Sessions Carnassiers – Septembre 2016


Septembre 2016, les sessions carnassiers.

Float-greenMiribel – Les Eaux Bleues boat-greenLe Colombier – Anse
bord-greenLe Grand Large  Rhône – QGFbord-blue
 Le Vidourlebord-blue

bord-blueflaot-bluebord-blueLes pictos bleus représentent les eaux « ouvertes », lônes, rivières, fleuves…

bord-green Float-green boat-greenles pictos verts, les eaux « fermées », plans d’eau, étangs, lacs…

Un mois de rentré comme on s’y attendait, chargé en activité professionnelle, ne nous laissant guère de créneau pour aller se livrer à notre passion de pêche. Aux programmes, quelques sorties du soir Quartier Général Frère sur le Rhône, une sortie à Miribel sur les Eaux Bleues, un Grand Large et un retour sur le Grand Colombier, et un bonus pour lol69 dans le vidourle sur la fin du mois !


pictograms-nps-fishing Le Grand Large.bord-green Dans la continuité, nous prendrons un moment pour aller taquiner les Bass et les becs du Grand Large sur ce début de mois. Sortie dès le matin pour une fois, on s’est fait violence, et lol69 nous a motivé, il faut faire ces coups du matin, beaucoup plus productif en ces saisons de forte chaleur. gl45C’est donc à 7h que l’on embarque en quête de contact plus conséquents que les fois précédentes, il fait déjà 19 degrés… On espère trouvé du bec maillé, difficile à dénicher en ce moment, et que la « fraicheur » matinale pourrait mettre en activité.gl2On aura beau ratisser tout type de secteur, on ne déclenchera que du bec entre 30 et 50 cm, et même un long tour dans le canal ne nous donnera rien de plus. Des petits contacts certes très divertissant mais qui commence à peser…bec-glA noter une belle perche de 30 cm.
perche-gl On restera une bonne partie de l’après midi, pour prolonger cette session et espérer un peu plus longtemps mais la fatigue aura raison de nous, il fallait se rendre à l’évidence, c’est pas aujourd’hui qu’on battra des records 😉

pictograms-nps-fishing

Miribel – Les Eaux Bleues. Float-greenIdem sur le plan d’eau de Miribel, il faut faire l’effort d’attaquer tôt ce matin afin de profiter du peu de temps ou la température vous autorise à rester sur l’eau sans mourir desséché. On se retrouvera pour une session à partir de 6h30, rejoignant la zone des vents du sud avec lol69 et Pipo. La stratégie est des chercher la profondeur, et l’ombre. La route décidé est de traverser complètement le plan d’eau en direction du garage à faucardeuse, passant par des spots sur lequel nous n’étions que trop peu passé. La partie mettra du temps à se lancer, la faute aux profondeurs inexistantes sur presque 400m de plan d’eau, on trouve 1m10 maximum, avec une bonne moyenne à 70 cm sur des hectares… Bon, certes les hauts fonds peuvent rapporter, mais aujourd’hui cela ne semble pas le lieu privilégier par les espèces quelques soient… Il faut palmer pour trouver de nouveau de la profondeur raisonnable et pouvoir entamer enfin une partie digne de ce nom. C’est dans les 2m70, que les Cranck sont ressortis, et les linéaires à la recherche de poisson actif peuvent commencer, cela fait déjà 1h30 qu’on est dans l’eau ! Un peu dégouter d’avoir perdu ce temps matinal si précieux à palmer au milieu d’un aquarium vide, Pavince chaussera d’abord un DT6 et fera très vite un bec de 48 cm, puis les touches s’arrêterons avec ce leurre…bec-ebPuis, sans conviction il chaussera son DT4, annonçant même que contrairement à l’année dernière ou il savait su se montrer efficace, cette année il n’avait pas trop fait parler de lui. Et à peine le premier lancer effectué, et quelques tour de moulin achevé, Pavince fût bloqué net, avec une puissance déconcertante, lui arrachant presque la canne des mains, le ferrage à peine nécessaire tant la violence du choc avait du provoquer l’auto-ferrage. Pas le temps de toute façon de réaliser la choses, que le moulin se mis à se vider à une vitesse folle, laissant Pavince s’en aucun doute sur la nature de la touche, c’était bien un glane qui s’était mis en bouche le DT4 Pink série spécial Angry Bird. Il avait changé la veille sa tresse avec un restant de bobine d’une trentaine de mètres, c’est donc avec une certaines appréhension qu’il observera sa ligne partir au loin sans pouvoir contrer, il fallait suivre à grand coup de palme pour récupérer de la longueur et espérer finir ce combat. Le poisson s’arrêtera après quelques dizaines de mètres de rush, dans une zone ou la profondeur à maintenant atteint 4m70, une jolie fosse bien localisée perdu au milieu des hauts fonds et plateaux à 2m50, surprise général en découvrant ce trou au milieu du nul part, dans lequel un joli spécimen commençait à balader un Pavince, canne pliée en deux, et obligé de suivre, victime, qui malgré les expériences passé avec ce type de poisson avait du mal à estimer la taille tellement les expériences avaient été variés à ce sujet.eb-glane3 Des petits silures savent être beaucoup plus vigoureux que des gros plus pataud, ou alors était-ce peu être des amas d’algues présent sur la ligne qui donnaient cette impression de lourdeur. Après quelques décompensation Pavince croit, la aussi par expérience de 3 décompensations, que le silure va remonter et enfin se rendre…, pas du tout, le combat dure, et le poisson semble bénéficier d’une force hors du commun, comme pris dans le fond, et les décompensations successives n’y change rien, il lui est impossible de lever la canne, c’est un combat de centimètre par centimètre, ou tantôt le pêcheur, tantôt la bête tente le bluff pour gagner un petit bout de ligne. Les minutes passent et alors qu’on croit le silure fini, les rush puissants recommences, sans cesse, ce poisson ne connait pas l’épuisement, et c’est Pavince qui laissera la canne quelques minutes à Pipo, le temps de recoller son bras, boire un peu d’eau, après ces 30 premières minutes qui venaient de s’écouler… eb-glane2Reprise de canne en main, il fera preuve d’une concentration extrême afin de ne pas rompre le fluoro 40/100, et la canne médium qui découvre les joies de la gymnastique, le gestion du frein et faite manuellement, le frein relativement ouvert pour éviter la casse sur les rush improbables et les appuis de queue sur la ligne qui provoquent des secousses incroyables et des risques de casse, tout est géré à la main pour plus de sureté. eb-glaneAprès 45 minutes de combat, tout le monde est la en place mais les choses n’évoluent guère, le poisson ne monte pas, et même si Pavince le voit au sondeur et arrive à le décoller du fond de temps en temps, il lui est difficile de le remonter jusqu’a la surface tellement la masse est importante et la canne en limite de rupture, « je le fais à la main » demanda t-il un peu perdu à Pipo et lol69 ? « ou alors je risque la casse de canne..? ». Le silure se repose, et si l’on ne fait rien, les choses risques de durer très longtemps, il faut abréger, « je risque » s’écria t-il, en espérant que la R-Nessa tienne le coup. Les deux mains sur la canne, dont l’une au niveau de la jonction de brin, Pavince tirera de toute ses forces pour lever ce bloc qui se montra enfin sous les palmes, révélant une masse dépassant aisément les 2m, les trois pêcheurs pourront s’esclaffer en même temps devant ce parpaing, cette vache !glane5Après deux tentatives de prise à la bouche, lol69 pourra se saisir de la bête, rejoins par Pavince, tout heureux d’avoir pu battre de nouveau son record silure, et une barre des deux mètres franchie, il comprends maintenant pourquoi ses ressentis de combat étaient si inhabituel, c’était donc ça la barre des 2m, quelle tarte !glane2 On décrochera le glane, qui n’avait pas oublié d’engamer le DT4 en fond de gueule, signe qu’il l’avait happer avec détermination. glane4Alors que l’on se rendait vers la berge situé à quelques 100m pour effectuer mesure et photo, le malin glanou effectuera une rotation sur lui même, obligeant lol69 et Pavince, déjà bien tétanisé des bras, à relâcher sensiblement leur prise, assez pour que le poisson ne rejoigne les profondeurs avant la série de photo !glane3 On reviendra faire cette séance une prochaine fois… Que d’émotions en tout cas, voir débouler de tel spécimens dans ses palmes est peu courant, et les sensations intenses ! Après visionnage, mesure de bouche, on l’estime à 2m10 pour 60 Kg environ.

Après cela, on pourra reprendre une session plus classique, les collègues ayant observé le combat n’ont pas pêché depuis 1h, le spot a été tourmenté, on rejoindra l’entre île PVC, pour en faire le tour et prendre la trajectoire retour.
bec-eb-lol2L’occasion pour tout le monde de lever un petit bec, d’abord lol69 avec 46 cm, puis sur un DT Fat 1ft au abord de nénuphar, 48 cm, et enfin Pipo, qui maillera le seul de la journée à 52 cm.bec-eb-pipo-52 D’autre petit bec seront pris par lol69 et Pipo, Pavince sortira de l’eau bien avant pour cause de grosse fatigue. Il est 14h, le soleil tape fort, direction sieste maison !

pictograms-nps-fishing

Le Grand Colombier. Float-greenPipo et lol69 iront sur ce milieu du mois et un matin, retenter le plan d’eau du Grand Colombier. lol69 y a déjà bien pêché cette année mais les becs sont plutôt discret, et ses premières prises ne sont arrivé qu’au mois d’aout. gc23Les températures étant légèrement descendu par rapport au début du mois, ils espèrent trouvé un peu plus de fish actif.
gc1Ils iront le chercher en profondeur malgré tout, avec l’emploi de grosse cuillère numéro 6 voir 7, de leurre souple tout genre, n’employant que quelque rares poissons nageurs capables de descendre assez profondément. gc0Tape inferrable pour Pipo d’un coté, tape plus concrètes pour lol69 qui s’offrira enfin un maillé du Colombier cette année, 58 cm, puis un petit de 35 cm. Il goutera également à la perche locale bien maillée de 35 cm. Pipo capot ! On le répète, le Colombier, c’est un métier 😉

pictograms-nps-fishing

QGF. bord-blueTrois  petits tours dans le Rhône en mode Street avec Pipo le soir. On attends la fin de journée pour aller se balader et profiter comme souvent des quais du Rhône à hauteur du pont de Perrache. Comme sur le mois d’aout on s’essayera à remonter le long des péniches à touristes plutôt que de descendre, visant les bancs de chevesnes et/ou d’alevins dans les zones d’ombre, le tout monté en light, Pavince a ressorti la Catana, moulin 1000, bas de ligne nylon 15/100. Certains bateau lâchent des quantité de liquide blanchâtre, au niveau des cuisines, ou des buanderie… et cela ne semble pas déranger les bancs d’ablette présentes par milliers, qui, lorsque les lachers ont lieus, s’agitent dans ces nuages blanchâtres qui viennent se diluer, et dans lesquels les perches ne manquent pas de venir taper.
perche-qgf3Pour autant, les belles perches qui montent bouffer ces alevins ne toucheront jamais nos leurres, elles semblent très conscientes de ce qui leur passe sous le nez, et même dans les scènes de confusion lors des attaques, il est impossible de les détourner des chasses, et de les leurrer. A chaque fois il faudra redescendre plus bas, et laisser les bateaux, pour pêcher plein courant, et notamment sous le pont Gallieni. En allant chercher le milieu du chenal, à une vingtaine de mètre, on trouve vite des bancs de perche, de belle tailles puisque les plus petites font 22cm. Les leurres souples ne fonctionnent absolument pas, ni les leurres de surface, il faudra essayer pas mal de pattern avant de trouver la parade, le truc qui les déclenche.perche-qgf4 Et comme souvent c’est chez Rap que ça se passe, ultra light minow en tout genre, modèle floating, sinking ou suspending, par twich démesurés et très très rapides. Suivant les variations de luminosité de tombée de soleil, les modèles remontant (floating), suspending ou coulant (sinking) rapportent chacun leur tour, et il ne faut pas hésiter à changer.perche-qgf2 De cette manière et quasiment sur toutes les sessions, le pattern sera le même, nous permettant de monter une trentaine de perches maillés sur les trois sessions.perche-qgfA noter une belle surprise sur un gros chevesne, qui passera devant Pavince et qui se verra proposer a vu, un leurre souple. Sur les 1000 fois ou on leur a proposer ce type d’approche, il nous en ont refuser 999, et bien ce jour la, le chevesne prendra la direction immédiate du leurre, et effectuera une attaque vers le bas pour s’en saisir. Pavince, tout étonné de voir enfin ces maudits chevesne du Rhône répondre positivement, pourra jouir d’un combat toujours épique en light et sur ce type de poisson, 55 cm bien tonique et qui échapperont à la photo !

pictograms-nps-fishing

Le Vidourle. bord-blueC’est à l’occasion d’une teuf chez des amis, que lol69 ira profiter d’un spot du vidourle ou l’on avait précédemment repéré avec Pipo, ou les becs semblent se tenir, et ou nous avions réalisé un joli score sur du petit Bass. L’envie était grande pour lui d’aller y tremper les palmes, ce sera en solo mais tranquilo ! Un bonus pêche dans le sud pour prolonger l’été, en mode leurre de surface Poppers et StickBait, tout ce qui faut pour de belles émotions, et il s’en offrira !bass-35-cm-3 D’abord sur du joli Bass et un premier jour avec 4 captures, max 30cm, puis sur une deuxième session beaucoup plus folle, sur 4h de pêche, il déclenchera une dizaine d’attaques de surface dont certaines « énormes »…brok-63cm-10Avec à la clef le premier brochet maillé du Vidourle, 54 cm, preuve qu’ils sont bien présent sur ce secteur, puis un plus conséquent de 64 cm, au popper s’il vous plait ! brok-54cm-4En dehors de 6 poissons qui se seront bien loupés en surface, il pourra lever un Bass de 25 cm, 4 perches dont deux maillés à 25 et 28 cm, une jolie partie qui confirme la qualité de ce spot Lunellois, bravo à notre John national qui a su déjouer les carnassiers du Vidourle, certes bien présent mais jamais faciles.brok-63cm-6


Bilan sur cette fin de septembre 2016, il fait toujours très chaud, il n’a pas plu depuis le 20 aout, et avant cela, trop rare ont été les averses qui auraient permis de rafraichir et fournir les plans d’eau et rivières. Pratiquer le matin était l’une des clefs pour espérer monter du poisson. Coté leurre ayant fonctionné, en dehors du Pattern perche dans le Rhône au PN Minow, des DT infatigables, rien ne se détache vraiment.


Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs… (15 min – 345 Mo).

A bientôt pour d’autres pêches dans le Rhône… 😉


 

2 Responses to Sessions Carnassiers – Septembre 2016

  1. LOL69 dit :

    juré Pavince ,je commande une handglane pour noel…

  2. Pavince dit :

    😉 yes, pleine de mucus…!

Répondre à Pavince Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress | Designed by: Web Hosting Directory

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush