Spot 7 – Lônes de Vernaison + Yzeron (69) – 27/09/2012


Jeudi 27 septembre 2012,
Rendez-vous pris avec lol69, avec les grosses pluies des derniers jours, le Rhône est en état de crue. Cela faisait longtemps que l’on attendais ça pour aller tester les lônes de Vernaison…

C’est donc à 13h00 par 20 degrés que nous nous rendons avec lol69 sur le Spot 7. Arrivé sur place, on constate que le niveau d’eau est très haut, la lône de Jaricot à pris 2 bons mètres, et elle, qui était couverte de nénufar et dont on voyait bien le fond, ressemble aujourd’hui à une rivière amazone… On pêchera sa terminaison mais l’accès est difficile aujourd’hui tant le niveau est important. On continuera sur celle de Ciselande…

Le climat est bon, le vent du sud prononcé ne nous dérange pas, et le soleil bien présent, il fait même chaud… Le Vieux Rhône file très vite, le courant est très soutenu et toute pêche y est impossible. Ci-dessous, en vert, les débits du Rhône à Perrache constater lors de notre expérience du 14/09/2012 à comparer avec les chiffres du jour en rouge ! Aujourd’hui le Rhône a passé les 1050 m3/s !!! Il faut dire que la Saône à doublé de débit (600m3/s) et sa côte a fortement augmentée (>3m50) !

debit-vr

En arrivant au départ de la lône, on constate un spectacle assez déconcertant, le chemin est inondé, l’eau à pris part sur un territoire immense, recouvrant ce qu’on avait l’habitude de voir. On venait chercher nos ruisseaux et bassins, on trouve une sorte de delta de gros fleuve…

cis Comme vous pouvez le constater, le nom  d’île Ciselande prends encore plus son sens les jours de crue… (Schéma estimatif et approximatif, d’après observations empiriques)… Pêcheurs, attention, les jours de crue et de lâcher du barrage de Pierre Bénite, l’eau peut réellement monter de 2 mètres en moins d’une demie heure. Nous avons nous même déjà vécu une montée de plus d’1m50 en 30 minutes lors des purges de Verbois cette année !!!

lone-vern1

Tout ça nous étonne mais nous laisse imaginer de belles choses. En effet, la grosse montée des eaux à formée de multiples spots à carnassiers, très variés, tant en végétation qu’en profondeur. Des zones à courant soutenus et profondes alternes avec des hauts fonds immergés, rempli de roseaux où l’eau est plus calme.

lone-vern2

On retrouvera nos « trous » préférés sans soucis malgré tout ! Le hic, c’est lorsque l’on se rendra compte que leurs accès ne sont plus aussi aisés ! Sur la photo ci-après, le spot au 14/09 et au 27/09 sur la fin de montée des eaux de crue. La différence est estimée à deux mètres…

img

On essayera de jouer le jeu ici quand même. Aucune tape à déclarer sur les lônes précédentes, c’est dans la plus grande que l’on insistera ! Les chevesnes et petites perches sont très actifs en surface mais nous ne parviendrons pas à les sollicités plus que ça et les brochets sont aux abonnés absents ! Au bout d’une bonne heure de pêche le niveau commencera à redescendre rapidement, on perdra casiment 40 cm en 30 minutes et on ne verra plus aucun poisson.

IMG_2352

 On finira la journée ici à 17h30 et on prendra la direction de l’Yzeron à la Mulatière histoire d’aller se consoler avec les gros moustachus. Le canal est bien saumâtre mais lui aussi à subit la descente des eaux brutales et il lui manque 40 cm par rapport au matin. On tentera quand même notre chance, et rapidement j’observerai ma ligne prise, et non « tapée », puis se tendre et se déplacer latéralement, j’oublierai le ferrage et en prenant contact je décrocherai la bestiole. 10 minutes plus tard, la même action, comme si cela ne m’avait pas servi de leçon… Voyant cette manifestation de fait et mon incapacité à les traiter, lol69 viendra pêcher à ma hauteur… Et il ne mettra pas longtemps à voir lui aussi sa cuillère numéro 1 se faire « aspirer » et non « cogner ». Contrairement à moi, il ferrera et pu établir le contact. Il croit d’abord à une carpe ou une brème éventuellement prise à la dorsale tellement le combat commence mollement, de manière inhabituelle. Mais rapidement, il pourra constater et revoir son évaluation tellement la ligne se mis à partir de manière folle. Le gros chat venait de se rendre compte de sa prise et il ne se rendra pas comme ça, le combat pouvait vraiment commencer… C’est très lourd et lol69 ne peut lutter, même équipé de tresse solide, il est contraint de suivre la bête depuis le bord. 10 minutes plus tard, ayant resserré le frein pour tenter de le ralentir, il verra sa cuillère relâchée, disons plutôt tordue, sur deux des trois hameçons du triple… 🙁 Encore un « bloc » invisible dont il a le secret du contact….

Spécial Kiss à celles et ceux qui nous lisent dans l’ombre….;-)

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt dans le Vieux Rhône…et l’Yzeron 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush