Canal de l’Yzeron (69) – 13/03/2012


Mardi 13 mars 2012,
Cela faisait quelques fois que l’on se demandait si le canal de l’Yzeron à la hauteur d’Oullins était valable pour la pêche. Ne disposant que de très peu de renseignements, nous décidons d’aller nous faire nous même notre propre avis. De surcroit, cela fait vingt ans que je passe devant et y aperçois de temps à autre des pêcheurs…

C’est donc à 9h30 du matin par 9 degré que nous entamons ce repérage avec CLC. On décide de s’installer coté Lyon afin de profiter du soleil pleine face. Le vent est calme et les conditions semblent idéales.IMG_0487

On attaquera au milieu du canal, la profondeur n’étant pas suffisante avant. En effet, au niveau du pont d’Oullins, l’Yzeron se jette dans une remontée du Rhône, le canal. Au départ, essentiellement du sable et des milliers/million d’alvins dans 20 cm d’eau, ils viennent de naitre et s’alimentent dans ce que l’Yzeron veut bien leur donner. Puis progressivement la profondeur augmente. IMG_0489Pour se repérer facilement, imaginer que le niveau augmente d’environ 0,5 mètre à chaque passerelle. En effet trois passerelles sont présentent entre le pont d’Oullins et celui du périphérique. On aura donc 0 à 50 cm entre le pont d’Oullins et la première, puis de 0,5m à 1m entre la première et la deuxième, de 1m50 à 2m ensuite, puis enfin l’autre pont à l’embouchure avec 3m et plus !On descendra le canal jusqu’à l’embouchure avec le Rhône, le but principal étant de sonder tout le long et voir le nombre de touche possible sans effectuer aucun amorçage.IMG_0488A l’embouchure, entre le pont du périphérique et le pont du quartier de la Saulaie. La profondeur est d’environ 3m jusqu’à beaucoup plus mais je n’ai pu sonder loin du bord avec ma canne au coup. CLC en coulissant aurait pu mais il se refuse toujours à sonder le fond et préfère utiliser son instinct pour pêcher…IMG_0483

Au bilan de la matinée, CLC touche deux perchettes royales et moi une dizaine ! On part manger sur Oullins et décidons de rejoindre beaucoup plus en amont, la rivière Yzeron pour y constater le niveau d’eau et le caractère de cette rivière qui est en catégorie 2 jusqu’au croisement avec la route de Brignais.

L’accès peut se faire par le parking du super marché situé le long de l’avenue de l’aqueduc de Beaunant. Une passerelle située en bout de parking permet d’atteindre la rive opposée, et un petit parc avec des bancs. On peut commencer une pêche ici sans problème. Le souci c’est le niveau d’eau, la rivière est à environ 50% et occupe la moitié de son lit, difficilement pêchable.IMG_0490

On remontra l’Yzeron afin d’en découvrir le cours et espérer trouver des trous praticables.IMG_0491

Ce sera le cas après avoir passer ce qui semblait être jadis une entrée de propriété. A ce niveau un mur important nous sépare de la rivière. Nous surplombons le cours d’environ 3m. En se penchant, on découvre un petit rapide qui s’achève dans 60 cm d’eau. Au pied, bon nombre de rocher et souche cohabitent. En y regardant d’un peut plus près on voit vite des bancs de vairons et quelques gros poissons que l’on pense être des truites à premières vues.

Une fièvre nous empare, on monte des asticots tout frais, et commençons à taquiner au toc les différents courants au milieu des cailloux. J’enchainerai rapidement 4 vairons énormes, de 10 cm environ ! Mais les gros montent sur les èches et repartent aussitôt !courant

En bloquant a ligne contre un rocher sous lequel se cachait un des poissons mystères, plein courant, et en effectuant quelques tirettes pour tenter de l’énerver, je vois soudains le bouchon s’en éloigner et prendre une direction opposé en remontant le courant, je ferre et monte ce qui semble être un chevesne. Des truites ne cohabiteraient pas comme ça avec des vairons ?!?!IMG_0492

Nico nous rejoindra, on essayera de remonter encore le lit mais les accès sont difficiles et le niveau vraiment insuffisant. On décide alors de retourner au canal pour le coup du soir. On effectuera le même parcours que le matin, avec exactement les mêmes résultats. Les touches se font au même endroit, tantôt lorsque l’eau rentre, tantôt lorsqu’elle sort vers le Rhône.IMG_0496

On y fera pas mal de gros gardons, énormément de perchettes, très agressive et quelques ablettes.IMG_0498

Bilan de la journée, Nico fera dans la diversité, avec 1 ablette, 1 perche et 1 gardon, CLC montra pratiquement que des beaux gardons d’environ 200 grammes (une dizaine) et une belle perche de 25 cm, quant à moi, une trentaine de poissons, principalement des perches mais aussi de beaux gardons, avec de joli décrochés ! Un total cumulé estimé à 3,2 Kg de poissons, non pesé, puisque nous avons relâché au fur et à mesure.IMG_0503

Le coup du soir était malgré tout plus productif, les touches se sont enchainées jusqu’au coucher du soleil, suite à quoi tout s’est calmé d’un seul coup !IMG_0499

Il est 7h, nous reprenons la route pour Lyon. Nous reviendrons car ce spot est très accessible, que ce soit à pied ou en bus, et possède un bon potentiel même si le cadre et la qualité de l’eau ne sont pas au rendez-vous. Les poissons sont ceux du Rhône donc costaux et très combatifs !

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt dans l’Yzeron…;-)


5 Responses to Canal de l’Yzeron (69) – 13/03/2012

  1. lol69 dit :

    sympa ce tit reperage,moi qui jadis taquinais la truite en amont de votre session (craponne ,francheville)cela donne bien envie d y re déraper…

  2. Pavince dit :

    Ouai ça reste du street fishing, c’est pas les après midi au Varagnat ou autre…;-)
    Mais oui des fois comme ça pour quelques heures seulement c’est pas mal !
    ++

  3. Margou dit :

    Bonjour,

    Je suis nouveau sur le sol rhodanien, et de plus sur la France métro.
    Que donne la qualité de l’eau sur cette rivière qui donne sur « la ville »…. les poissons ne sont pas « parasités » et ou pas toujours très comestibles.
    Je ne veux heurter personne, mais je ne connais encore moins que rien sur tout cela.
    Soyez tous sympa avec moi, et me renseigner pour que je puisse sortir mon ptit matos
    Cordialement à tous et toutes
    Margou

  4. Pavince dit :

    Bonjour et bienvenu sur la région Lyonnaise 😉
    La qualité des eaux est très variable sur le Rhône, cependant, les interdictions de consommer le poisson ont été partiellement levées sur certaines espèces. Malgré cela, il est conseillé de tout relâcher, et même si les études d’impact physiologique ne montrent aucun chiffre alarment chez les pêcheurs consommateurs, il est préférable de s’abstenir afin de préserver le cheptel. Après je ne sais pas lequel des poissons est mauvais, celui rempli d’antibiotique provenant des piscicultures ou celui habitant nos fleuves…
    Bon c’est sur, il te faudra oublier les bonites, barracuda et autre bonefish, on a bien quelques flat mais ça reste compliqué ! Pour le reste, on te laisse découvrir les joies d’une pêche de fleuve particulière, avec laquelle il faut souvent savoir se remettre en cause.
    A bientôt.
    Pavince.

  5. Castello ray dit :

    J ai 64ans maintenant et j habite isle sur d’orgue dans le Vaucluse . Habitant la région de Sté foy dans les années 68 j allais souvent pêcher l yzeron vers Brindas .Ce merveilleux ruisseau très sauvage était vraiment très riche en truites .Je débutais a la pêche mais je me rappelle de quelques poissons de 30 cm…(farios superbes). Je rêve encore de ces moments magiques au bord de l yzeron .50 ans après j espère qu il reste encore quelques beaux poissons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress | Designed by: Web Hosting Directory

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush