Sessions Carnassiers – Décembre 2018


Décembre 2018, les sessions carnassiers.

Float-greenLe Grand Colombier

bord-blueflaot-bluebord-blueLes pictos bleus représentent les eaux « ouvertes », lônes, rivières, fleuves…

bord-green Float-green boat-greenles pictos verts, les eaux « fermées », plans d’eau, étangs, lacs…

Une seule sortie sur ce mois de décembre, on a lâché les Float-tube et seul le bateau offre de bonnes possibilités. On se rencardera avec lol69 à Anse pour aller enfin taquiner le Grand Colombier que nous n’avions pas encore pratiqué cette année. En dehors de ça, on en profite pour ajouter des cartes à iNav, et ce n’est pas moins de 140 cartes qui sont actuellement en ligne !!! Aller voir ici si vous souhaitez en profiter sur vos téléphones, et ici sur vos sondeurs.


pictograms-nps-fishing

Le Grand Colombier. Float-greenPour une fois, on fera l’effort de se lever pour aller tenter un coup du « matin » et pas des moindre, le plan d’eau du Grand Colombier à Anse. Partie de 9h à 16h, on espère avoir une touche ou deux, ce spot est capricieux et il est souvent difficile de trouver le pattern. On s’était essayé à la verticale l’année passée et cela avait rapporté pas mal d’émotion, on se demande si les bancs de fourrage et autre perchette seront formés histoire de nous offrir quelques possibilité d’alternance. La topologie du lieu est souvent déroutante et l’on ne sait jamais trop comment aborder ce spot, naviguer à la recherche de banc formé pour effectuer une verticale, pratiquer compulsivement la bordure, ou rechercher les endroits avec des herbiers pour y peigner en linéaire lent, on fera donc un peu de tout. D’abord de longue phase de navigation à la recherche de rassemblement de poisson, on voit bien quelques activités en surface trahissant la présence de banc mais ils sont déjà occupé par des pêcheurs du bord. En dehors de ça, on ne trouvera pas de banc proprement dit, les poissons semblent encore éclatés malgré la chute des températures d’eau. On ira donc sur un la zone nord, proche de la nouvelle bordure, la topologie y a été modifié après les travaux et offres des variations intéressantes. On optera tous pour des leurres conséquents espérants déclencher un poisson de taille, opérant tantôt en linéaire, tantôt en traction, sur des animations lentes. Et c’est Pipo qui touchera le premier poisson du jour et un bec de 45 cm environ qui viendra se saisir d’un shad orange en 5″, signe qu’ils ont faim. Ce premier contact nous donne du coeur à l’ouvrage, une prise au colombier n’est jamais anodine et nombreux sont les pêcheurs à se casser les dents ici, on restera confiant et motivé même si l’on sait que cette touche est peu être la seule du jour. On se rendra ensuite sur la zone des hauts fonds, sur lesquels des herbiers sont encore bien présent, dans des profondeurs comprises entre 2m50 et 5m. Pipo, encore lui, verra son shad suivi par un petit brochet sans qu’il ne s’en saisisse. Cette action confirmera la tendance, les brochets semblent partiellement actifs mais leurs tailles reste modeste. A l’abord d’un haut fond isolé, de nouveau un suivi, le brochet montera sous le bateau par deux fois lors d’accélération dans l’animation, malgré nos tentatives il ne reviendra pas. Pavince, ayant opté pour le coloris du jour, avec un one up orange en 5 pouces, pourra lui aussi faire mouche, et une touche en deux fois, un toc suivi d’un paf, la touche est timide mais au ferrage le poisson est bien la. Cela se débat bien mais la prise n’est pas très lourde, le poisson sondera sous le bateau avant de se révéler, et une belle perche affichant 45cm sur la réglette. Le One UP 5″ est engamé signe que les perches aussi ont la dalle. Emotions passées, on ira peigner la bordure dans des profondeurs moindres ou les herbiers montants sont plus présents. On use cette fois-ci de leurre planant pour passer lentement au milieu ou au dessus de ceux ci. Pavince, armé d’un Rapala Bx Swimmer coloris imitatif, sera pris net lors d’une pause, prenant contact avec le poisson sans ferrer, il sentira une lourdeur significative, puis le frein se mit à dérouler. Mais, en relâchant la pression pour resserrer le frein, il perdra le contact et le poisson, le non ferrage au contact ayant été plus que préjudiciable, il ne pourra que pester contre lui et ce manque de concentration qui vous fait passer à coté du seul poisson maillé (?) du jour… C’est aussi en cela que la pêche est compliquée au Colombier, les longs moment passé à peigner sans la moindre touche vous éloigne d’une concentration suffisante pour faire face à de telle action. Il pestera un long moment avant de pouvoir se remettre en pêche de manière saine. Pendant ce temps la et alors que l’on avait rejoint une zone plus profonde, lol69 pourra se décapoter en règle grace à l’éternel Golem 400, le petit brochet de 45 cm environ montera entre deux eaux puncher le poisson nageur et offrir à John de quoi se sustenter sur une journée bien pauvre en touche. De retour sur les bordures, Pavince s’essayera avec le Headbanger Shad coloris firetiger avec lequel il n’a toujours pas pris de poisson, c’est sans trop de conviction, mais trouvant le leurre adapté à la topologie, qu’il entamera des récupérations lentes agrémentées d’accélération appuyées. Sur l’une d’entre elles, et alors qu’ils survolait un herbier dense, il sera pris violemment, juste sous la surface, par un poisson qui à première vue ne paraissait pas maillé. En ramenant la ligne prudemment, on apercevra un joli Black-Bass à l’approche du bateau, celui-ci tentant un saut pour se libérer, en vain. C’est le premier Bass pris sur ce plan d’eau, lol69 en avait aperçu un les années précédentes, mais cette espèce est plus que sous représentée ici. Peut être un rescapé de lâcher récent, il affichera 44 cm à la mesure. Deuxième satisfaction du jour pour un Pavince venu traquer les brochets et qui se retrouve avec une perche de 45 et un Bass de 44, on dira que c’est la magie du Colombier…


Bilan sur cette fin de décembre 2018. Les températures d’eau bien descendu avoisinent en moyenne, les 8 degrés dans les plans d’eau. Pour autant les bancs ne semblent pas s’être formés. Ayant pratiqué qu’un seul spot, on ne fera aucune conclusion, et l’on se contentera de se résultat non négligeable au Grand Colombier.


Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs… (3min30 – 80 Mo).

A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


One Response to Sessions Carnassiers – Décembre 2018

  1. johnlol69 dit :

    Good session ….! Merci les gars ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress | Designed by: Web Hosting Directory

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush