Vieux Rhône – Spot 1 – Barrage Pierre Bénite – Irigny (69) – 09/04/2012


Lundi 9 avril 2012,
Après deux belles expériences sur ce vieux Rhône et avant une nouvelle aventure avec FredT, nous décidons de profiter de ce lundi de Pâques et du congé de Pipo pour aller taquiner les poissons du Rhône…

C’est donc à 11h00 par 10 degrés que nous nous rendons avec Pipo en direction d’Irigny. On accédera au spot par l’accès nord du barrage. Malheureusement pour nous, la barrière est fermée et il faut se résigner à laisser la voiture au parking « invité ». On marchera les 800 mètres restant en trainant le chariot.

A peine descendu de la voiture, on se rends compte que le barrage est légèrement ouvert, ils lâchent un peu d’eau et le niveau est plus haut de 30 bon centimètres par rapport à la dernière fois…Trois vannes sur six d’ouvertes à flux léger. Quand on ne connait pas le lieu, ça reste impressionnant et questionnant ! On verra plus tard, qu’à ce débit la, cela ne fait varier le niveau que de 30 centimètres sur la journée.IMG_0790On s’installe comme lors de notre première partie ici, dans une mini crique dont les jetées qui la délimitent sont quasiment noyées, à une cinquantaine de mètres en aval du panneau annonçant la réserve. Pipo prendra le spot aval de droite et moi je m’installerai à mon habitude, entre deux arbres, près d’une souche flottante, devant cette fosse de 4 mètres.IMG_0792Pêche au feeder simple pour tous les deux, Pipo mettra cependant une ligne carpe sous les arbre en bordure histoire de provoquer le destin ! On utilisera des amorces carpes et gros poissons, du maïs dur et une bonne dose d’asticots multicolores. Coté montures, Pipo essayera gros avec un hameçon de 14 pour commencer et finira en 16, je pêcherai en 18 toute la journée. Les bas de ligne font 50 cm, de 12 à 18/100, on relance les cages tous les quarts d’heure si nécessaire !IMG_0800Les épuisettes et bourriches sont dépliées et installées, on s’est vite fais aux habitudes des lieux. Pas question de se laisser surprendre, tout va si vite ici. On utilisera des pieds spécialement pour les épuisettes, pas facile de sortir le poisson debout, à un mètre d’aplomb. Il nous faudra faire levier avec le support afin de nous assister dans la prise de gros spécimens car l’épuisette plie beaucoup trop !IMG_0803On commencera très vite à monter des gardons de belle mailles et très agressifs, certains attaques la cage à la descente. C’est bon signe, en général, après les dondons, suivent les grandes cousines…;-) Et ce sera le cas pour Pipo qui, après avoir monter une de mes brèmes ferrée d’une main (l’autre roulante…), montera sa première belle du Rhône sur sa canne.IMG_0806

On enchainera à un petit rythme mais constant, pêchant quasiment à l’américaine avec nos feeder. Sur une touche à priori anodine, je ferre et ramène doucement le poisson qui se laisse bien venir. Quand soudain, celui-ci accélère et prends la tangente direction les souches d’arbres, puis s’en suit un bon coup (de tête ?) dans la canne, et un retour au calme, croyant avoir perdu mon poisson je ramène encore tranquillement et monte un gardon ou plutôt un reste… quel était donc ce coup de tête, une chasse de perche, de brochet… en tout cas le résultat est la ! Il vit encore mais a bien pris son coup de crocs… Lui aurai-je sauver la vie ? Il va devenir difficile bientôt de ramener les poissons sur la terre ferme dans ce Vieux Rhône 😉IMG_0796Je serait récompensé de mon geste puisque un peut plus tard, après une belle flexion du sillon et un joli combat, une brème de 3,42 Kg se présentera et m’offrira la joie de battre mon record de 3Kg 😉 A noter, la présence de bouton sur les mâles. Ça sent le début de la fraie. La semaine dernière il n’y en avait pas encore… Certains gros gardons possèdent également le même genre de boutons.IMG_0799Les touches continuerons à un petit rythme sur le coup du soir malgré quelque creux. Chacun assurant ses prises dans le calme, aidant l’autre si besoin. On prendra aussi quelques perches, dont une jolie de 30 cm environ.IMG_0813Bilan de cette courte journée de pêche, demie journée des records, total 30,4 Kg de poisson pour la FishTeam69, Pipo fera 7,6 Kg dont une brème de 2 Kg, Pavince 22,8 Kg dont une brème de 3,42 Kg, le tout pesé en deux fois cause manque de place… Ce Vieux Rhône continue de nous épater…;-)

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt dans le Vieux Rhône…;-)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush