Ouverture Carnassier Mai 2015 – Le Vidourle


1 au 4 Mai 2015, Sessions Vidourle Gard / Hérault.

De retour dans l’un des must du sud-est de la France où nous avons l’habitude d’ouvrir la saison carnassier, le Vidourle. C’est une fois de plus grâce à la gentillesse de la lol69-Family, que nous remercions au passage, qui nous accueil l’espace de quelques jours dans son lit douillet du sud de la France afin que nous puissions gouter au plaisir de pêche local 😉 Le Vidourle, en bonne santé, regorge d’espèces diverses. Les carnassiers sont bien représentés, à l’images des fameux sandres du Vidourle. On oubliera pas ses Black-bass présent en nombre ainsi que de beau spécimens de silures sur la partie aval. La semaine précédent notre départ le fleuve montera à 250 m3/s, un débit plus que significatif pour la pêche, et même s’il peut atteindre les 2500 m3/s, cela reste des débits importants avec lesquels il est impossible de pratiquer; tant pour des considérations de sécurité, que pour des raisons d’absence de poisson… Il descendra petit à petit pour atteindre les 24 m3/s le jour de notre arrivée, et continuera jusqu’à 9 m3/s le jour du départ…! Suivant les secteurs et les débits, la visibilité était de 70 cm à 1 m.

pictograms-nps-fishingLe 1/05/2015 : Spot Amont St Laurent d’Aygouze 1. On attaquera le premier jour, sous la pluie, sur un spot connu, histoire de se concentrer sur la reprise et non sur un repérage. CLC est de la partie et c’est sa première sortie Vidourlienne, il faut commencer par mettre tout le monde dans le bain. lol69 et Pipo « habitués » du lieu attaque en tête, tandis que Pavince mettra un peu plus de temps à se régler, l’installation sondeur sur le Float nécessitant à présent plus de temps de préparation, surtout pour un novice. lol69 embarquera son Humminbird et Pavince roulera au Lowrance, les SD-Cards chauffent et enregistrent les logs sondeurs, images DSI et bathymétrie.

Pour les débits, on se servira comme d’habitude des serveurs rdbmc et de la station de Sommière.debit-vidourleEn amont du pont de St Laurent d’Aigouze, vous retrouverez vite la mise à l’eau très fonctionnelle, surtout en Flot-Tube. Sur ce secteur la profondeur varie vite de 1m à 2m50 vers le pont, à 4m50 plus en amont, et 7m50 à 8m sur certaines fosses bien localisées. Et pour commencer sur les bathymétrie et rendus cartographiques 2015, voici, en attendant l’intégration dans l’application iNAV@FT69 des cartes Vidourle, une vue 3D du lit du Vidourle sur ce secteur ! Vous y trouverez les fosses et aurez une vue globale de la topologie. La suite et beaucoup plus de détails, dans l’Application Web Iphone @ Android iNAV@FT69.FT69-Spot-Amont-St-Laurent-AigouzeOn attaquera bordure opposée à la mise à l’eau, passant entre arbres morts immergés et longeant les immenses banc de nénuphar. Il faut dire que l’autre bordure est souvent occupée par des carpistes ou autre viffeurs…1jLes techniques employées resteront plus ou moins les mêmes que les années précédentes, et de ce qui avait pu fonctionner ! Le soucis du jour est le débit, certes faible d’un point de vue hydrologique mais qui vous coude les palmes… La pêche de bordure, quasi obligatoire, est compliquée, la profondeur à l’aplomb peut atteindre 4m et le courant y est fort ! Les leurres dérivent sous les branches; latéralement, il faut se laisser dérivé pour suivre la course dans l’axe, près à ferrer, sans quoi votre leurre drag et vous le retrouverez (ou pas) dans une souche immergée ! Nous devons donc plomber un peut plus les avant texan afin de bénéficier d’une plongée plus rapide et d’un meilleur contrôle de ligne. C’est à la fois mieux, mais également problématique, lorsque l’on sait à quel point il est important de pouvoir faire varier la vitesse de descente des leurres souples sur un poisson comme le Black-Bass. Aujourd’hui, les tombées lentes sont à éviter et c’est bien dommage, elles ont souvent su être efficace…!j1-vegetEt comme les années précédentes, c’est notre John national qui ouvrira le bal ! Après avoir constaté une topologie particulière et familière sur un spot, lol69 et Pavince parlerons stratégie, et déciderons d’emprunter la méthode passée et l’emploi d’un petit sitckbait Caperlan qui avait su nous tirer plusieurs fois d’affaire. C’est sur sa canne light, que lol69 pourra donc faire le premier Bass du séjour qui se montre enfin après de longue heures de pêche.bb1Il maille à 30cm et cela donne du cœur à l’ouvrage à tout le monde, il faut dire que le peut de pêcheur locaux croisés sur l’eau, rentraient chez eux, la tête dépitée sur leur embarcations, nous laissant entendre que l’on perdait notre temps dans ces conditions de pêche. Chose confirmée plusieurs fois, et à chaque fois j’allai dire lol, puisque tous les pêcheurs rencontrés et fort sympathiques (leurriste, aux blancs, carpistes…) nous affirmeront que le Vidourle ne donne pas de poisson avec ces niveaux d’eau et de débit ! En même temps, aucun d’entre eux n’était capable d’évaluer les débits, ils regardent le fleuve pour savoir… Bref, cela n’arrête pas la FishTe@m69 qui n’aurait jamais pris de poisson si elle avait écouté à chaque fois et à 200% les conseils des locaux ;-)- D’après nos constatations, il semblerait que le débit « idéal » se situe entre 4 et 6 m3/s à la station de Sommière. Malgré tout, on obtiendra de bonnes informations sur la pratique locale et nous ne manquerons pas de les partager au travers du récit. Les gens de cette région sont vraiment accueillants, ils partagent sans soucis leurs expériences et connaissances, et contrairement à d’autres coins de France, ils savent ce qu’est un touriste et ne les regardent pas tous du même œil ;-)-s1Un peu plus loin, et ayant opté pour une stratégie plus visuelle et bruyante et assez inhabituelle ici, lol69 délogera un chasseur de courant alors qu’il animait son Speener-Bait lentement sur le fond, à quelques mètres de la bordure et dans un courant prononcé. Un Sandre magnifique et maillé à 52 cm !!!s8Avec ces débits, preuve est, qu’ici aussi, cela provoque l’appétit de ces chasseurs de fleuve. On terminera cette première journée sur les rotules, après 10h de palmes, on rentrera se restaurer de pâtes, nécessaires à tout safari pêche ! Le bilan est bon, même si 3 capots sont à constater, le mode pêche à plusieurs en stratégie Team a payé, un Bass et un Sandre maillé sur le groupe grâce à son chasseur, c’est pas si mal 😉

pictograms-nps-fishingLe 2/05/2015 : Spot Amont St Laurent d’Aygouze 2. Le programme du jour s’effectuera sur la partie encore plus amont de St Laurent, il faut dire qu’à partir d’ici, le Vidourle comporterait plus de brochet, il nous fallait enquêter… On partira de l’endroit le plus amont où l’on s’était arrêter la veille ! Ce sera repérage puisque nous n’avons jamais pratiqué ce coin, et les envies d’en découdre enfin avec un Bec du Vidourle sont grandes.IMG_0234L’embarquement sera de fait plus sportif puisque en cours de chemin et entre les paliers du fleuve il n’y a quasiment pas de mise à l’eau possible, il est déjà difficile de sortir du Float pour aller uriner sur le bord, alors vous mettre à l’eau, avec tout l’équipement c’est une autre paire de manche 😉

Emprunter le chemin en direction du Chateau de Teillan à partir de la D979, au bout un petit parking, et un accès à peu près correct pour se mettre à l’eau avec les Float-Tube.FT69-Spot-Amont-St-Laurent-Aigouze-2Le climat est bon, aujourd’hui le soleil sera de la partie et ce sera crème pour tout le monde ! Il y a un peu de vent, idéal pour pêcher ! Le débit continu de descendre lentement et on passera sous la barre des 20 m3/s. La stratégie sera d’utiliser des leurres un peu plus volumineux et de pêcher un peu plus la pleine eau.j2On tente au leurre souple montage texan si l’activité semble molle, ou au poisson nageur type Crank si les poissons semblent actifs. On varie les plombages carolina, plombage direct, inserts, mais les montages semblent peu productifs.j2-3La topologie est presque la même, mais comme on remonte le fleuve, il à tendance à se rétrécir et les fosses sont moins fréquentes. Coté bordure, c’est toujours du même acabit, arbres morts ou vivant, plongeant ou flottant, roseaux, nénufars, ronces, souches immergées ou sur le fond, plots et câbles de soutènement, c’est quand même un peu un terrain de guerre.leur3On trouve parfois quelques inserts pour aller chercher vraiment la bordure, mais globalement il faut savoir pénétrer la végétation sur plusieurs mètres, sans quoi vous toucherez peu de poisson ! Ayant senti la veille une activité des Bass sur les « basses » profondeurs, Pavince cherchera des spots en bordures avec peut de fond. Trouvant enfin un semblant d’herbiers visible à l’œil nu, dans 2m50 d’eau, il s’approchera au maximum pour mieux aller chercher les sous-branches en bordure et pouvoir attaquer l’herbier dès son départ et y passer de manière naturelle ! Il est important de ne pas impacter toujours le lieu imaginé du poisson, cela peut effectivement, des fois, déclencher l’attaque reflex du poisson, mais peut également l’effrayer et le faire fuir. Le geste sera payant au premier passage, manié en dent de scie, très lentement, le Speener-Bait déclenchera la double attaque d’un Bass maillé à 36 cm, offrant à Pavince enfin la récompense de ces efforts sur une double touche pas évidente à gérer…IMG_0217Ce sera malheureusement la seule action fructueuse du jour, une fois de plus un membre sauve le capot de la Team, mais cela aide à envisager le lendemain. Après avoir casse-crouter, une fois de plus, sur un emplacement carpiste, seuls endroits réellement accessibles pour se poser sur le bord, on fera demi tour. Ces derniers passent beaucoup de temps sur l’année à préparer ces coins afin qu’ils soient accessibles à la pêche du bord.IMG_0227On notera l’action de fin d’après midi de Pipo qui verra son Bass se décrocher au Float… Comme la veille on rentrera s’échouer dans nos lits après un bon gros plat de pâte !

pictograms-nps-fishingLe 3/05/2015 : Spot Amont Lunel (Lône). Remonter par la session de la veille, aujourd’hui, on ira en amont du pont de la national qui va à Lunel. Des dires locaux nous annonces une présence de brochet plus importante sur ce secteur… Après un repérage de deux bonnes heures pour trouver un coin où l’on peut embarquer, on trouve enfin sur les conseils d’un riverain, un endroit digne de ce nom ! Et quel endroit ! Dès notre arrivée on sentira une certaine quiétude, mais avec des airs d’après guerre.IMG_0260Le Vidourle fait face ici à plus d’ilots qui le scindent en son lit, offrant plus de coin type lônes ou bras morts. Lors de ses crues mythiques, il submerge de plusieurs mètres toute cette belle nature et la laisse orpheline lors de son retrait, mais prête à engendrer une vie nouvelle à chaque fois ! Tant au niveau de la topologie, que de la végétation, quel renouvellement !

On attaquera plein d’espoir sur une mise à l’eau très propre, certes un peu vaseuse, mais la dalle béton est en bon état !IMG_0265On collera la bordure sud car en face le Vidourle s’engouffre le long d’un ilot et le courant y est très important, cela pourrait être dangereux d’être aspiré par mégarde.FT69-Spot-Amont-LunelCela arrivera d’ailleurs à un pêcheur en barque, accompagné des ses deux enfants, et cela nécessitera l’intervention d’une bonne dizaine de pompiers. Comme quoi, on a bien fait de se méfier, même les locaux tombent dans le piège !j3Parenthèse faite, et à part ça, ce spot est vraiment intéressant, moins profond que sur la partie avale, la topologie semble effectivement pouvoir coller avec ce que le Brochet aime, le débit du jour descend aux alentours de 14 m3/s. L’une des bordures est complétement dégagée et les prairies se font immerger au grée du fleuve, offrant une topologie en pente douce jusqu’au lit, formant des hauts fonds réguliers le long. C’est d’ailleurs dans ces hauts fond que CLC fera parler de lui, après deux jours d’ajustement fort bien maitrisé pour un débutant de la pêche aux carnassiers aux leurres et du Vidourle. Il appliqua la stratégie maison dans ces conditions, un passage ou deux au Stick-Bait Barn 30 imitation perche made in Caperlan pour déclencher un petit Bass juste maillé à 25 cm.clcb4Félicitations à lui, il ouvre son compteur Bass et son record personnel désormais sur ce poisson !IMG_0248Sur l’autre rive, et dans des bordures plus encombrées, lol69 observant une activité se dessiner, optera pour un Clack’In Cranck Rapala et visera la parallèle. Bien à lui, puisqu’un Bass de 39 cm ne résistera pas à l’efficacité éprouvée de ce leurre et à l’animation imprimée par lol69, et finira dans les mains de notre John National fort content d’avoir su déjouer un des vieux briscards du lieu.lol-bLa journée et le spot semble plus propice à nous donner ce que l’on était venu chercher, un peu de contact, même si l’on sait que l’activité du mois de Mai n’est pas toujours la meilleure la bas !IMG_0252Plus tard et s’approchant d’un arbre couché en travers, Pipo ira de son expérience lui aussi et visera juste.j3-vegetDans un bouillon ou il n’est pas évident de tenir en stationnaire avec le Float, il parviendra à aller chercher un banc de nénufar, bien planqué à l’abri de l’arbre, et verra sa créature souple verte explosée juste sous la surface à la tombée ! Après un ferrage à la fois ample et souple, et un rétro-pédalage en direction du lit pour s’extirper du courant fort et de l’arbre, il pourra profiter d’un « aero-contact » propre aux Bass, très plaisant, surtout lorsqu’il pourra mesurer les 36,5 cm qui feront de ce poisson son nouveau record !pipo-bBien joué Pipo, il décapote enfin son séjour, et de belle manière ! Un peu plus tard, et sur le même spot, lol69, décidément irrésistible sur cette ouverture 2015, nous apportera enfin le Graal. C’est encore armé du Clack’In, qu’il fera taper un petit bec bien énervé, surement venu chasser dans cette zone de turbulence, et qui se laissera leurrer par un John et une Team plus que satisfait ! La photo sera épique, et comme souvent, le mucus glissant aura raison du pêcheur et du photographe, encore raté 😉IMG_0255Plus loin, on arrivera sur un palier naturel, où le fleuve ravine ci et la, immergeant des zones de végétations, créant petites lônes et ruisseaux secondaires. Une zone de haut fond composée de nénufars, pour certains déjà en fleurs, vous offre la possibilité d’une pêche en Heavy Cover super plaisante, c’est le moment d’essayer vos grenouilles et autres leurres adaptés à ce type d’environnement.j3-nenufAujourd’hui un léger courant balaye la zone, et elle semble déserte, malgré tout c’est surement un endroit à pratiquer avec moins de débit ! On s’arrêtera la pour manger, et on ne passera pas le palier, cela semble quand même un peut compliqué à ce niveau.j3-3Tanpis, le spot est cours mais productif, et ce sera idéal pour des sessions à la demie-journée, ou à prospecter plus longuement. On fera demi tour, et on passera la fin de journée à peigner de toutes les façon cette portion du fleuve qui s’apparente sur son centre à un plan d’eau.j3-7On a vraiment plus l’impression d’être la dans un endroit clos que dans ce fleuve…IMG_0262Plus aucun contact pour finir la journée, et les jambes sont lourdes, on aura cependant aucun mal à sortir de l’eau, la journée ayant été la plus productive du séjour, 3 Bass et un Brochet, c’était inespéré !

pictograms-nps-fishingLe 4/05/2015 : Spot Aval St Laurent d’Aigouze. Pour finir ces sessions Vidourle, on décide de retourner sur le spot aval de St Laurent, la ou tout les gros semblaient se tenir ;-))) Le soleil est bien présent mais le vent, qui s’était calmer la veille, est revenu en force, le débit arrive aux alentour des 10 m3/s. On espère aujourd’hui pourquoi pas déclencher éventuellement un petit glane ou autre sandre sur des pêches en verticale, où des plus gros Bass avec une pêche sur (« dans » devrais-je dire…lol) les bordures.j4On croisera un retraité du coin nous confirmant nos ressentis, qui avait fait, au vif, pas mal de Sandre et un petit glane sur ce secteur depuis l’ouverture. Le secteur est, contrairement à ce qu’on imaginait, peu profond, et à part sur quelques zones très localisées où l’on atteint 7 à 8 m, la profondeur excède rarement les 4 m.

On part au taquet, la fleur à la canne, sondeur en route ! Certains attaquent les bordures, d’autre s’essaye à la verticale.FT69-Spot-Aval-St-Laurent-AigouzeQuelques échos apparaissent ci et la sur le sondeur, et c’est en arrivant sur une zone ou Pipo avait pris grave l’année dernière sur un contact glane, que le spot se confirme.j4-2Une énorme attaque de glane en surface réveillera ceux qui s’étaient endormi sur leur Float ! L’endroit est jonché d’arbres morts sur le fond, une cassure provoque une zone d’accélération de courant en direction du bord, puis une zone aval de calme tournante, avec contre-courant montant.ft69-echos-vidourleMalgré les échos et l’attaque, les leurres présentés ne seront pas pris, plusieurs refus consécutifs sur des échos montants, indiquant qu’ils avaient bien repérés nos passages. Des montées ont même lieu sur certaines petites animations en linéaire juste sous le Float-Tube…ft69-vidourle-echos-refusMême si la lecture sur les sondeurs s’est améliorée, notamment grâce au mode DSI, il est facile de se tromper et il arrive parfois de s’accrocher à une branche fine et dense que l’on avait pris pour un écho poisson…IMG_0272On s’arrêtera manger après l’édifice béton renforçant l’une des bordures, une pause bien méritée même si le début a été calme. A part des petites tapes de perchettes que l’on avait enfin retrouvé, rien à signaler !IMG_0276On rebroussera chemin après le repas, il faut dire que la journée sera courte, retour à Lyon oblige, et l’on souhaite tous aller faire un tour sous le palier de St Laurent situé en amont de la mise à l’eau.j4-4On remontra non sans galerer, le courant qui s’accentue au fur et à mesure que vous approcher du palier, où l’eau passe allégrement.IMG_0280C’est la première fois que l’on constate autant d’eau au dessus du palier. Habituellement, juste quelques filets passe. Un pêcheur local nous confirmera (pour info), s’appuyer sur le visuel de certain palier pour savoir si il sort pêcher et si l’activité sera la. Si l’eau affleure et que seul les passes à poissons sont en eau, alors c’est bon.IMG_0281En parlant de passe à poisson, il faut savoir que le Vidourle est équipé, et que les Aloses par exemple, remontent bien. Les pêcheurs du coin les attaques à la mouche depuis certains palier, sur certains spot bien définis, et ceux que ça intéresse trouverons aisément un pêcheur pour les aiguiller, ils sont super partageurs 😉 On essayera le courant, les contre courants, au PN, au LS, histoire de rigoler un peu, comme toujours finalement, trouver dans la pêche, bien plus que du poisson, des émotions partagées, dans un cadre apaisant, avec les gens que l’on apprécie !IMG_2171A 18h, il est l’heure de débarquer, et reprendre la route. On aura droit à la visite d’une petite vipère à la mise à l’eau, pas farouche et qui en avait que faire de notre présence bruyante. Pipo la chatouillera du bout de la canne pour la déloger gentillement et nous laisser débarquer plus sereinement. Elle rejoindra la rive opposée pour y retrouver son calme.IMG_2170C’est sur ce contact avec la nature que nous laissons ce fleuve si sauvage derrière nous, mais avec la ferme intention d’y revenir dès que possible, pour en découdre avec les espèces de carnassier si bien représentées, et profiter de cette nature si sauvage et apaisante.

Au bilan, un bec de 40 cm, 5 Black-Bass (25, 30, 36, 36,5 et 39) et un Sandre de 52 cm, plus que bien, pour une reprise et dans ces conditions, dirons certains 😉 Encore merci à la Lol69-Family pour son accueil annuel !

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt dans le Vidourle… 😉


3 Responses to Ouverture Carnassier Mai 2015 – Le Vidourle

  1. lol69 dit :

    BIG DUCK!!!!!!! 🙂

  2. Draghost dit :

    Merci de m’avoir fait voyager les gars!
    Big up pour vos bass (des records qui tombent!) et surtout le sandre de Lol au spinnerbait, j’adhère!
    Ouverture réussie pour tout le monde malgré la flotte!
    Drag

  3. hardspin dit :

    Les gars ça s’est du fishing report!

    Je vous envie et vous remercie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush