Février à Avril 2016 – Sessions Carpes et Blancs


Février à Avril 2016 – Résumé des Sorties FT69.

Tout comme l’année précédente, nos récits concernent les sorties sur ces mois pendant lesquels nous avons eu du mal à trouver l’intervalle de temps propice pour profiter d’une accalmie des débits Rhône Saône tant les pluies ont été récurentes.. Les sorties ont été rapides, peut productives, et le temps à la rédaction et au montage vidéo restreint. C’est pourquoi nous vous proposons un bref résumé des sorties afin de rattraper notre retard et continuer malgré tout à diffuser de l’information tant vos visites sont plus nombreuses chaque jour… Il faut dire que la préparation Carnassier, les récits, les montages, l’achèvement du développement de la version 2 d’iNAV@FT69, des sessions de bathymétrie, bha ça prends beaucoup de temps ! Ajouter à cela des débits assez prononcés et une météo peut clémente les week-end, dur de se trainer au bord de l’eau 😉

Sessions carpes et blancs :

pictograms-nps-fishing Tout d’abord, nous avons commencé nos sessions pêche sur l’Etang des Chères. C’est l’occasion de ressortir station, Rod-Pod et canne Anglaise. Nous irons par deux fois sur ce spot. Les débits trop fort nous poussent à retrouver nos sources. Les eaux sont encore fraiche dans le plan d’eau. Un lâcher a eu lieu et toutes sorte de poisson ont été intégré, à noter l’apparition du Black-Bass pour lutter contre les poisson chats, qu’il devient déjà plus rare de capturer parait-il.cheres5Sur les deux sessions, la météo ne sera pas la même mais le résultat identique. Il est très difficile de concentrer durablement le blanc présent en petit banc sous la surface, de la miaille de lâcher. Que ce soit à la grande canne à 11m dans 1m50 d’eau ou à l’anglaise plus loin dans 1m60, il nous faudra chausser de l’hameçon de 20 et du « pimky » et adapter un fond de 40cm pour pouvoir taper quelques gardons et rotengles trop peu mordeurs. cheres-2
Sur une session, le vent fort nous compliquera la tâche avec des pêche à l’anglaise plus techniques et plus fatigantes pour un si maigre résultat, deux petites bourriches. Coté carpes, malgré un amorçage correct, aucun départ à signaler.breme-cheres

Pipo réussira à monter une belle brème d’étang d’un petit kilo environ sur sa ligne carpe feeder.

pictograms-nps-fishingRhône – QGF – Parc de Gerland. Une valeur sure par tout temps. On profite aujourd’hui, à la fois d’une météo correcte et d’une baisse temporaire des débits sur le Rhône (545m3/s), on sautera sur l’occasion pour aller taquiner les gros blancs du Rhône en mode street pouette pouette Parc de Gerland.qgf Après midi courte de pêche au Feeder. aujourd’hui, 80 grammes suffisent sur les cannes, bdl 60 cm 12/100, hameçon numéro 18, pêche à l’asticot, en bouquet. Coté amorce on utilisera les classiques mélanges Feeder, Carpes de chez Sens…S agrémenté de maïs. L’après midi sera très calme, trop calme, les eaux sont claires, il fait beau et un léger vent couvre la surface. A part la clarté de l’eau tout semble idéal, et ici en général, et par ces conditions, on a toujours réussi quelques chose. Pas aujourd’hui semble t-il, et à part deux « départ » qui arachèrent le scion d’un Pavince enfin satisfait de voir son quiver vibré, on aura le droit à rien. Le premier entrainera la ligne et sur un ferrage adapté, le combat pourra commencé pour quelque minutes agréables, avec enfin des sensation retrouvées, avec à la clef un joli barbeau d’environ 1,5/2Kg. barbeau-2kgLe deuxième, plus puissant laissera le protagoniste avec un bas de ligne coupé au ferrage… Session sauvée mais que ce fut dur, ce spot nous avait rarement posé autant de souci.

pictograms-nps-fishing

Lac de la Madone. De retour en terre connue, une fois de plus le Rhône et la Saône nous poussent ici pour y retrouver les plaisirs des pêches fructueuses aux gardons. Le lac a un niveau d’eau correct, il est dans ses niveaux les plus élevés. madone3Anglaise et Carpe au programme aujourd’hui. On va aller chercher le poisson plus loin, on réitère l’expérience des Chères. L’activité en bordure étant encore bien basse et de multiples ronds en surface révèlent des petits blancs à l’affut à une vingtaine de mètre du bord.madone-bouchon Comme à l’étang des chères, la pêche va se révéler compliquée. A part quelques tout petit gardon, pas grand chose d’actif, ils jouent avec les bouchons et n’ont pas l’air d’avoir vraiment faim. On arrivera à en faire quelques uns, la journée sera une fois de plus difficile, c’était l’occasion de prendre l’air 😉madone12

pictograms-nps-fishing

Vieux Rhône – Aval Barrage Pierre Bénite. L’hydrologie étant passer sous la barre des 700 m3/s, nous sommes impatients de retourner sur le poste aval du Barrage de Pierre Bénite sur la commune d’Irigny. Toute la Team est la aujourd’hui et on espère taquiner carpe et grosses brèmes en général bien présent sur ce coin.yrigny

Malheureusement la pêche ne donnera rien, pas un départ, une touche ou un sillon qui vibre, rien ! Seul Pipo parviendra à monter une très belle brème de 2,5Kg et un petit gardon.breme-irygny

pictograms-nps-fishing

L’Azergues – Morancé.  On ira faire un tour en rivière Azergues histoire de se dégourdir les jambes avec Pipo par un dimanche après midi. Le but du jour, traquer des petits chevesnes ou autres ablettes ou gardons présent sur le secteur aval. On partira du pont des Chères pour remonter jusqu’au niveau de l’étang de Marcilly. On s’équipe de nos cannes light, bouchon 1,5 grammes, hameçon 20 ou 22, on montre très fin mais bien plombé à cause du courant. azergue4On va tenter de mixer la technique bolonaise et du Toc. Pêche en longue coulée, qui tape dans le fond. On libère la ligne du moulinet par accoup, sans perturber la longue coulée du bouchon. A la touche il faut ferrer ample mais très doucement.ablette Le combat sur ces petites cannes et avec ces grosses ablettes dans le courant son très plaisantes et rappelle les pêches de petite perchette. On se fera plaisir avec une quinzaine d’ablette de 10cm, fort musclées, qui auront le mérite de nous avoir fait passer un bon moment.

pictograms-nps-fishing

Etang de Civrieux d’Azergues.  On finira nos session blancs sur un classique de l’époque, l’étang de Civrieux d’Azergues. Et lui aussi n’échappe pas à la règle du moment, lâcher et moulte activité de surface au milieu. civ5Ici, les carnassiers sont déjà actif et de multiples chasses de perche arrivent régulièrement tout le long de la journée, faisant gicler les bancs de petit blancs en surface. perhce-civiruexLa pêche s’en révélera la aussi à hauteur de la vision, difficile déjà en ce moment, s’y vous y ajouter des carnassiers en chasse, on arrivera a rien s’y ce n’est une perche assez combative sur la canne anglaise. On apercevra même un brochet voguer sous la surface ayant apparemment souffert d’une attaque d’un congénère..

Au bilan, que des petites bourriches, avec des petits gardon de lâcher dans les étangs… Dans le Rhône, pas vraiment plus d’activité, mais des prises valorisée. Nous n’avons pas pêcher assez pour pouvoir en tirer des conclusions valables. Les carpes sont restés muettes sur ce début d’année. Que voulez-vous, c’est pas non plus la meilleure saison pour déloger carpes et blancs, mais cela donne une bonne idée de la reproduction des cyprinidés, essentiel dans le cycle de nos carnassiers préférés, que nous allons d’ailleurs tenter de débusquer lors de notre ouverture annuelle du carnassier dans le Lot pour cette année. Alors à très vite pour les récits carnassiers de la FishTe@m69 !


Une « petite » vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…(8min51-350Mo).

A bientôt …;-)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | Mentions Légales | CGU_iShare_iNav | Politique_Confidentialite | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush