Sessions Carnassiers – Septembre 2014


Septembre 2014, les sessions carnassiers.

Ce mois de rentrée nous offre une météo très clémente, pas d’eau sur la région, un soleil omniprésent et des températures avoisinant les 30 degrés. Génial pour les juillettistes déçus mais pas top pour les pêcheurs Lyonnais… Aux programmes, quelques sorties du soir Quartier Général Frère sur le Rhône, trois sorties à Miribel sur les plans d’eau, et un Grand Large pour la lol69 Family !

pictograms-nps-fishing QGF. Une vingtaine de petites sessions habituelles du soir le long du Quartier Général Frère. On effectue des descentes du Rhône à pied entre les ponts de voie de chemin de fer de Perrache jusqu’à l’aval du pont Raymond Barre. C’est plutôt par commodité que par prédilection du spot que l’on pratique ici, même si ces coins offrent parfois de belles surprises… Vous y trouverez Perches et Brochet principalement. Les sorties se font de 18h à 20h30, le soir après le boulot, (heures légales de pêche en vigueur), les journées diminuent et cela se sent…Après un mois d’août sec avec peu de pluie sur la vallée et les régions avales, le Rhône continu sur un régime faible, descendant tranquillement à quelques 400 voir 300 m3/s en moyenne, bien en dessous de son module inter annuel, on est plus près de l’étiage, on a connu des mois de septembre plus mouillés. Avec ces conditions, l’activité dans le fleuve s’en trouve fortement perturbée. On pêche sur des bordures limpides, et on aperçoit le fond avec plusieurs mètres de profondeur sans soucis, sauf lorsque le vent s’en mêle un peut. Ci-après les débits du 10 au 24/09/2014.
hydro-9-2014C’est d’ailleurs par jour de vent soutenu que l’on fera le plus de poisson. Perchettes et petits brocs répondent à l’appel mais très discrètement. Les touches sont subtiles, et ils semblent plutôt tester nos leurres que les saisir réellement. Malgré cela, on en rentrera pas mal, allant même jusqu’à 30 cm bien fat, une nouveauté sur ce secteur. Alors c’est sur, on croisera bon nombre de « pêcheur » (avec et sans cannes), nous expliquer qu’ils font beaucoup de perche à +30 dans le Rhône à Lyon, pour nous et sur ce secteur (QGF), cela reste exceptionnel depuis 4 ans…!qgf-sept-2014On ratera également plusieurs brochets maillés dont un de 70 cm environ, dépiqués assez rapidement tant les tapes étaient molles. Les sessions au Popper peuvent rapporter sur certains moment de la soirée également, et les sensations sont garanties ! Même les chevesnes viendront y goûter ! L’occasion pour Pavince d’inaugurer le chevesne aux leurres de surface et Pipo d’établir son nouveau record à 51 cm, au Rapala Scatter Rap 5 celui la.chevesne51Un bilan mitigé par rapport au temps passé, des techniques qui évoluent et permettent de faire face à des conditions particulières, on progresse doucement, une bonne cinquantaine de perche sur le mois, 4 chevesnes et 4 brochets, le reste dans la vidéo 😉

pictograms-nps-fishing Le Grand Large. lol69 ira de son coté, en famille sur le plan d’eau du Grand Large. Sur ce mois de septembre, la Team s’est posé des questions pour aller pêcher le Grand Large, afin de limiter la fréquentation et préserver ce coin unique 😉 Où allons nous avec ce plan d’eau ? Ne gâchons nous pas un héritage du passé qui a déjà trop souffert ? Les résultats des pêches électriques de cette année montrent, certes, des bons signes de reproduction par la présence de beaucoup de juvénile mais les spécimens plus gros semblent s’être dispersés. Attendons l’hiver pour voir, mais la tendance semble être celle la… Ce qui est sur, c’est que le coin subit une pression de pêche énorme ! Avec nos presque 250 sorties annuelles, on se doit de raisonner un minimum…70CMLa stratégie lol69 family est la même en ce moment, il faut dire que cela cartonne, les Golems 100 pour ne citer qu’eux donnent vraiment des résultats bluffant comparer aux autres poissons nageurs, sonorité, type de vibration, coloris, ils semblent avoir les bons ingrédients…glIls feront quelques belles perches allant jusqu’à 27 cm et deux dizaines de brochets pour la moitié maillés, et un record pour le Pap’s à 82 cm, bravo !

pictograms-nps-fishing Miribel, L’île Paul, Allivoz, Simondière et Les Eaux Bleues. En compagnie de lol69, on décidera de retourner zoné à pied dans les plans d’eau de Miribel. C’est plutôt fréquent de faire des brochets dans les Eaux Bleues ou au Grand Large, mais cela nous cantonne à un certain type de topologie… Il n’y a qu’a regarder la carte de nos prises sur l’ensemble des plans d’eau pour s’apercevoir de la réalité des choses la bas. (En bleu, les poissons représentent des zones à tendances de captures).map-ft69-miribelUne confrontation régulière avec la réalité de la nature redresse les idées et nous obliges à nous remettre en cause constamment. De plus, certains de ces lacs (Allivoz, de l’Île Paul et Simondière) demeurent mystérieux et ne nous ont toujours pas dévoilé totalement leurs secrets… Le but du jour est au delà de la prise, en voir serait merveilleux ! On devait aussi confronter les Golems à ces environnements hostiles, ce sera pour une prochaine fois, la mauvaise boite ayant été emmenée 😉mir2Le vent est bien présent et rendra la partie encore plus dure. On essayera comme d’habitude un peu toutes les techniques mais rien ne rentre ! On commencera sur les Allivoz, bordure ouest mais cela ne donnera rien, même les spots de perche situé avant l’intersection de l’île sont vides ! On enchainera sur le lac de l’île Paul ou l’on apercevra quand même et pour la première fois sur ce lac, un joli brochet de 70/80 cm environ qui bronzait en bordure, sur lequel Pavince manqua de marcher tellement l’imitation bois mort était réelle… (secteur plage de cailloux, embouchure avec le Rizan). On remontra le Rizan afin d’en découvrir la topologie pour de future partie. Le niveau est très faible aujourd’hui, de gros chevesnes vont et viennent sans conviction.mir1On terminera avec un petit tour sur la Simondière, toujours aussi calme. Même si on y avait fait un petit broc le mois dernier, on en voit pas beaucoup plus aujourd’hui. Un suiveur de SpeenerBait de 40 cm et c’est tout ! On l’attendait, il arriva, capot général 🙂

pictograms-nps-fishing

Vengeance en FloatTube avec lol69 et Pipo, on ira continuer notre prospection dans le coin des îles sur le plan d’eau des Eaux Bleues à Miribel. Embarquement au niveau de la plage du Fontanil, il faut quand même marcher 400/500 m depuis le parking avec les Float sur le dos pour rejoindre la plage mais cela se fait bien !
Ce secteur, situé à l’Ouest de la réserve des Grandes Vernes, est composé de petites îles disposées en triangle, offrant une multitudes de postes variés. La profondeur peut semble t-il, atteindre les 4m par endroits bien localisés. Sinon et en moyenne c’est plutôt 2m50. Quoiqu’il advienne, la pêche la bas est particulière, et un peut à l’image du Grand Large, d’innombrables algues montantes arborent les fonds. Par endroit, des trous de végétation laissent apparaitre des bancs de sable et vous laisse apprécier la profondeur. ebOn les attaquera en passant par l’ouest, contournant l’île des Peupliers, pour atteindre la plus au nord. Pipo mettra deux lancers pour faire le premier petit excité, puis un second juste après, le Rapala Scatter Rap se fait encore remarquer. La session commence fort pour lui mais se calmera rapidement. lol69 fait son diesel mais le Golem 100 fonctionne encore et donne des résultats. Les prises sont pour moitié maillée mais excède rarement 60 cm.perche-popperPavince se fera attendre et il faudra un passage par un SpeenerBait noir et blanc manié façon leurre souple, par longue tirettes très lentes, après avoir laisser tomber le Speener en contrôlant sa chute, les brocs tapent juste au moment de la remontée ! Les bordures donnent de nouveau du poisson, et il faudra quelques dix lancers pour faire rapidement deux brochets maillés à 55 cm sur la partie nord de l’île des Vernes. Plus tard, à la tombée du soleil, et toujours au Speener et en bordure, Pavince fera un dernier brochet de 64 cm, fort agressif qui donnera enfin quelques sensations au protagoniste. Pipo achèvera le travail du jour avec un petit de 35cm. Quelques 10 perches et 12 brochets seront pris ce jour, dont 8 maillés.broc-eb

pictograms-nps-fishing

Deuxième session du mois sur les Eaux Bleues, on ira cette fois-ci sur le premier secteur prospecter plus bas, l’île la plus au nord du plan d’eau et ses îlots voisins, jusqu’au port de la base nautique, pour finir dans la lône la plus au nord après une traversée épique dans 60 km/h de vent. Partie de pêche de 12h à 20h, par un temps ensoleillé et très venté (20-60 km/h).
Les grands sprinters commencent fort comme à leurs habitudes tandis que Pavince le diesel lutte un peu avec ce vent…! lol69 ouvre le bal, après une tape manqué par Pavince au même endroit,  avec une perche magnifique de 35 cm. Suivi par Pipo et un bec de 52 cm. La pêche à l’abri de l’île nous donne des résultats, perche prise dans l’ombre, brochet à la limite ombre/soleil. Repartant pêcher plein vent, lol69 fera d’autres petit brochet à l’entre deux îlots et Pipo suivra, insistant plus sur les postes, raison à lui puisqu’il pourra battre son record personnel de perche à 36 cm.PerchesCoté Pavince, toujours RAS. Il faudra attendre la mi-journée et l’arrivée à l’entrée du port pour qu’un contact se fasse enfin ressentir, sur un CranckBait made in china (quand Rapala fonctionne plus…). Un jolis combat dans les algues donnera du fil a retordre tant la casse était proche. Le brochet avait engamé le leurre et le 17:100 fluoro comptait ses secondes de vie restante…. Avec douceur, il arrivera à le mettre au sec le plus gros spécimens du jour, 60 cm tout juste, le temps d’une photo 😉broc-sept-2014Après cela, on prospectera une zone inconnue, un « bassin » à l’abri du vent, situé juste à coté du lieu d’embarquement de la grosse machine agricole. Ici, peu d’herbiers et une profondeur uniforme de 2m50 environ. Un jolie DS vient décorer les fonds marins et offrir aux poissons un habitacle urbain digne de ce nom, bientôt y sauront passer les vitesses 😉 Le temps de faire deux petits bec juste maillés au Rapala Jointed Shad Rap, il nous faut retraverser le plan d’eau jusqu’au nord et la lône. Le vent s’est intensifié et les grosses vagues ne facilitent pas la progression. En route, Pavince touchera deux perchettes que le vent avait apparemment mis en appétit. Sur la lône et pour finir, Pipo fera un 44cm et Pavince encore un doublé de 50 et 55 cm, au SpeenerBait 14 grammes noir et blanc manié façon leurre souple (en dent de scie) très lentement le long des herbiers dans le fond… Au bilan, quelques 6 perches avec des records à la clef et 10 brochets seront pris ce jour, dont 7 maillés.

Au bilan, un mois de septembre lyonnais sans eau, mais qui nous offrent quand même du contact (poissons bleus sur les cartes)… Coté leurres, les Golems réussissent encore, les Shad Rap tirent également leur épingle du jeu et un montage Drop-Shot sur poisson nageur Rapala Tail Dancer avec 1 hameçon pour Pipo qui confirme, les SpeenerBait sont de la partie également. Pour le reste, la variation des leurres, sonorité et type d’animation en tête, semblent avoir été les techniques rapportant sur ce mois.

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…


A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


4 Responses to Sessions Carnassiers – Septembre 2014

  1. Draghost dit :

    Good job! Un récit prenant avec du détail, de la vidéo, des photos, de la technique (et oui entre le montage vidéo, vigicrue, la carte des captures, etc.) Continuez, on s’en lasse pas!
    Drag

  2. Champi fish dit :

    Vous vous plaignez de la pression de pêche ; alors, arrêtez de tout dévoiler !

    Les poissons c’est comme les champignons ! 😉

  3. Pavince dit :

    Salut Champi Fish !
    On ne se plaint de rien, au contraire, on constate et sensibilise sur la « sur-fréquentation » du Grand Large à certaine période, ou tout du moins, on essaye de lancer le débat. Un grand nombre de pratiquant du loisir de pêche ne nous a jamais rebuté, au contraire.
    Tout dévoiler ? Qu’avons nous donc d’unique à cacher ? Quelles informations aurions nous qui sauraient susciter l’envie et donc le désir de cacher ? Rendre accessible l’accès aux coins de pêche et donc à la pratique de ce loisir, encourage au développement de celui-ci, et communiquer sur les spots, permet de repartir les pêcheurs, encourager les administrations à ouvrir de nouveau coin de pêche, etc… Et cela semble être productif puisque, en collaboration avec la fédération de pêche du Rhône, de nouveaux accès vont voir le jour afin de délester ce plan d’eau. Nous ne sommes pas ici dans ce monde de ramasseur consommateur qui, du coup, et à l’image des hommes de cro-magnons, préféraient ne point dévoiler leur garde manger… Nous pensons modestement oeuvrer aux changements des mentalités à travers une diffusion d’informations, en allant effectivement à l’encontre de cette vieille tradition de rétention qui fait croire aux hommes qu’ils détiennent la vérité et l’unicité. Tout ceci n’est rien, cela leur permet simplement de revigorer un narcissisme perdu et inexistant. Ce sont d’ailleurs souvent ces mêmes personnes qui sont friandes de prendre sans donner en retour… ça marque quand même le paradoxe, non ?
    Et les poissons, c’est pas comme les champignons mon ami, à ma connaissance il n’existe pas de fédérations nationales, officielles, de la ramasse de champignon, encore moins de championnat, cette pratique n’étant pas considéré comme un sport. La pêche reste en nombre de licencié, le deuxième sport Français. Sport …. Sport … On paie des licences, des baux de pêche, c’est à dire une location, cela m’étonnerai qu’on l’on paie un bail pour aller ramasser des champis ! Effectuer vous des lachers de champignon afin d’assurer la pérennité de certaines espèces…? Alors, comme tous les amoureux et passionnés de leur sport, nous préférons le partager, afin d’en favoriser le développement, donner aux autres ce que nous n’avions pas su avoir lorsque nous avions commencé. Nous prenons aussi plaisir à l’aborder sous un angle scientifique et technique, qui, de fait, implique un partage de la connaissance nécessaire à l’évolution du processus… Ne pas réserver une pratique, à une « caste » qui détiendrait l’information, qu’elle ne saurait diffuser en dehors du cercle privatif ou privilégié, c’est plutôt ça notre modèle ! Une histoire de philosophie, d’ouverture d’esprit… que tout le monde ne semble pas posséder et c’est bien malheureux ! A bon entendeur !

  4. Pipo dit :

    Slt Pavince, bien répondu à ces gens qui semble peut être « frustrés »? de la pêche?, qui doivent se gaver de poisson pour rentabiliser leurs cartes de pêche mais qui n’y arrivent plus, du fait qu’ils ne pêchent surement que dans un seul plan d’eau… C’est plus facile de se plaindre des autres plutôt que de se remettre en question. Pipo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush