivée d’une petite rivière de catégorie 1, offrant ici petits courants et zones de haut fond très intéressants.perchesCoté lac du Tact, très peut profond et envasé, on le pêchera très peut. On fera malgré tout le tour complet à pied, à travers une nature sauvage, ambiance marécageuse… Nico et CLC pêcheront l’arrivée de la rivière « Le Tact » (?) en amont du lac, l’occasion pour Nico de décroché une truite qu’il était venu traquer (bluffer?) à maraude dans les courants au milieu des rochers. Bien vu 😉nico-tact

pictograms-nps-fishingLe troisième jour, on attaque enfin le Lac de Lastioulles, 135 ha, le plus grand, et le plus difficile, jusqu’à 17m de profondeur. La partie se fera en barque louées au centre de pêche. Ci-après le plan bathymétrique du lac de Lastioulles sur lequel nous nous sommes appuyé afin de gagner du temps au sondage. Attention, nombreux hauts fonds n’y figure pas, les bathymétries reste des moyens d’approche globale mais qui reste limités.FRFL53_Bathym-100ppiAprès quelques déboires avec les moteurs tant électrique que thermique, on part la fleur à la canne à l’assaut de cette étendue grandiose, bordée d’une nature sauvage et préservée. Au loin les monts, et leurs prairies verdoyantes qui trouvent place au milieu des forêts dense de sapin, abritent les races limousines qui paissent au rythmes des cloches qu’elles arborent à leur coup musclé. Les forêt qui jonchent les abords cohabitent avec rochers et anciens champs de cultures. Il faut imaginer un grand « cirque », noyé par les eaux, ou jadis, vivaient paysants et agriculteurs. Avant cela, cet endroit abritait même l’un des plus grand glacier du quaternaire.IMG_0996On explorera les zones les unes après les autres, s’appuyant sur les conseils d’Arnaud Landrieu, fin connaisseur du coin, de sa topologie et des techniques à employer. Le lac forme d’innombrables bras morts plus ou moins longs, qui se terminent souvent sur des hauts fonds, prairies noyées, tantôt bordées de roseaux, tantôt de rochers et d’arbres morts. Les bordures sont très abruptes et à 2 mètres du bord, vous trouverez régulièrement 3m à 6m de profondeur. Beaucoup de haut fonds se situent au beau milieu du lac, ce qui rends la partie encore plus difficile. D’anciens murs de pierre, séparations entre les champs cultivés, sont encore debout, et les accroches sont fréquentes. La navigation se doit d’être précise, des rochers affleurant peuvent vite surprendre.lastioullesLa météo ne nous gatte guerre, et cet endroit semble subir un micro-climat. La météo prévoyait des orages et à chaque fois, ils nous passent juste au dessus ou juste en dessous. Conclusion, on interrompra des parties de pêche par précaution, sans voir la moindre goutte ! Les eaux sont fraiches et les températures avoisinent les 10 degrés le matin, 22 l’après midi. Capot pour tout le monde sur ce premier jour en barque (à part lol69 qui fera une perchette sur un petit Cranck vers un haut fond), et il faudra attendre, justement une fosse alerte orage et un débarquement, pour que lol69 fasse, du bord et à pied, un petit bec de 52 cm. On dira « petit » ici car la maille du brochet est passée à 60 cm en 2014 ! Félicitations à lui, car ce jour, il ne me semble pas avoir entendu de prise de brochet sur le lac parmi les nombreux pêcheurs locaux, y compris au vif, technique phare locale…broc-52

pictograms-nps-fishingLe quatrième jour, organisant toujours nos sorties en fonction d’un mix de plusieurs bulletins météo, Lastioulles toute la journée. Mêmes techniques, autres lieux, le résultat est le même, capot général. Heureusement, les paysages sont magnifiques et l’ambiance garantie par une Team au taquet, avec la section Pelfort, toujours en action 😉 On aperçois bien de multiples attaques de surfaces de perche allant même jusqu’à plusieurs dizaines de mètres, ou les petits poissons chassés ricochent à la surface de longs moments pour échapper aux traques sans relâche des perches, ultra actives, mais pas sur les lignes des pêcheurs… Même le manié de vairon et autre vif ni font rien, les locaux en perdent leur latin ! On verra même les aboutissements de certaines chasses avec la dégustation des perches, qui tapant leur proie contre les rochers pour les assommer, les avales tout cru, goulûment en faisant « claquer » leur bec pour mieux les faire pénétrer dans leur gosier, génial !IMG_1032

pictograms-nps-fishingLe cinquième jour, Lastioulles le matin, étang de la Crégut l’après midi. La météo nous poussera à sortir des bateaux après une matinée bien calme sur Lastioulles. On espère tous une activité plus marquée dans l’étang de la Crégut où plutôt une activité qui donne suite… Et c’est après une bonne sieste au gîte que l’on se rendra en Float-Tube à l’étang. Il faut dire que le rythme quasi militaire imposé par ce type de safari est éprouvant et il faut en garder sous le pied pour rester efficace.cregutC’est bien reposé et plein d’espoir que l’on embarque sur nos Float respectifs, 2 Hart et 3 JMC Trium, armés de nos plus beaux leurres. Seul lol69 rentrera vraiment du poisson, quelques perchettes et un petit broc de 38cm pris juste avant la fin.broc

pictograms-nps-fishingLe sixième jour à l’étang de la Crégut. Journée carton à la Crégut, puisque tout le monde pourra catcher du fish. Perches et petits brochets sont au rendez-vous. Pipo se fera le lux d’une session perche bien réussie au Popper, CLC traquera le broc sans relâche et mettra au sec 35cm de plus, Nico se fera casser par une grosse créature en bordure et se vengera sur les perchettes, lol69 enchainera perchettes et un beau chevesne, Pavince ne trouvera que de la perche sur son passage mais en bonne quantité.IMG_1026C’est pas de la pêche de gros pour le coup mais après des sessions Lastioulles désertiques, je peux vous dire que tout le monde rentrera satisfait, épuisé par des journées forte en efforts.IMG_1013

pictograms-nps-fishingLe septième et dernier jour sur le lac de Lastioulles. Une bonne Team est une Team qui ne lâche rien, ce n’est donc pas un lac de montagne qui nous fera reculé, on ira persévérer en se disant que, peut être, on pourraient concrétiser enfin sur ce plan d’eau. Et puis, pêchant le carnassier dans le Rhône à Lyon depuis maintenant 4 ans, on est quand même bien habitué aux capots général 😉 Raison à nous puisque Pavince réussira à déjouer la méfiance d’une perchette et lol69, à qui rien ne résiste, finira lui aussi par sortir le Graal, un petit bec de 40 cm, juste sur les derniers lancers en bordure d’une souche immergée, avant que l’orage ne nous menace et nous force à abdiquer…IMG_0993En arrivant près de la mise à l’eau, Pipo tentera un dernier coup au Popper sur des hauts fonds, et la surprise arriva pour lui aussi, enfin, puisque un brochet d’environ 70/80 cm viendra l’attaquer violemment en surface. Le choc fût si puissant, et le bec si gros, que la ligne céda instantanément au contact, laissant notre cher Pipo avec un bas de ligne fluoro 40/100 sectionné au dessus de l’agrafe… Comme pour nous donner envie de revenir, les spécimens de Lastioulles se montraient enfin, nous laissant sur notre faim, mais admiratif de leur puissance, et de leur capacité à déjouer les pièges humains… Il faudra revenir…

Que dire de cette région magnifique, à part que, à l’inverse de l’année dernière, les gens du coin sont très sympathiques et accueillants, tout le monde est logé à la même enseigne et l’ambiance de franche camaraderie colle parfaitement aux paysages somptueux que vous pourrez voir si vous vous rendez la bas… La FishTeam69 vous conseille se coin à 200%, ça doit sérieusement dépoter les jours ou les gros becs (1m+) et belles perches à (40cm+) sont actifs dans les plans d’eau et les Black-Bass atteignant les 60cm aussi !!!

Merci à tous ceux que l’on a croisé et qui nous lirons peut être, la FishTeam69 vous remercie pour votre accueil, Jérôme Gaillard et Arnaud Landrieu du Centre de Pêche de Lastioulles, Christine des Gîtes des Bruyères pour ne citer qu’eux !

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt pour de nouvelles aventures dans le Cantal …;-)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | Mentions Légales | CGU_iShare_iNav | Politique_Confidentialite | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush