Sessions Carnassiers – Octobre 2015


Octobre 2015, les sessions carnassiers.

boat-greenLe Grand Colombier Rhône – QGFbord-blue
boat-greenLe Grand Large Float-greenMiribel – Les Eaux Bleues

bord-blueflaot-bluebord-blueLes pictos bleus représentent les eaux « ouvertes », lônes, rivières, fleuves…

bord-green Float-green boat-greenles pictos verts, les eaux « fermées », plans d’eau, étangs, lacs…

Après un mois de septembre bien restreint en temps de pêche, octobre ne nous a pas gâté non plus ! Déjà très peu de temps pour pratiquer, alors imaginer pour écrire les articles, faire les montages photos et vidéos et développer iNav et iShare, bientôt on vous montrera plus que des photos de poissons, et encore mdr Il faut se résigner, les sorties sont rares, courtes et on ne choisi plus nos jours de pêche, on prends les heures restantes, idem pour le site… Aux programmes, deux sorties à Miribel sur les Eaux Bleues, un Grand Large et enfin un retour au Grand Colombier, le tout très résumé, désolé… !


pictograms-nps-fishing Le Grand Large.boat-green Sortie en journée, by Pipo and lol69. Il fait beau et frais, et un vent du nord occupe l’air. C’est le début du mois d’octobre et il fait encore bon malgré tout. Les becs ne sont pas très actifs et seul quelques petits spécimens se montrent ci et la sur les Cranck animé par lol69.La pêche est compliquée et il faut faire preuve d’abnégation pour trouver le bon coup. Et alors que Pipo lançait l’éternel adage « y a pas d’fish la dedans ! », lol69 sentira enfin une tape digne de ce nom sur son Golem 100 propulsé en direction des pales-planches.84-2 Le protagoniste, éclatant rapidement la surface, révélera sa belle maille, laissant le pêcheur avec un peu plus de pression. Après un combat plus impressionnant que féroce, lol69 pourra célébrer, non sans charier Pipo, son 84 cm !bec-gl-84Pipo attendra le dernier moment pour se de-capoter, dans l’un des petits ports locaux, il déclenchera un joli maillé à 78 cm !!!bec-76-gl

pictograms-nps-fishing

Miribel – Les Eaux Bleues. Float-greenOn ira par deux fois avec Pipo à Miribel un dimanche afin de profiter du peu de temps disponible pour pêcher, et en mode proximité. Sur les deux sessions, le beau temps est de la partie, un léger vent du nord est présent, les eaux sont claires, à 16 degrés sur la première session, puis 14 sur la fin du mois. On ira prospecter des zones encore inconnues pour nous, ou presque. On continue d’abattre du terrain afin d’affiner la bathymétrie du plan d’eau et en découvrir tous les secrets. Sur la première session, on se rendra le long des verne, coté Ouest et sur la deuxième aux alentour de l’île des Castors, on en fera le tour mais on se cantonnera plus précisément à la face nord-est. Les deux journée se ressembleront tellement l’activité est réduite au néant. On cherche le brochet mais c’est bien les perches qui semblent le plus actives.bec50-eb On s’entête et les journées sont calmes. Il faut attendre les quelques minutes d’activité pour ressentir un semblant d’excitation.bec-eb Des juste maillés se laissent convaincre soit sur Shad 3″, ou sur de petit Cranck. Bilan aujourd’hui, 10 becs touchés, 6 au sec, de 35 à 55 cm !perche-eb

Sur la deuxième, on décide de s’attarder sur une zone profonde du lac, jouant la stratégie de la profondeur, de la masse d’eau « libre » légèrement teinté, à parcourir en verticale, cherchant le bon écho et la bonne proposition. On avait remarqué, à notre plus grand étonnement, lors de nos précédents passage sur le secteur, des profondeurs que l’on croyait inexistantes sur ce lac avec des fosses conséquentes atteignant les 10 m !!! On avait déjà trouvé 5m50 mais là la surprise est grande. Il faut dire que peu de monde communique sur le sujet, on entends bien parler de fosse ci et la, mais les lieux restent trop secret, et les chiffres non déclarés, difficile de s’y retrouver..! Bon après, il suffit de regarder autour de soit, et lorsque vous voyez des clampins camper sur la même zone pendant une après midi à poncer comme des malades, bha ça met la puce à l’oreille 😉 Bref, la FishTe@m69 ne mange pas de ce pain la, et ces fameuses fosses se situent au Nord-est et à l’Est de l’île des Castors, coincées entre l’entrée de la anse et la pointe de la presqu’ile formé par les bordures à cet endroit. Ce sont deux failles, séparé par un terre plein, formant un haut fond de 1 à 2 m et chutant très rapidement dans 4m50 d’eau pour descendre plus doucement jusqu’a 9m50, voir 9m90. C’est pour l’instant l’idée que l’on s’en est fait au vu du peu de sondage effectué. Une mise en cartographie 3D nous donnera surement une meilleure idée, heureusement iNav@Ft69 est la pour ça, il manque juste un peu plus de participants 😉 En attendant, ci-après, une grossière représentation du spot, par manque de logs sondeur mais qui permet de mieux se rendre compte…eb-3dOn pratiquera donc deux bonnes heures ces fameuses « fosses/failles des Castors », et après la « faille des Vernes » affichant 5m80 et celle « des mouettes » (non encore mesurée – 7 m ?) elle deviennent les plus grosses du plan d’eau à ce jour, à notre connaissance. On trouvera de très jolis échos, toujours situés dans 7m20; et quelques soit le lieu… Thermocline idéale ? Les poisson monteront plusieurs fois voir les leurres souples proposés en petite dérive, sans succès, que des refus et des beaux, les traces repartent à une vitesse folle au fond… On pense plutôt à de petit glane curieux au vu de l’épaisseur des échos, mais notre petit doigts nous dit que des brochets plus que maillés ont déjà été capturé dans ces eaux, alors avec le doute, on restera rêveur…

On fera le tour de l’île histoire de trouver deux joli trou de 4m50, l’occasion pour Pavince de monter un 50cm au ChatterBait, une première pour lui, Chatter souvent écorché, rarement croqué. 55-ebIl fallait savoir rester jusqu’au bout et malgré les températures qui chutes, les pieds qui commencent à geler, et la brume qui recouvre désormais le plan d’eau, le coup du soir vous sauvait votre journée. L’expérience de la fois d’avant nous aide à rester en place, nous donnant raison puisque 3 becs supplémentaires seront pris sur la dernière heure. Pavince à son tour ira de son lot de tape avec une première loupée, le brochet se dépiquera rapidement, puis visant les 2m dans 3m50 de fond, à l’aide d’un DT6, fera succombé 55 cm tout excité, enfin !50-ebpictograms-nps-fishingLe Grand Colombier.boat-green En aparté John ira seul ou avec le Pap’s faire quelques sessions en semaine histoire de confirmer le pattern à la cuillère numéro 6 ou 7. 64 cm IPas mal de becs maillés seront fait dans l’adversité, chapeau la team MDL !64 cm III

Sur la mi Octobre, on ira enfin re pratiquer avec lol69 au Grand Colombier afin de taquiner le bec d’Anse et affiner bien évidement la bathymétrie maison du lieu. Aujourd’hui, il fait beau, un léger vent de nord-Ouest, les eaux sont claires et le thermomètre affiche 16 degrés. Le niveau du lac est très bas, il manque un petit mètre. La visibilité sous-marine est d’environ 5m, autant dire que la partie va être compliquée; en même temps, on le sait, et la difficulté locale ne nous rebutent point, bien au contraire, elle challenge nos venues et les prises en sont d’autant plus réjouissantes. Les cannes heavy sont de sortie, et les gros leurres frétillent dans les boites ! On pratiquera les way-point made in lol69 histoire d’avoir une route en tête, on lui fait confiance, cette année encore il à plus pratiqué ici que nous ! La journée sera très très calme, et à part deux fantaisies de Pavince sur du bec de 30 cm venu jouer au ralenti avec ses poisson nageur, rien à signaler.

Ici aussi, il faudra attendre le soir, et un retour sur un way-point déjà pratiqué le matin et semblant plus fructueux au coup du soir. lol69 nous conseille l’emploi de leurre lourd et tournant, pattern ayant plutôt bien fonctionné pour lui ces derniers temps ici. Il ne mettra d’ailleurs pas longtemps à nous épater avec sa cuillère rasta numéro 7, lancée puissamment à une trentaine de mètres, effectuant un décompte pour calculer la profondeur, laissant bien le temps au leurre de descendre pour atteindre les 7m. Une fois la récupération en linéaire très lente commencée, on lève juste le scion en cas d’accrocs pour passer l’obstacle le plus souvent constitué d’herbiers ici, et on maintient le cap, faisant éventuellement quelques pauses pour laisser retomber la cuillère et le contact ne se fait pas attendre. Un première tape lui offrira un bec maillé de 52 cm.bec-gc-52Puis dans la foulée quasiment, une seconde secousse, plus net celle-ci, se laissant d’abord ramener sans se défendre, l’animal effectuera la plupart de ses rush au bateau pour une scène de combat assez sympathique et un brochet de 76 cm à la clef !bec-gc-76 Et puisque rien n’arrête notre John lol69, il se payera le luxe d’une perche Golden de 47 cm, toujours à la même méthode et sur le même spot. Une démonstration d’efficacité sans précédent pour un tel résultat !!!perche-47 Pipo et Pavince, capot, resteront admirateurs de tels spécimens, si rare et donc si précieux (on parle bien de John lol69 aussi…mdr).

pictograms-nps-fishing

QGF. bord-bluePetits tours en Rhône en mode Street avec Pipo le soir après le boulot. Sur ce mois d’octobre le Rhône est plutôt calme, pas de pluie, vent du nord constant, les perches ont désertées les lieux. On sortira que deux fois, pour faire deux capots, pas folichons… La Saône semble quand à elle, donner des résultats impressionnant sur la perche…à suivre…


Bilan sur cette fin d’octobre 2015, Dans les plans d’eau la pêche reste difficile, mais la diminution des températures apportent son lot d’amélioration, notamment sur les grosses perches, mais les becs pris restes, en majorité, de « petites » tailles. L’eau manque encore sur la majorité d’entre eux. Coté leurres ayant bien fonctionné, les petits leurres souples (3″, 4″) sont bien présents, les PN Rapala traditionnellement employés fonctionneront par intermittences, les Cuillères masteurisent ce mois, et les PN StickBait offrent une certaine continuité sans pour autant se dégager clairement. Comme depuis septembre, pas facile !


Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs… (9min59s/297Mo).

A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


2 Responses to Sessions Carnassiers – Octobre 2015

  1. rochet dit :

    Bonjour,
    je viens d’arriver dans la région est souhaite pêcher la Saône j’habite prés de Bourgoin jallieu avez vous des spots a me conseiller pour la pèche du carnassier en bateau
    par avance merci
    dans l’attente de vous lire
    a très bientôt
    Didier

  2. Pavince dit :

    Salut Rochet !
    La Saône aux carnassiers on a pas trop pratiqué, encore moins en bateau…
    On en connait nettement plus sur les Blancs et Carpes et encore lol
    Un petit tour ici et la liste des spots de Saône, si y a du blanc, y a du carnac 😉 :
    A bientôt.
    ++

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush