Sessions Carnassiers – Août 2015


Août 2015, les sessions carnassiers.

Float-greenMiribel – Les Eaux Bleues Rhône – QGFbord-blue
bord-greenLe Grand Large

bord-blueflaot-bluebord-blueLes pictos bleus représentent les eaux « ouvertes », lônes, rivières, fleuves…

bord-green Float-green boat-greenles pictos verts, les eaux « fermées », plans d’eau, étangs, lacs…

Ce mois de vacances nous a déjà bien gâté, entre sorties dans le Lot et le Vidourle, il nous est quand même resté du temps pour aller traquer nos carnassier Rhodanien. Aux programmes, quelques sorties du soir Quartier Général Frère sur le Rhône, une sortie à Miribel sur les Eaux Bleues, et un Grand Large au retour du Lot !


pictograms-nps-fishing Le Grand Large.bord-green Au retour du Lot, nous prendrons un moment pour aller taquiner les Bass et les becs du Grand Large. Sortie courte et l’après midi, histoire d’expérimenter autre chose que le traditionnel bec, on espère pratiquer plus sur le Bass. Pêche de 16h à 21h en mode tracking. gl4Quelques soit la méthode, rien ne veut taper aujourd’hui. Chose plutôt rare au Grand Large ou les brochets sont bien présent. Les ports bien faucardés y étant pour quelque chose ? Difficile à dire, on y a déjà fait du poisson pendant des phases de travaux, avec un barouf d’enfer, cela n’avait pas l’air de les déranger. gl2Mais la faucardeuse brasse, casse, coupe, et ce n’a surement pas le même impact… Seul trois brochets seront fait aujourd’hui, de 35 à 45 cm environ.
gl1On les fera sur des petits CranckBait et de longues pauses, atteignant les trois secondes bien comptée !gl3Pavince décrochera ce qui semblait être un Bass de 25 cm mais à part cette mini anecdote, on en verra pas un !

pictograms-nps-fishing

Miribel – Les Eaux Bleues. Float-greenOn se retrouvera avec lol69 que nous retrouvons après de longues semaines d’absence de pêche collaborative. Le taf, le taf, toujours le taf, aujourd’hui, rien de tout ça, la Team retrouve un semblant d’aspect, qui lui va nettement mieux !
eb00Sortie un dimanche par 60 km/h de vent. Le plan d’eau ressemble plus à une petite mer intérieur qu’a un lac tranquille. Les vagues mousses en surface et offrent des creux de 50 cm parfois ! Il fait très beau et chaud, heureusement le vent bien présent nous aide à survivre dans ces conditions. Certains affichent 3 heures de sommeil au compteur, autant dire que la partie va être corsée.
eb020Après quelques perchettes et un premier bec bien négocier par lol69 au Golem 100, c’est Pavince qui fera mouche sur du petit bec très énergique. Les tombants d’un hauts fonds bien marqués offriront deux petits spécimens, pris au DT4.
eb0Plus tard, et ayant rejoint la pointe des vernes et la sortie de réserve, on pourra constater pas mal de fond. Grace au sondeur on distingue 3m50 et des plantes montantes sur 1m, offrant une topologie typique, et un couloir de 2m50 ente la surface et le tapi d’herbier, le tout dans un « canal » formée par la sortie des courants crée par le vent. Pipo et Pavince en profiteront pour faire une pause à l’ombre du soleil et du vent… Lol69 profitera du conseil, et tentera le coup au Cranck 3m50 et ne mettra que quelques lancers pour crier au contact ! Le résultat, bien géré, affichera 72 cm, le plus gros spécimen de cet saison 2015 pour John.
eb017Après sa courte pause et re dynamiser par la prise de lol69, c’est Pipo qui se fera dégommer le Speener sur une animation lente en dent de scie.
eb013Provoquer la chance, mais aussi bénéficier de la conjonction de paramètres météo et d’un talent redoutable, deuxième maillé du jour à 64 cm, chapeau Pipo !eb123Bilan de cette journée difficile physiquement, 6 brochets (35-72cm) et autant de perches (18-30).

pictograms-nps-fishing

QGF. bord-bluePetits tours en Rhône en mode Street avec CLC et Pipo le soir après le boulot. On attends la fin de journée et l’arrivée de CLC pour aller se balader et profiter comme souvent des quais du Rhône à hauteur du pont de Perrache. Sur ce mois d’aout le Rhône a bénéficié d’un bon apport d’eau comparé aux années précédentes. Pour comparer la Saône est à l’arrêt et affiche une moyenne de 40 m3/s sur le mois d’aout, le Rhône affiche plutôt dans les 400 ! La raison ? un été très chaud et une fonte précoce et continu des neiges et glaciers Alpins.qgf1On profitera donc d’un fleuve toujours bien alimenté, offrant toujours des variations de couleur, de débit, et donc de pratique…! Il parait primordiale de toujours bien observer et connaitre ce fleuve pour le pratiquer correctement, surtout en ville. En fonction de certains paramètres, vous adaptez vos spots et techniques. On ne maitrise rien de tout cela, mais on s’évertue à toujours avoir en tête ces considérations. Ceci nous permettra de lever de belles perches sur des phases très courtes, elles savent être actives, mais vraiment pas longtemps, et en dehors de ces phases, on a du mal à les déclencher !qgf4Sur ce mois, les leurres souples remportent la mise, les poissons nageur rapportent mais que trop rarement, elles y tapent dedans que trop méfiantes. Sur des petits shad, sandra, et tout ce qui y ressemble, tête plombée de 2 à 10 grammes en fonction du débit, il ne faut pas hésiter à descendre, bien laisser tomber le leurre dans le fond, éventuellement jouer le coup à la coulée (leurre roulant sur le fond), et cela fonctionne bien !
qgf3CLC s’offrira même son record personnel et celui de la team sur la perche en 2015 à QGF, avec une magnifique à 32 cm !!!IMG_0911Certains jours, elles sont très goulues et engament bien les leurres.
perche-qgfEn jouant les coups un peut plus en aval des spots de perche, Pipo trouvera les prédateurs de zébrées et fera coup sur coup, deux Sandres du Rhône, le premier de 40 cm environ lui offrira une belle surprise et un combat agréable dans le courant.
sandre0Le deuxième, toujours avec le même geste et le même plaisir, maillé à priori, juste 50 cm selon nos estimations, nous n’avons pas pris le soin de le mesurer, un oubli lié à l’émotion surement… !
sandre1Au bilan Rhône QGF qui rapporte encore, avec de belles surprises certains jours ! Ce qui est sur c’est qu’il faut y être souvent pour comprendre ce fleuve à l’aspect si variable.


Bilan sur cette fin de aout 2015, un Rhône qui bénéficie d’eau et donne du poisson. Dans les plans d’eau la pêche est difficile, et les becs pris sont de petites tailles. L’eau manque encore sur la majorité d’entre eux. Coté leurre ayant bien fonctionné, les petits leurres souples sont bien présents, les PN Rapala traditionnellement employés fonctionneront par intermittences, seuls les PN StickBait offrent une certaine continuité sans pour autant se dégager clairement. Pas facile !


Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs… (7 min – 221 Mo).

A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush