Février à Avril 2014 – Sessions Blancs et Carpes


Février à Avril 2014 – Résumé des 12 Sorties FT69 – 21 photos / 18 min de vidéo.

Tout comme l’année précédente, nos récits concernent les sorties sur ces mois pendant lesquels nous avons cruellement manqué de temps pour la pêche. Les sorties ont été rapides, peut productives, et le temps à la rédaction et au montage vidéo restreint. C’est pourquoi nous vous proposons un bref résumé des sorties afin de rattraper notre retard et continuer malgré tout à diffuser de l’information tant vos visites sont plus nombreuses chaque jour…

pictograms-nps-fishingA chaque sortie dans le récit
son LOGO FT69 Fish Party

Sessions carpes et blancs :

pictograms-nps-fishing Tout d’abord, nous avons commencé nos sessions pêche feeder sur le secteur du Rhône à Gerland QGF. Débit à 600 m3/s, il est difficile de pêcher sur ce secteur. Les cages de 125 grammes bougent beaucoup sur le fond. Pêche du jour sans asticot, merci à Pipo, il les préfère au frigo. On pratiquera au maïs mais sans résultats, capot pour cette re ouverture au blancs….

IMG_1594 pictograms-nps-fishingPuis par deux fois, on ira sur le secteur de Loire sur Rhône. Tout d’abord en bout de la lône du Sifflet, puis à son embouchure sur le Rhône. On pêchera de manière très diversifiée puisque pendant que Pipo utilisera la méthode Feeder, CLC fera de l’anglaise en coulissant, Pavince tentera la grande canne à 11 mètres dans 2m50 d’eau et lol69 au Rod Pod carpe comme à son habitude. Force est de constaté l’absence de poisson ici ce jour. Pipo sauvera le capot en faisant deux gardons au coup en bordure…

IMG_1611A l’entrée de la lône, c’est devant un port pétrolier que l’on s’installe. Si on avait su, je pense que l’on serait aller plus loin… Pêche au calme dans le bassin pour lol69 et Pipo. J’opterai pour un plein courant par 7 mètres de fond. Ici non plus rien ne tape, et les grosses barges tanker qui passent remuent l’eau et les fonds de manière sauvage. On ressent l’impact des moteurs à quasiment 100 mètres.. Une fois de plus, Pipo sauvera le capot avec un gardon pris dans le courant.

IMG_1658pictograms-nps-fishingDe retour sur le spot « pouette pouette » du Parc de Gerland sur le Rhône en aval du pont Raymond Barre. Le débit est d’environ 650 m3/s. L’occasion de faire enfin un peut de poissons. 4 grosses brèmes sur cette courte après midi et une bonne quinzaine de gardons mastoc.

IMG_1645Les gardons sont en pleines forme et du haut de leur kilo approché, ils vous offrent un combat digne de brème beaucoup plus costaudes. Il faut malgré tout aller les chercher au loin avec des montages fin. On utilisera des cages de 100 à 125 grammes. Ce secteur est propice, même avec des débits supérieurs à 700 m3/s. En effet, il y a à la fois de la profondeur et une butte amont qui protège du flux du fleuve. Le courant est concentré sur la rive opposée (droite) dans des profondeurs beaucoup plus importantes, cela vous laisse la possibilité de pêcher avec vos plus grosse cages (150/180 grammes) sans pour autant dévaler comme une vulgaire olive…;-)

IMG_1650pictograms-nps-fishingUne hydrologie appuyée dans le Rhône nous rappelle que la belle rivière Saône peut elle aussi nous offrir de jolie partie. On retournera sur le spot des plages à St Bernard sur la Saône.

IMG_1711Journée complète avec barbecue au programme, le climat sent bon le fish. Pêche à 30/35 mètres dans environ 5 mètres de fond. On alternera les esches et les tailles d’hameçon. Malgré tout nos efforts, le poisson ne se concentrent pas, on attrape d’abord quelques gardons puis quelques jolie brème bordelières. Sur ce spot, il faut remonter le poisson canne très haute pour faire face à une bute sous-marine encore plus marquée cette année, sans quoi vous perdrez votre montage et votre prise.

bremesAu bilan, quelques beaux gardons et 4 brèmes seulement… Une bourriche à 7000 environ.

pictograms-nps-fishingLa semaine suivante, on retournera en Saône, sur un secteur non connu. Ce sera en Saône en aval de Trevoux, le long du chemin de halage. On trouve un parking situé à quelques centaines de mètres du spot repéré.

La Team, composée aujourd’hui de CLC, Pipo, Pavince et lol69, pêchera carpes et feeder à 25 mètres, dans environ 3m50 d’eau, par un débit trompeur de 160 m3/s qui ne laisse point les poids de 125 grammes tranquilles.

IMG_1756La journée sera vraiment calme même si au final elle sera la sortie la plus productive en ce début d’année. Les touches seront très intermittentes, espacées de longues minutes. CLC fera rapidement 2 belles brèmes avoisinant les deux kilos, puis restera muet le reste de la journée. Pipo tapera une ablette sur les premières minutes également avant de s’éteindre aussi. Pavince jouera au diesel, multipliant les prises doucement mais surement. A noter un joli gardon proche du kilo, quelques brèmes dont des mâles en fraye et des bordelières très punchy ! Au bilan, une bourriche à 8000 environ.

breme2pictograms-nps-fishingVieux Rhône – Aval Barrage Pierre Bénite. Cela faisait un long moment que l’on avait pas pratiquer l’un des spots favoris de la Team. L’hydrologie est un peut élevée pour le lieu, un peut plus de 600 m3/s aujourd’hui, le spot est juste praticable.

vr1A l’aide de CLC, lol69, Pipo et Pavince, la Team ne réussira pas à lever du poisson ce jour, et à part, une ou deux ablettes suicidaires et une belle brème, rien n’y fera. On verra bien une ou deux belles carpes sauter ci et la mais pas intéressée par les esches proposées.

pictograms-nps-fishingRhône – Parc de Gerland. Une valeur sure par tout temps, et même si la topologie des fonds semblent avoir été modifiée, cela reste un coin productif. Hydrologie à 550 m3/s, tout semble idéal. La surprise du jour à lieu au premiers relevé de cages, qui feront 125 grammes en moyenne aujourd’hui. En effet, elles sont pleines d’algues et autres branches mortes et cela n’est pas habituel du coin. Le barrage semble ouvert uniquement sur ses vidanges de fond, ce qui entraine un courant de profondeur indétectable en surface et qui rends la pêche quasi impossible.

IMG_0035En exploitant un haut fond, juste en limite du tombant, et à l’abri des courants, Pavince pourra retrouver le bonheur d’un combat de bordure avec un barbeau de +2Kg, pris sur un bouquet de 4 asticots et maïs vanille, bas de ligne 60cm en 12/100, hameçon de 16.

pictograms-nps-fishingRepérage en Saône, sur un secteur non connu. Ce sera la Saône sur la lône de l’île Beyne. Même si elle faisait déjà partie de nos spot, nous ne l’avions jamais expérimentée pour cause inconnue… (météo ?).

La lône regorge de spot aussi intéressants les uns que les autres. De nombreux emplacements sont disponibles pour s’installer en mode confort. Des carpistes sont déjà présents mais on trouvera sans mal une bonne place pour commencer notre partie du jour en compagnie de lol69, Pipo et Pavince. Le coin semble très pratiqué, et les rondes des Gendarmes ou de la Police Municipale sont quasi permanentes, y compris en semaine et la nuit.

IMG_0064Tout le monde pratiquera la pêche de la carpe aujourd’hui, que ce soit à la méthode feeder ou traditionnelle. La Saône coule à 109 m3/s. Des lignes sont déployées en bordures proches ou en face. Pavince aura de suite quelques touches sur le feeder, très discrètes et qui se concrétisent rarement. Au relevé, ce sont souvent des petites ablettes…! Les brèmes arrivent vite sur le coup à Pipo, ce qui lui permettra d’en enchainer trois jolies d’affiler.

bremeAprès ça, tout sera très calme, en variant les coups, on arrive à prendre quelques brèmes qui se laissent tenter en ces temps de fraie. Les bordures sont remplis de gardons agités qui trifouille dans les nids gardés par les brèmes qui vont et viennent afin de préserver leur futures progénitures des prédateurs en tout genre. Pas étonnant que l’activité soit faible voire inexistante.

IMG_0056Malgré ces scènes de frénésie, on fera la plus jolie bourriche de brèmes de l’année avec pas loin de 10 belles plaques pour un total avoisinant les 10 kilos. Coté carpes, aucun départ à signaler ! On reviendra vite ici car le coin à vraiment l’air propice aux belles bourriches et aux contacts.

pictograms-nps-fishing4 jours plus tard, on retournera sur ce lieu prometteur de la lône de l’île Beyne sur la Saône. Le coin semble très pratiqué, et les rondes des Gendarmes ou de la Police Municipale sont quasi permanentes, y compris en semaine et la nuit.

lol69 est passé amorcer dans la semaine, et nous décidons donc d’effectuer une vraie journée pleine en pêche, à savoir de 6h à 22h. Le but étant de taquiner la carpe, on pêchera RodPod et Feeder avec maïs, tiger nuts, bouillettes lol69 maison. La matinée est fraiche et la température est de zéro degré à notre arrivée, un petit feu nous mettra à l’abri de ces gelées matinales. La Saône coule à 88 m3/s, et un petit nord de 25 km/h vient nous chatouiller les narines. On observera même une mini tornade se formée en surface, voguer sur quelques mètres, puis se dissiper dans cette brume matinale.

IMG_0074

A 8 heures, c’est le premier « bip » du jour, avec un départ mou, et une légère « emmélade », on rigolera bien pour remonter un chevesne de 50 cm. C’est déjà du poisson. Puis à intervalles espacés, mais réguliers, lol69 enchainera les chevesnes au RodPod, puis quelques jolies brèmes, le tout sur la bordure opposée, près d’un arbre mort. Cela fait plaisir d’entendre enfin sonner, et même si le poisson viser ne semble pas actif, le plaisir de pêche est bien la ! On découvrira aussi l’énorme pouvoir attractant du « répulsif » maison sur les chevesnes, de quoi breveter une amorce digne de ce nom 😉

IMG_0082Pipo nous rejoindra a mi-journée. L’occasion de commencer à monter quelques brèmes au maïs doux. La version vanille du matin n’ayant rien donnée, il fallait varier les esches. On arrivera à en faire une toute les heures environ, portant notre butin à quelques 15 brèmes dépassant, en moyenne, aisément le kilo. Au bilan, notre meilleure pêche au blancs de l’année, en voulant taquiner la carpe… Pas loin de 20 Kilos de poisson cumulé à trois ! 15 brèmes, 3 chevesnes, 3 ablettes, 1 rousse.

Cette lône est très promotrice et même si elle semble sur-pêchée, le potentiel reste bon pour le blanc, la carpe et le carnassier. Nous reviendrons surement la pratiquer en bateau ou Flot-Tube.

pictograms-nps-fishing

Vieux Rhône – Aval Barrage Pierre Bénite. L’hydrologie étant passer sous la barre des 500 m3/s, nous sommes impatients de retourner sur le poste aval du Barrage de Pierre Bénite sur la commune d’Irigny.

On ira avec lol69, taquiner la carpe en semaine, un jeudi après midi. La pêche au feeder ne donne rien. Coté Rod Pod, deux départ à signaler. Tout d’abord un beau rush qui se termine sur une coupure net au ferrage, surement du glane la dessous. Le deuxième partira bien également et finira tout aussi mal, pour un oubli de « déclipsage » ce coup-ci ! Capot et émotion au programme aujourd’hui !

pictograms-nps-fishing

lol69 ne manquera pas de revenir se venger le lendemain. Ayant bien préparer ses coups et adapté ses techniques, il pourra mettre au sec une belle de 8 Kg prise à la bouillette maison.

DSC_0607

pictograms-nps-fishing

La semaine suivante, on y retournera avec lol69, Pipo et Nico. Pavince et lol69 à la carpe, Pipo et Nico au feeder. Une Team presque au complet, c’est assez rare pour le signaler en ce moment.

lol69, chaud en ce moment sur ce spot, démontre vite qu’il a compris la pêche du moment, puisque vers 17h, il observe un départ costaud. Non sans s’être légèrement vautrer, comme le veut la tradition ici, il ferrera d’une main de maitre pour commencer un combat d’acrobate. Tantôt debout dans une pente glissante, tantôt en trapèze sur un arbre, il saura jouer de son meilleur équilibre pour affronter dignement ce défit. La carpe filera d’abord dans le courant vers la bordure aval, puis remontra comme souvent ici vers l’amont, obligeant notre lol69 à quelques péripétie pour ne pas perdre la face, heuuu le fish 😉 Au bout de 10 minutes, on pourra enfin admirer cette belle de 6,8 Kg prise à la demie bouillette maison.

IMG_0142

Comme souvent en ce moment, les feeder ne vibre pas beaucoup. Il faudra attendre la tombée de la nuit et un changement de stratégie de Pipo, qui ira pêcher plus lourdement dans les courants, pour voir enfin un poisson digne de ce nom mordre à l’hameçon. Après un petit combat de quelques minutes en bordures, le barbeau du soir viendra nous réconforter.

barbeau-pipo

pictograms-nps-fishingA noter en aparté, ces deux jolies prise de lol69, à la bouillette Caperlan sur un étang privé.

5 Kg, secteur plan d’eau privé.

5Kg  5 mars 20148,5 Kg par une belle journée casi printanière, secteur plan d’eau privé.

8,5KGAu bilan, tantôt des capots, tantôt des scores à 5000, et des journées plus folles à 20000 coté poisson blanc… Nous n’avons pas pêcher assez pour tirer des conclusions mais les changements de climat semblent bien perturber nos amis préférés. Les carpes et poissons blancs sont restés muets dans le Rhône et la Saône sur ce début d’année, se rendant plus accessibles sur la fin avril…


Une « petite » vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt …;-)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress and ThemeMag

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush