Vieux Rhône – Spot 1 – Barrage Pierre Bénite – Irigny (69) – 04/06/2012


Lundi 4 juin 2012,
Rendez-vous pris avec la team en compagnie d’une partie de l’alliance Absolu Pêcheur 69, pour une descente dans le Vieux Rhône. C’est l’occasion d’y retourner tous ensemble et surtout de surveiller l’état du fleuve avec les lâchers annoncés en amont sur la Suisse…

C’est donc à 5h30 par 10 degrés que nous nous rendons avec Pipo en direction d’Irigny. On accédera au spot par l’accès nord du barrage. Fred et Steph sont déjà la à attendre l’ouverture de la barrière… Ça tombe bien, le maitre des clefs est en grande forme.

Le climat est bon, le vent faible de nord ouest, et le soleil montre son nez. Le barrage est ouvert, ils lâchent un peu d’eau mais le niveau est bas par rapport à la dernière fois… On constate environ 50 cm de moins qu’a l’accoutumé. Le débit est faible (pour le lieu), la situation de pêche est donc idéale.IMG_1315

On s’installera comme à notre habitude sur le Spot 1, Pipo occupant la fosse principale de gauche et moi celle de droite. Pêche au feeder au programme, avec pour ma part de grande envie de réitérer avec les moustachus (les bons). C’est pourquoi, je montrai lourd, cage de 125 grammes afin de tenir à une bonne trentaine de mètre en plein courant, hameçon numéro 4 titane, bas de ligne fluoro-carbone de 25/100. Pipo quand à lui, tentera de manière plus traditionnelle une brème partie à 20 mètres, cage de 75 g, hameçon de 16.IMG_1316

Après moultes hésitations, Fred se posera comme lors de sa première expérience au pôle feeder ici, à l’entrée du Spot en limite de réserve, sur la petite plage. Il retentera l’expérience pôle en espérant plus de résultats ! Son collègue Steph, amateur de carnassier pour sa part, ira découvrir les lônes du Vieux plus en aval. Il pêchera, entre autre, aux leurres souples, grâce auxquels il fera 1 beau brochet de 80 cm environ. Il manquera deux belles prises par manque de concentration au ferrage selon lui ! Belle démonstration pour quelqu’un qui découvrait les lieux…IMG_1346

De notre coté et sur les premiers lancés, alors que nous discutions près de la canne à Pipo, qu’une violente flexion se produit sur mon quiver, puis une deuxième plus forte et une troisième sonnant un départ fulgurant. La canne pliée, le frein heureusement ouvert, c’est plus de 20 mètres de bobine qui partent le temps que j’accours pour ferrer. Je prends contact, c’est lourd ! La bestiole prends le courant jusqu’à hauteur d’un rapide, ce qui la fera changer de cap et revenir vers la berge. Il était temps car je ne pouvais brider le poisson. Ensuite, je crois d’abord à une casse ou un décroché, mais la bestiole revenait fort à moi, je reprends contact et décide de ne plus le perdre. Après 10 minutes d’un joli combat, Pipo m’aidera à mettre sur la terre ferme, ma première carpe commune de fleuve de 3,6 Kg.carpe

Ces poissons sont fabuleux, et quand les pêcheurs avertis me parlaient de leurs expériences avec les carpes de fleuve, cela ne me parlait pas vraiment même si je pouvais imaginer. Aujourd’hui je comprends mieux l’engouement de certain pour ces poissons si combatifs, à l’image des pêcheurs de barbeaux. De ma propre expérience, une carpe de 8Kg de gravière tirait moins sur la ligne… Avec une canne feeder, sensations garantie !

Pour le reste c’est très calme, on fera malgré tout quelques brèmes sur la matinée jusqu’à ce que la CNR ne se charge de nous régler notre compte. En moins de trente minutes, le niveau montra d’un mètre puis ne s’arrêtera plus d’évoluer, le débit également. Ce n’est plus notre Vieux Rhône que nous avons devant les yeux, c’est un jeune bien vigoureux, trop pour nous… Plus rien ne fonctionne, les cages de 150 grammes remplies à bloc et tassée ne tiennent pas ! Pour Fred au pôle c’est la désillusion.IMG_1349

On stoppera notre partie pendant quelques heures, espérant un retour à la normal du cours d’eau. On casse-croute barbecue avec la team circus arrivé en renfort en fin de matinée… Nico déchantera vite avec ses cages feeder de quelques dizaines de grammes… Il montra malgré tout une belle brème et décrochera un joli carrassin !IMG_1365

Pipo conservera espoir et discipline, ce qui lui permettra de faire encore un peu de poisson sur l’après midi, mais de fort petite maille. Je ferai, quand à moi, une sieste monstrueuse afin de profiter autrement de la partie de pêche…;-) Malheureusement pour nous, c’était peine perdu, la CNR nous en veux, et le niveau continuera de croitre, le débit aussi. Vers 17 heures, ne voyant plus d’opportunités, on décide tous de partir, les uns rentrerons chez eux, les autres iront faire le coup du soir dans le canal de l’Yzeron à Oullins.IMG_1360-1

Dans l’Yzeron , tout sera très calme, à part comme d’habitude Pavince qui se fait remarquer et démonter, par on ne sait quoi… Pourtant bien préparé en 30/100 cette fois-ci, la casse ira beaucoup plus vite… Sur une cuillère numéro 2, une très belle tape au fond, s’en suit le ferrage et la prise de contact… Le poisson reviendra violemment vers la bordure tout en gardant le fond, mettra deux coup de tête et paf…!! La scène aura durer moins de 10 secondes, comme quoi… On les auras… et c’est en forgeant que l’on devient forgeron.end

Bilan de cette journée de pêche, petite journée pour la Team, Pipo fera 7,1 Kg sur 10 poissons environ, Pavince idem sur 3 poissons, 2 brèmes et une carpe commune de 3,6Kg… Nico, 1 brème d’un bon kilo sauvera son capot ! FredT restera dans les crans et effectuera une bourriche dans la moyenne du jour. Ce Vieux Rhône continue de nous épater…dans tous les sens du terme…;-)

Spécial Kiss à celles et ceux qui nous lisent dans l’ombre….;-)

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt dans le Vieux Rhône…;-)


3 Responses to Vieux Rhône – Spot 1 – Barrage Pierre Bénite – Irigny (69) – 04/06/2012

  1. JB dit :

    Salut la team,
    pêche très difficile à ce que je vois. dommage.
    Sinon, belle carpe VINCE bien joué.
    J’aurais dut être de la partie, si seulement ma voiture n’avait pas fini au garage.
    Du coup j’ai des pinkees qui se promènent dans mon frigo 🙂
    J’ai cru comprendre que PIPO est en congés donc si vous prévoyez une pêche en semaine à part vendredi faite moi signe.
    @+

  2. Pavince dit :

    Ouai JB, très difficile, voir impossible, l’effet crue pour les poissons, c’est jamais très bon pour la pêche plein fleuve, les lônes bien à l’abri auraient peut être mieux fonctionnées !
    On se tient au jus 😉
    ++

  3. JB dit :

    la question est surtout est-ce que les lônes ne sont pas immergés par un jour de grand lâcher?
    après ça doit quand même être un peu plus abrité c’est sur.
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | Mentions Légales | CGU_iShare_iNav | Politique_Confidentialite | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush