Sessions Carnassiers – Décembre 2014


Décembre 2014, les sessions carnassiers.

pictograms-nps-fishing Lac du Grand Colombier

pictograms-nps-fishingVieux Rhône – Epis d’Irigny

pictograms-nps-fishingVieux Rhône – Lône Table Ronde

pictograms-nps-fishingLe Grand Large

pictograms-nps-fishingLes pictos bleus représentent les eaux « ouvertes », lônes, rivières, fleuves…

pictograms-nps-fishingles pictos verts, les eaux « fermées », plans d’eau, étangs, lacs…

Le dernier mois de l’année, habituellement froid, nous apportera cette année un temps quasi automnale, avec des températures « clémentes » pour un hiver… Au programme du mois, des sorties au plan d’eau du Grand Colombier d’Anse, quelques vieilles connaissances sur le Vieux Rhône, et le classique plan d’eau Lyonnais du Grand Large. Seulement 6 sorties sur ce mois, le travail et les fêtes y étant pour quelque chose.



pictograms-nps-fishing Le Grand Colombier. Habitué au lac du Colombier, nous sommes de plus en plus motivé pour aller en découdre avec ce plan d’eau où nous commençons enfin à obtenir des résultats non négligeables. Il offre de nombreuse possibilités avec ses fonds variés et plus conséquents, alternant entre hauts plateaux situés entre 3 et 6 mètres et fosses de 13 mètres. Le mois dernier on y avait obtenu des résultats encourageants, la FT69 se doit de s’y confronter régulièrement, les prises sont très difficiles sur ce plan d’eau et les capots fréquents, alors, lorsqu’un brochet maillé est sorti, c’est tournée de café pour tout le monde 😉 on kif.IMG_0057On fera deux sessions sur le mois. Sur les deux partie le climat est sensiblement identique, 5 degrés au ressenti, vent du nord 10 à 20 km/h, des eaux à 8,5 degrés. On pratiquera beaucoup entre 3 et 4 mètres de fond, faisant évoluer tout type de poisson nageur grand plongeur sur des tombants à 7 m, variant avec Spinner, ChatterBait, Leurre Souple type Giant Ripple et autre artifice présent dans les boites. A cette profondeur, demeurent quelques herbiers, dans lesquels les brochets trouvent nourriture et abris. Lors de la première session, c’est Pipo qui monopolisera les contacts, ayant trouvé le bon pattern, il fera un triplé de brochet, 38, 54 et 62 cm alors que lol69 et Pavince feront beaucoup de tour de moulin dans le vide !bec62Pavince sauvera le capot à la fin de la journée, de retour à la mise à l’eau, et montera un petit bec de 40 cm, pris dans 2m50 d’eau, sur un OneUp Blanc agrémenté d’une palette feuille de saule Savage Gear orange !becosGrâce à la persévérance légendaire des membres de la FishTeam69, la deuxième session s’avérera encore plus productive avec des conditions similaires. C’est encore Pipo qui ouvre le bal, en surprenant un chasseur entre deux eaux, repéré au sondeur, nageant à 2m50 de profondeur. Au premier passage, c’est l’accroche, 48 cm bien énervé, qui ne résistera pas au Cranck No-Name FireTiger !bec-48En dehors de cet énigmatique poisson à l’affut près de la surface, la pêche semble plutôt se trouver plus bas aux alentours de 3m50 de profondeur. Les CranckBait semblent inefficace, et il faut chercher plus subtile. Lol69 optera pour un X-Rap Shad (Suspending, Swimming depth 2.1/4.5 m – Shad Profile with X-Rap), qui donnera les résultats du jour.bec-62Il permet de descendre rapidement dans les profondeurs, et autorise des animations ultra lentes, tout en conservant sa profondeur de nage et mode suspending; son léger rolling arrière lui confère une animation lente et presque chaloupée au niveau de la queue; la présence d’un plumeau queue coloré apportant également le détail qui fait la différence… Tout d’abord c’est un brochet de 62 cm qui se fait leurrer. Puis quasiment au même endroit, un 71 cm qui offrira un joli combat au protagoniste.bec75-2Pavince saisira également la subtilité d’utilisation de leurre offrant plus de rolling arrière que de vibration avant, l’occasion de passer un Rapala TailDancer imitation perche, animation ultra lente. Alors que lol69 décrochait son poisson, ce fût une double touche pour Pavince, digne de brèmes tatillonnent qui viendraient sucer vos asticots derrière une cage de 150 grammes, le ferrage, précis, ira avec la dernière tapounette, et accrocheront le bec de 63 cm, pour un doublé de bec maillés que la Team n’attendait pas…doubL’accumulation des expériences en milieu divers et la persévérance permettent d’accumuler les belles prises et les contacts s’enchainent sur ce spot. Tout le monde utilisera le même pattern et l’on verra du poisson. C’est l’avantage de pratiquer en mode Team, la prospection et la définition de la stratégie sont plus rapide… pas toujours plus efficaces 😉 En tout cas, on semble avoir trouvé aujourd’hui le coin de rassemblement et les techniques à mettre en œuvre.colLol69 ne s’arrêtera pas la et continuera d’offrir à la Team des émotions qui réchauffe les cœurs et esprits. Une superbe prise à 75 cm sur la même topologie, avec 7 m d’eau sous le bateau, visant tombants et herbiers dans 3/4 m de profondeur. Le X-Rap Shad, même dans un autre coloris, est décidément irrésistible aujourd’hui. Lol69 fera ses 4 brochets avec ce modèle et des coloris plutôt agressifs, dans des eaux claires, comme quoi…bec75Malgré tout, l’activité durera une petite heure, nous laissant orphelin sur le reste de la journée. Il fallait être au bon endroit, au bon moment, et avec les bons leurres. On fera aussi pas mal de décroché et raté divers, qui viennent taper trop mollement à vu… On rentrera avant la nuit, pour débarquer sereinement…, bien à nous puisque l’électricité bateau, fraichement refaite, nous abandonnera, heureusement, à quelques cent mètres de la mise à l’eau. Ici encore, comme à son habitude, Pavince fera le sifflet du jour dans 2m50 d’eau, sur un X-Rap Shad également, 35 cm qui vous aide à plier !IMG_0053-1Au bilan, 12 brochets de fait sur deux sessions et 9 maillés allant de 54 à 75 cm, le Grand Colombier se livre si tant est que vous vous donniez la peine de le pratiquer et de le comprendre. Il est essentiel de s’aider de la bathymétrie pour entrevoir ce lac par le dessous…, la vue du dessus pouvant être vite déconcertante. On nous avait découragé sur la pratique complexe du lieu, à force de persévérance et de remise en cause, on arrive à quelques résultats ! Et pour ceux qui voudrait gagner du temps, une séance avec un guide officiel peut s’avérer utile, ne négligez pas les bons conseils, et ne vous attardez pas sur un seul avis, surtout lorsqu’il n’est point avisé… !

pictograms-nps-fishing

Vieux Rhône – Epis d’Irigny. Les pluies de décembre ont du bon, les débits re-franchissent la barre des 1500 m3/s à Ternay, les eaux se troublent, et même si les températures sont tombées, l’eau reste convenable. Idéal pour aller traquer les carnassiers dans le Vieux Rhône au sud de Lyon, ce sera le spot aval Pierre Bénite – les épis d’Irigny. Un court passage d’une bonne heure en fin d’après midi, nous offrira un joli capot collectif, pas une tape, pas une activité, toute technique y passe, sans résultats !irignyOn reviendra ici, surement pour y retrouver nos poisson blancs préférés et autre carpe survoltée, lors de la fermeture du carnassier en 2015…

pictograms-nps-fishing Vieux Rhône – Lône de la Table Ronde. Continuant avec un Rhône qui monte enfin, on se décidera à retourner voir notre cher spot de la lône de la Table Ronde. Aujourd’hui, l’ensemble Rhône / Saône coule à 1500 m3/s, cela semble idéal pour aller voir ce que donne la pêche dans cet endroit atypique.

On y avait pratiqué le mois dernier, à 1000 m3/s et 2000 m3/s (crue de Saône), aujourd’hui une situation intermédiaire s’offre à nous, 1500 m3/s avec une crue de Rhône. Effectivement, ces valeurs de débit et hauteurs d’eau correspondent mieux pour une pêche du bord la bas. Les postes sont plus nombreux, et la hauteur recouvre la majorité des bordures, offrant de multiples poste de cache pour nos amis prédateurs. broc70-pipo-tbEn arrivant c’est une activité hors du commun qui s’installe, des dizaines de chevesne de gros gabarits sautent ci et la et viennent taper violemment la surface. On tentera bien évidement le coup avec eux… Quel pêcheur, même venu pour d’autre cible, résisterai à l’idée de s’essayer mdr… Ce sera sans réussite et plutôt frustrant, peut importe, on est habitué avec les gros chevesnes méfiant du Rhône… On attendra la fin de l’après midi pour se faire plaisir, pendant que Pipo démêlait un nœud sur le bord, Pavince, lui, ratissait, partant des points d’impact des attaques de chevesne, qui avec ce raffut, devaient ameuter des carnassiers dessous, c’est obligé ! Le Golem 100 proposé resta muet ! C’est alors que notre Pipo national, ayant fini avec ses démêlages, lancera trois fois son leurre, utilisant la même technique. Il s’écria, « ouaaa j’ai du l’assommer » en rigolant, puis entamant le retour, il fût stoppé net, « cooontaaaact » ce coup-ci. On croira d’abord, à un chevesne surpris, mais Pipo annoncera vite un ressenti tout autre. Non sans manquer de se foutre à l’eau, il descendra récupérer son trophée de 70 cm dans une pente glissante et boueuse très encombrés par la végétation.IMG_0033On ira finir, sur le lieu de l’ancienne mise à l’eau au niveau du parking, mais le niveau est insuffisant, il faut bien 2000 m3/s pour pouvoir pêcher de la… On rentrera, Pavince capot, et Pipo avec 70 cm dans la tête et un combat qui restera surement quelque part en souvenir.

pictograms-nps-fishing Grand Large. Après un mois sans avoir fréquenté le Grand Large, il était temps pour la Team d’aller y rejeter les leurres et voir si l’activité perdure.. C’est tout d’abord Pipo, lol69 et le Pap’s qui iront pour une première session, puis Pavince, Pipo et lol69 y retourneront sur la fin du mois. Les sorties s’effectuent en semaine, les week-end étant saturés.glSur cette première session, le climat est partiellement ensoleillé, les températures avoisinent les 4 degrés, un léger vent du nord brise la surface. La pêche est difficile pour toute les embarcations et il faudra attendre la mi-journée et la phase la plus chaude du jour pour voir une demie heure d’activité. L’occasion pour le Pap’s de maillé à 62 cm, bravo, il fallait savoir rester concentré !IMG_0065 - copieJuste après, et profitant de la même phase active, c’est au tour de Pipo de s’essayer au 70 cm, c’est SA longueur sur ce mois de Décembre. Une prise magnifique, au Rapala Scatter Rap Cranck, imitation BlackBass.gl-2Après une pause photo, ensoleillée et méritée, les deux acteurs pourront retrouver leur calme légendaire.bec70-glSur la deuxième session, le froid s’est accru, le vent aussi. La journée sera presque la même, avec une activité d’une demie heure sur la journée, et un lol69 opportuniste, qui après avoir fait une perche maillée à 25cm, s’offrira un bec de 61 cm, le seul du jour, pris au Golem 100 imitation perche, ça s’achète pas !gl-3Pour Pipo et Pavince, c’est le capot complet, malgré le passage par des techniques variées… Ils se réconforteront avec ce coucher de soleil Lyonnais, rose orangé, typique de ces hiver Rhodanien !IMG_0069Au bilan, le mois de décembre nous est apparu plutôt calme sur les secteurs pratiqués, c’est d’époque. Le coté positif, c’est que les prises sont plus conséquentes. Les brochets pris sont presque tous maillés et cela fait plaisir. Nous n’avons pas vraiment eu le temps de pêcher la où on l’aurait souhaité, cependant et en insistant un peut, on déclenche encore quelques poissons sur certains moment de la journée !

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs… (15 min 15 s – 374 Mo).


A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


5 Responses to Sessions Carnassiers – Décembre 2014

  1. 69Alexis dit :

    Salut!
    Super résumé du mois, avec de beaux résultats!
    Moi j’ai eu que du sandre et de la perche, les brochets ne mordent plus…
    J’avais juste une question, vous allez prendre votre carte dans quelle AAPPMA pour pêcher dans tous ces endroits car moi je comprend pas grand chose avec les réciprocité…
    Merci d’avance.

  2. Pavince dit :

    Salut Alexis ! Il y a trois type d’AAPPMA, regroupées dans des départements, eux même regroupés au sein d’ententes :

    1- AAPPMA Réciprocitaire Interdépartementale.
    Ce type vous propose d’étendre votre secteur de pêche à d’autres départements (CHI, EHGO, URNE).
    -> La Réciprocité
    -> Comment Pêcher
    2- AAPPMA Réciprocitaire Départementale, avec d’autres AAPPMA du département.
    Ce type vous propose d’étendre votre secteur de pêche à d’autres associations du département.
    3- AAPPMA non réciprocitaire.
    Cela permet de pêcher sur tous les territoires de l’association agréée à laquelle vous avez adhéré.

    Après avoir choisi l’AAPPMA, et si elle est réciprocitaire, tu a la possibilité d’acheter un timbre pour étendre encore sa réciprocité, avec le timbre CHI (Club Halieutique Interdépartemental, 37 départements avec plusieurs lignes). http://www.club-halieutique.com

    Si tu choisi la carte réciprocitaire interfédérale « personne majeure », elle embarque de fait l’option CHI, le tout à 95 euros, l’EGHO et le CHI ayant fusionné au niveau tarification en 2015. C’est celle que nous choisissons chaque année, elle donne accès au 91 départements de l’entente réciprocitaire CHI/EHGO/URNE.

    Il est a rappelé que tout pêcheur ayant pris sa carte de pêche classique (sans vignette CHI), peut pratiquer son loisir avec une seule ligne dans l’ensemble des eaux appartenant au domaine public sur les 91 départements.

    Le choix d’une AAPPMA ne se fait pas que dans son potentiel de pêche, la politique globale de l’association est également importante. Cependant et pour des raisons personnelles, et même si cette association peut très nettement s’améliorer, notamment au niveau communication, nous avons encore fait le choix cette année de l’ULPL (Union Lyonnaise des Pêcheurs à la Ligne). C’est la que nous pratiquons majoritairement, et il nous paraissait difficile d’être exigent avec cette association sans pour autant la soutenir…
    Ou va l’argent de vos cartes de pêche ?
    Pour info, il faut savoir que pour une carte complète à 76€ la Fédération du Rhône récupère 30,20€ par carte vendue dont 8,20€ sont reversés à la réciprocité et 2,50€ au CHI (Club Halieutique Interdépartemental). Sur les 33,80€ du timbre fiscal CPMA (Cotisation Pêche Milieu Aquatique), 25€ vont à la FNPF (Fédération Nationale de la Pêche en France ), et 8,80€ à l’Agence de l’eau.
    Pour les 12€ restant, ils sont reversés à l’ULPL pour subvenir aux frais inhérents au fonctionnement de l’association, tels que les baux de pêche, l’alevinage, et les charges diverses.

    Bon choix et bonne pêche.

    • 69Alexis dit :

      Super réponse, merci!
      Du coup si j’ai bien compris, lorsque je pêche au leurre, je peux pêcher n’importe où (dans le public) en ayant une carte d’une AAPPMA qui n’a rien avoir avec l’endroit où je pêche?

  3. Pavince dit :

    « N’importe où »… sur les 91 départements oui ! et si elle est réciprocitaire…
    Après il faut toujours regarder les lois locales qui s’appliquent et diffèrent bien souvent (sites internet des fédérations de pêche et AAPPMA)…

  4. 69Alexis dit :

    Ha ok je savais pas ça!
    Merci en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | Mentions Légales | CGU_iShare_iNav | Politique_Confidentialite | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush