Sessions Carnassiers – Juillet 2015


Juillet 2015, les sessions carnassiers.

pictograms-nps-fishingMiribel – Les Eaux Bleues  pictograms-nps-fishingMéditerranée – Antibes
pictograms-nps-fishingLe Grand Large pictograms-nps-fishingRhône – QGF

pictograms-nps-fishingLes pictos bleus représentent les eaux « ouvertes », lônes, rivières, fleuves…

pictograms-nps-fishingles pictos verts, les eaux « fermées », plans d’eau, étangs, lacs…

Le mois de juillet fait dans la continuité et les grosses chaleurs s’amplifient… Coté débit, le Rhône bénéficie d’eau de fonte qui lui permet de se maintenir à 500 m3/s en moyenne, plutôt élevé pour un mois de juillet, la Saône est à l’arrêt..! Les niveaux des plans d’eau sont encore tombés… On fera peu de sortie, le travail, et les grosses chaleurs difficilement supportables avec notre grand age y étant pour quelques chose… Sur la fin du mois, on avait même pas grand chose à raconter. La FishTeam69 en perdition ? Surement pas, c’était sans comptez sur l’expérience et la ténacité légendaire des membres mdr 😉



pictograms-nps-fishing Miribel – Les Eaux Bleues. On se trainera par des température plus « clémentes » sur les Eaux Bleues de Miribel sur la fin du mois. Avec les 32 degrés annoncés, c’est coup du matin à partir de 5h40 ! On espère trouver le peu d’activité sur les phases de fraicheur, avec une eau à température minimum, donc en début de journée. Le ciel est dégagé et l’on engage la partie avec une température extérieure à 21 degrés quand même !!Capture decran 2015-07-29 à 19.44.43Embarquement au niveau des vents du sud, la stratégie aujourd’hui est de pêcher sur zone, en mode statique, cherchant les trous, et insister dessus. On pratiquera plus particulièrement le coin expérimenté le mois dernier. Offrant un bassin dans le bassin, bordé de haut fond, la profondeur atteignant par endroit les 3m50, ce spot offre un potentiel que l’on se dit non négligeable dans ces conditions. lol69, Pavince et Pipo sont de la partie. Cela fait longtemps que les Float n’avait pas vu de l’eau et tout le monde à le cœur à l’ouvrage pour ces retrouvailles. Malgré des centaines de tentatives, et des dizaines de techniques passée en revue, seul notre Pipo trouvera le Pattern, sur un bec de 45 cm qui succombera au jig manié en petites dents de scie entre deux eaux. bec-eb-35Le manque de sommeil évident des autres protagonistes ne rendant pas leur tâche aisée, et aura raison d’eux midi arrivé ! Pavince réussira malgré tout à déclencher deux Bass, qui semblent bien être les seuls occupants près à bouger dans cette soupe. D’abord sur une ondulante num 2 Caperlan 14 gr, maniée sous la surface lentement, le Black-Bass de 30 cm se décrochera au Float-Tube, puis sur le PN DT4, le suiveur se loupera trois fois à l’attaque, passant à bien 10 cm derrière la queue du leurre, pourtant animé lentement !? 12h00 sonne, il est l’heure d’aller faire une bonne sieste réparatrice ;)- Bilan, 1 bec pour Pipo qui sauve le capot Team !

pictograms-nps-fishing

Mer Méditerranée – Antibes. Petite expérience en Rock-Fishing sur la baie d’Antibes, l’idéal étant le port mais les interdictions de pêche sont bien suivie à cette saison, j’irai donc sur les premiers rochers que je trouverait en face du lieu de résidence. Capture decran 2015-07-29 à 20.11.16Je me serait fait découper les leurres par de tout petit spécimens aux dents acérées. Les techniques employées sont les mêmes que pour le Black-Bass en miniaturisant les leurres et montages. Pêche dans 8m d’eau avec tête plombée de 1,5 grammes dans les vagues ça vous branche ? Comme pour toute type de pêche, il faut trouver la profondeur, aujourd’hui il fallait attendre un bon moment que l’ensemble atteigne les 5/6 m de fond pour avoir des touches. Mais ce n’est pas tout, il faut savoir ferrer au bon moment, et la rapidité des poissons de mer est déconcertante… des mitraillettes de touches façon perches sur-vitaminées ! Je récupérerai les virgules et autre petit leurres sectionnés quasi systématiquement et à défaut l’ôter de la tête plombée. Capture decran 2015-07-29 à 20.12.59Expérience enrichissante qu’il faudrait ré itérer pour obtenir des résultats qui, ici plus qu’en rivière, semblent compliqué à obtenir… Ajouter à cela, la nécessité d’avoir du matériel très spécifique que l’on trouve difficilement sur le marché français et il faut aller chercher cela au Japon, tête plombée texan en moins de 1,5 gr par exemple…

pictograms-nps-fishing Le Grand Large en Float-Tube. On ira s’essayer avec Pipo et CLC, au Grand Large en Float-tube. On connait bien ce plan d’eau pour l’avoir pratiqué en bateau, et à part deux anecdotiques sorties en Tube la bas, on y avait jamais vraiment tremper les palmes. Pour CLC ce sera de toute façon une première. Le but du jour, en autre, lui faire prendre son premier brochet lyonnais ! Le temps est découvert et devrait se voilé petit à petit, offrant une chaleur moindre et une légère dépression, climat plus propice à la traque du carnassier. Les eaux sont trouble, la faucardeuse ayant été passée récemment selon des pêcheurs croisé. Malgré cela, d’énorme banc d’algues affleurent et rendent l’accès à certains endroit compliqué. On croisera même un pêcheur en Float dépité, nous annonçant l’impossibilité de pêcher plus loin en direction des pale-planche… Cela ne nous décourage point puisque la stratégie initiale était de se cantonner a une zone profonde à l’abord de l’un des ports, et d’y pratiquer en statique à l’image de ce que l’on avait fait à Miribel. Cette zone est parfaitement dégagée et seulement quelques herbiers l’habitent.! Très vite, chacun fera sa perche du jour, pas grosses, mais qui offre toujours un peu d’énergie pour poursuivre sa quête.Capture decran 2015-07-29 à 19.49.05Malgré ce que l’on avait imaginer, la partie est compliquée et les becs ne répondent pas à nos sollicitations. Remise en cause de rigueur, ré-ajustement des méthodes, rien n’y fait ! Quand rien ne marche, passe ton Golem 100, dit le dicton d’un ancien combattant membre de la Team ! Pavince s’y emploiera et pourra décrocher le premier fish du jour après seulement 5 lancers, piqué à la joue, offrant un combat musclé dans les herbiers, 54 cm qui maille !Capture decran 2015-07-29 à 19.47.18Bon, le dicton fonctionnera qu’une fois lol Après cela il faudra chercher encore à déclencher du poisson, en faisant preuve d’inventivité ! Ajout de palette sur un petit leurre souple et Pavince déclenche et monte d’abord un 35 cm, puis un 40 cm sur un trailer ajouté à un jig, et enfin un 44 cm sur un DT4.becsPlus tard, CLC verra enfin le jour et pourra savourer son premier mini bec du Rhône, env 40 cm pris au StickBait Caperlan, on change pas un CLC qui gagne 😉Capture decran 2015-07-29 à 19.48.45Sans que cette partie soit folle, on sauve bien la mise avec 3 perches de 20, et 5 becs… Seuls les petits spécimens semblent près à attaquer dans ces conditions, on ne réussira pas à décoller un deuxième maillé aujourd’hui !

pictograms-nps-fishing

Rhône – QGF. En dehors des mini sorties en plan d’eau ce mois-ci, on se trainera quelques soir après le boulot au bord du Rhône sur le secteur QGF. Sorties de 18h30 à 21h30, heures de pêches légales en vigueur. On pratique à hauteur du pont de voie de chemin de fer et l’on s’en éloigne que très peu, il fait trop chaud pour marcher lol…Capture decran 2015-07-29 à 19.43.12En début de mois Pavince souffrira d’un joli combat avec un silure qui avait trop engamer la ligne et sectionnera le bas de ligne sur 40 cm… L’action se produira au même endroit et utilisant les mêmes techniques que précédemment sur un spot précis sur ce parcours (reportez vous au précédents récits sur QGF).Capture decran 2015-07-29 à 19.42.52 En dehors de cette action significative, seul quelques perches sont prises, et les tailles augmentent si tant est que le leurre soit adapté, 25 et 28 cm mis au sec !FullSizeRenderCoté brochet, on ne les voit pas, et même si nos traques sont ciblé sur lui, on arrive pas à les trouver. Un soir, et armé d’un Bomber Sakura coloris Orange, Pavince pourra lever le Graal, un bec du Rhône, non maillé certes, mais un bec quand même. Quand on connait la difficulté des prises de brochet sur ce secteur et les statistiques associées, il compte toujours double dans les cœurs.Capture decran 2015-07-29 à 19.41.08En milieu de mois, c’est CLC qui se fera prendre par un glane alors qu’il traquait la perche en 16/100…lol et décrochera ce qui ressemblait à un bec maillé. Pour lui, seul les perches rentrent, mais en bon nombre, il en fera une petite dizaine sur de courte sortie, un score plutôt honorable dans le Rhône sur ce secteur.Capture decran 2015-07-29 à 19.40.14Sur notre dernière du mois la bas et accompagné par Pipo, on profitera tout les trois d’une activité assez inhabituelle sur le secteur. Après avoir commencé la partie sur une belle perche de 28 cm, les zébrées vont disparaitre laissant place à une multitude de petit chevesne… On pratiquera avec la technique du tiré – relâché dans le courant, aux StickBaits Caperlan toute taille et coloris (Barn) cherchant les cassures et les carnassiers à l’affut des petits bancs de chevesne très présent. Pavince pourra, et avec surprise, profitez d’un joli contact et d’une touche franche, lui laissant croire à un bec embusqué. Le poisson arrivé en surface révèlera un petit sandre de 40 cm bien énervé !DSC_0006Ces prédateurs, inhabitués des bordures seraient donc actif sur le secteur… Une fois le pattern utilisé partagé, CLC pourra faire parler la ligne et effectuer le geste parfait, pour s’offrir lui aussi son sandre du jour, 35 cm environ. IMG_2410Plus loin et juste avant la nuit, Pipo ira du sien, et aurait pu faire le sandre maillé du jour entre une péniche et le bas-port, s’il n’avait pas décroché son poisson sur un frein trop peut serré qui laissera partir la ligne au ferrage…! Faut vraiment peu de courant à QGF, et même si le record Sandre de certain est ici et au StickBait, nous avons bénéficier aujourd’hui d’une phase de chasse des sandres, qui étaient près à attaquer tout ce qui passait à leur hauteur apparemment. Un bilan très positif donc, n’étant pas traqueur spécifiquement du sandre, nous avons touché ce jour presque plus de sandre en deux heures que dans une année.


Bilan sur cette fin de juillet 2015 si tant est que l’on puisse tirer quelque chose de si peut de sortie, un Rhône qui se livre un peut et offre des surprises incroyables, des température qui monte, toujours moins d’eau, des plans d’eau fournis mais surement atrophiés. Coté leurre ayant bien fonctionné, les modèles Rapala DT confirment, les leurres souples maison modifié aussi, sur la fin du mois les StickBaits sauvent la mise et se détachent clairement !


Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs… (3 min 26 s – 93,7 Mo).


A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


One Response to Sessions Carnassiers – Juillet 2015

  1. Draghost dit :

    Du poisson qui rentre malgré cette canicule de folie et c’est déjà ça! Bravo pour vos fishs la team 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush