Purge des barrages Suisses – Chasse de Verbois – Dégâts à craindre !


CNR : 19 Juin 2012

Les chasses se poursuivant côté suisse jusqu’au 20 juin, la CNR maintient les contrôles de taux en matières en suspension sur plusieurs stations de mesures et le suivi des Vieux-Rhône, de l’Etournel et des zones refuges de Génissiat et Seyssel, En amont de Génissiat, la retenue de Chancy-Pougny a été remontée à sa cote normale d’exploitation vendredi 15 juin. (15 juin).


Actualité CNR du 19 juin 2012:  » En amont de Génissiat, la retenue de Chancy-Pougny a été remontée à sa cote normale d’exploitation vendredi 15 juin. Les opérations de chasses en Suisse et les travaux de maintenance sur le barrage de Verbois devraient se poursuivre jusqu’au 21 juin. La levée des interdictions des activités nautiques et de la pêche sur le Haut-Rhône devrait s’effectuer dans la foulée sur décision des autorités administratives. »


Actualité CNR du 15 juin 2012:  » La CNR a mis fin aux opérations d’accompagnement le 12 juin. Les chasses se poursuivant côté suisse jusqu’au 20 juin, la CNR maintient les contrôles de taux en matières en suspension sur plusieurs stations de mesures et le suivi des Vieux-Rhône, de l’Etournel et des zones refuges de Génissiat et Seyssel. Elle engagera ultérieurement les suivis des impacts sur l’environnement, sous le contrôle du Comité de suivi mis en place par les autorités administratives ».

FT69 : « De notre coté, nous sommes retourné aujourd’hui (16 juin) dans le Vieux Rhône en aval de Lyon (Irigny).IMG_1468

 

Les berges étaient couvertes de boue, plus de sable fin et autres herbes vertes…On a pas pêcher cette fois-ci alors on en sait pas trop concernant la présence ou non de poissons.IMG_1469

 

Nous avons sondé des pêcheurs qui passaient, ils n’ont aperçu aucun poisson mort pour l’instant, mais ils n’en n’ont pas pris pour autant ! On reste donc vigilant ! Mais à l’image du témoignage de notre ami pêcheur Sébastien d’Ardèche, il y a eu effectivement beaucoup d’eau, à un niveau jamais vu, et en se retirant, elle a laissée un spectacle difficile à regarder…IMG_1474

 

Une petite vidéo du Vieux Rhône le 16 juin après midi…


Actualité CNR du 13 juin 2012: «  Fin des opérations à Génissiat et arrêt des opérations d’accompagnement des chasses de la CNR : En raison des fortes précipitations qui ont provoqué la crue d’affluents du Rhône (l’Arve, la Valserine, le Fier, le Guiers…), la retenue de Génissiat a été remontée à la cote maximale définie en période d’accompagnement des chasses. La CNR a donc mis fin aux opérations d’accompagnement des chasses suisses du Rhône hier après-midi. Cet arrêt anticipé de 24 heures des opérations d’accompagnement par la CNR est prévu dans la consigne générale d’exploitation des aménagements pendant les chasses et entériné par la DREAL, autorité administrative de contrôle. Le retour progressif à la cote normale des aménagements a eu lieu pour les retenues de Seyssel, Chautagne, Belley et Brégnier-Cordon. La retenue de Sault-Brénaz le sera entre mercredi et jeudi. Les barrages, dont les débits avaient été réduits dans le cadre des opérations d’accompagnement, sont de nouveau en mode de fonctionnement habituel. Des stations de mesures restent opérationnelles, en particulier à Pougny, en amont des aménagements de la CNR, et à Seyssel, station de référence pour le contrôle des taux de Matières En Suspension. Les opérations de suivi des milieux post-chasses vont maintenant s’engager. Respect de la consigne générale d’exploitation : La première phase des chasses, engagée lundi 4 juin, consistait à abaisser le niveau d’eau de la retenue de Génissiat pour préparer l’arrivée des matériaux suisses et faciliter le transit sédimentaire, ainsi que celui des retenues de Seyssel à Sault-Brénaz. Une gestion spécifique adaptée à chacun des Vieux-Rhône de Chautagne, Belley et Brégnier-Cordon a également été mise en place (alimentation du Vieux-Rhône de Belley par le canal de Savières ; gestion des barrages de Motz, Lavours et Champagneux ; surveillance en continu ; pêches de sauvegarde…).

La CNR a maîtrisé les concentrations de Matières en Suspension (MES) dans l’eau, dans le respect des taux fixés par la consigne générale d’exploitation (valeurs maximales mesurées au Pont de Seyssel, station de référence : moyenne de 5 g/l sur la durée des opérations ; 10 g/l maximum durant 6h consécutives et 15 g/l maximum durant 30mn consécutives). Les Vieux-Rhône ont été préservés d’apports trop importants en sédiments. Une action préventive de pêche de sauvegarde a été déclenchée mercredi 6 juin dans le Vieux-Rhône de Chautagne et une autre dans la retenue de Seyssel le 8 juin. Ces actions, tout comme la surveillance en continu des sites Natura 2000 de l’Etournel et de la Malourdie, ont été menées par la CNR avec les fédérations départementales de pêche de l’Ain, de la Savoie, de la Haute-Savoie et de l’Isère, avec l’appui et le conseil scientifique de l’Université Lyon 1 et du CNRS. Sur cette première semaine, les impacts des chasses sur l’environnement ont été maîtrisés. La seconde phase des chasses a débuté samedi 9 juin avec l’abaissement progressif des niveaux d’eau des retenues de Verbois, en Suisse (concessionnaire : Services Industriels de Genève) et de Chancy-Pougny (concessionnaire : Société des Forces Motrices de Chancy-Pougny). En amont de Génissiat, premier aménagement français capable d’assurer la dilution des MES, la CNR a observé lundi 11 juin des pics de concentration particulièrement élevés (entre 30 et 45 g/l) à la station de mesure de Pont de Pougny, entraînant une mortalité piscicole jusqu’à Génissiat. Des opérations de transfert de poissons en difficulté sur les bords ont eu lieu vers les trois zones refuges mises en place par la Compagnie à Génissiat, notamment dans le secteur de l’Annaz. Hier, les taux de MES enregistrés au Pont de Pougny ont été contenus entre 10 g/l et 30 g/l. »

Une vidéo de l’état du Rhône à Lyon centre. On observe une bonne coloration kaki marquée depuis quelques jours et plus précisément le 12 et le 13 juin. Les MES sont présentent à des taux importants, les dépôts de boue et vase recouvrent déjà les cailloux et la végétation aquatique…


One Response to Purge des barrages Suisses – Chasse de Verbois – Dégâts à craindre !

  1. Sébastien dit :

    Témoignage de Sébastien, pêcheur dans l’Ardèche.

    Je me permet de vous contacter suite aux purges des barrages Suisses et l’ouverture des vannes de Génissiat et de Seyssel.
    Je suis pêcheur amateur et amoureux de notre Rhône et réside en Ardèche à Peyraud.
    Le fleuve est affreux en ce moment gris boueux et la vidéo que vous avez faite des dépôts de sédiments que vous montrez sur les berges à Lyon est la même catastrophe chez nous ! Le fleuve est monté haut et est en train de redescendre laissant derrière lui une boue grise infâme, les poissons ont disparu et nous avons retrouvé des silures morts échoués et de nombreux poissons sont sur le dos… malheureusement… Voulez-vous des photos des vidéos ou tout autre témoignage qui pourrait faire avancer les choses ? Car il est évident que les dégâts des purges ne se sont pas arrêtés à Lyon et descendent bien plus bas ! Il faut que l’étude sur l’impact environnemental et sur notre richesse piscicole soit faite bien au delà de Lyon, bien plus au Sud ! C’est un crève cœur de voir cela… Merci de me répondre, Bon week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush