Saône – Lône de l’ile du Rontant (69) – 28/04/2012


Samedi 28 avril 2012,
Petite envie d’essayer enfin cette Saône pour de vrai 😉 On y avait forcement déjà capoter, au coup en surface, à la méthode étang. Aujourd’hui nous sommes un peut plus affutés grâce notamment à nos expérience dans le Vieux Rhône au feeder. Nous irons sans à priori.

C’est donc à 12h00 par 24 degrés que nous nous rendons avec Pipo en direction des rives de la Saône vers l’aval du barrage de Couzon. On accédera au barrage par la route des plages ou se trouvent guinguettes et restaurants. Très sympa, mais le niveau d’eau est haut et la Saône assez agitée. Nous remontrons en amont du barrage pour voir si l’état de la rivière est plus permissif. Ce ne sera pas le cas, même si le débit semble moindre, elle cours bien et l’endroit trop proche de la route nationale nous enchante moyennement. Nous irons donc nous réfugié juste en face dans la lône de l’ile du Rontant.map

Le spot se trouve juste derrière le parcours accro-branche d’Albigny sur Saône, on y arrive par l’avenue Henri Barbusse (D51). Une petite impasse qui devait être une ancienne rampe de mise à l’eau ou un petit port. On posera la voiture au bout, juste vers la Saône, et on s’installera juste après une petite passerelle.IMG_0985

Pipo feedera, j’essayerai pour ma part et pour la première fois, la technique au coup avec bouchon plat, à calé dans le courant. J’opterai pour un bouchon Sensas Bogdan 20 grammes avec un peut plus de 25 grammes sur la ligne… Je trainerai d’environ 60 à 70 centimètres sur le fond, dépendant de la force, très variable, du courant. Je serai d’ailleurs obliger de remettre un plomb de touche d’1 gramme pour épauler celui déjà présent. Effectivement, 10% du poids du bouchon en plomb de touche, c’est très utile 😉

Je pêcherai à 5 mètres du bord dans 3m50/4m d’eau. Le courant y est soutenu, et bouge beaucoup. Il aura varié toute l’après midi allant de 50 cm/s au plus bas jusqu’à environ 1m/s au plus fort.IMG_0986

Coté feeder, cela accroche beaucoup et les touches tardent à venir. Avec la technique à calé, moyennant un amorçage correct, les premières touches et sorties d’élastiques font leurs apparitions. D’abord sur de beaux hybrides, puis sur des brèmes, et enfin des carassins et autre gros gardons.photo 44

Le plus délicat avec ce genre de pêche, c’est la plombées de la ligne et sa tenue dans le courant. La mienne manque cruellement de plomb, l’antenne étant trop incliné vers l’amont, mais je n’est réussi à faire mieux lors de cette première tentative. Je pense qu’il aurait fallu un bouchon plus lourd. Pour vous faire une idée, à titre de comparaison, les cages feeder de 80 grammes ne tenaient pas ! Cela ne m’empêchera pas de détecter les touches et prendre du poisson.IMG_0990

J’enchainerai les prises sur l’après midi à un petit rythme, et les poissons deviennent de plus en plus tatillons. Le temps est bon et le soleil fait même sont apparition. A noter, une très belle touche, le bouchon est parti et je ne l’ai pas revu avant que la ligne se mette à plonger et s’éloigner fortement, sortant quasiment 4 mètres d’élastique, pour finalement revenir violemment vers la surface, suite à quoi je décrocherai une belle bestiole difficilement identifiable mais très costaude qui viendra taper en surface. Peut être une cousine aux brèmes volantes du Vieux Rhône que Fred avait croisé la bas, pour ceux qui se souviennent…;-) Ce ne sera d’ailleurs pas le seul loupé, je ferai beaucoup de décroché, suite à des touches discrètes. Soit je ferre mal, soit mon montage est mal équilibré et donc moins sensible et efficace avec du poisson méfiant, aller savoir…pins-saone

On pêchera jusqu’à 20 heures, Pipo ne cessera de casser au feeder, laissant quelques cages dans la Saône. Pourtant, en début de partie de pêche, au même endroit, il n’accrochait presque pas. Est-ce les courants qui ont ramener pas mal de branchage et autres troncs morts…? Sur la canne au coup 6 mètres, ça finira dans le calme le plus total…fish-saone

Au bilan de cette petite journée repérage Saône, 12,7 Kg de poisson pour la team. Pavince fera l’essentiel du poisson, Pipo assurera le minimum.

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt dans la Saône…;-)


3 Responses to Saône – Lône de l’ile du Rontant (69) – 28/04/2012

  1. FredT dit :

    Y me parait excellent se coin! Une belle peche malgré le courant!
    Sinon très franchement, tente aussi le pole, ces foutus plats dans ces poids là c trop cher.
    La passerelle est praticable? Ca me donne des idées…

  2. Pavince dit :

    Ouai c’est nickel, la voiture à 10 mètres…;-)
    Bha écoute, c’est pas plus cher que nos cher waggler, 15 euros les trois, 15,20 et 30 grammes… alors c’est sur qu’il ne faut pas en laisser un à chaque fois. Mais pour moi qui pêche aussi souvent anglaise au waggler à 7 euros pièces et plus, cela ne parait pas énorme. Et ça fonctionne plutôt bien !
    Sinon, la passerelle est réservée au staff de l’accro-branche. Le parcours adulte étant sur l’île, ils s’en servent pour intervenir si besoin.
    Voilou 😉

  3. lol69 dit :

    héhé il parait parfait ces spots ,les pieds du pont,l arbre mort….ca doit taquiné par la bas.bon tit repérage une fois de plus …;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush