Lac du Parc de la Tête d’Or (69) – 16/11/2012


Vendredi 16 Novembre 2012,

Après avoir lu quelques posts sur Internet au sujet de ce lac, je me devais d’aller me faire mon propre avis. J’ai déjà pêcher le parc il y a 20 ans, et à l’époque, on prenait que du chat et une carte de 10 francs était nécessaire. Aujourd’hui les conditions d’accès de pêche sur ce plan d’eau semblent avoir évoluées, allons voir…

Conditions de Pêche du jour

couvert-brumeux

7 à 14 deg

30 km/h sud-est

N/A

N/A

N/A

Premier croissant 4

7h42-17h08

(légende)

Début des hostilités à 14h00, je commence par me rendre non sans mal au poste de garde du parc pour y prendre une carte journalière délivrée gratuitement sur présentation du permis de pêche annuel. (Suggestion aux bloggers : c’est bien de montrer les prises sur vos sites, faudrait aussi savoir partager des infos utiles et notamment pour faciliter la pratique de la pêche… A bon entendeur, première !…) Le poste de police se situe donc allée du Grand Camp, derrière l’enclos à Girafes, une petite maison blanche. Après présentation de votre permis annuel de pêche, on vous délivrera ça :

IMG_2764

Carte en poche et après avoir pris des informations complémentaires auprès d’une jeune policière municipale, je me met en route direction le spot 1 ! Le lac compte 10 postes réservés à la pratique de la pêche. La majorités sont des abords en béton, d’autres des berges plutôt « naturelles »… Ils sont signalés soit disant par de petit plot en bois plantés au sol avec un numéro (1 à 10) d’affiché sur une plaque… Rien n’est officiellement dit sur la largeur des postes, on m’a confier que l’on était peut regardant la dessus ?!? Voir la carte officielle ULPL / Parc Tête d’Or emplacement pêche.

Premier accro du jour, trouver le spot 1 !  Je comprends vite que le jeu aujourd’hui n’était point mon loisir préféré, mais une partie de cache cache ou un jeu de piste. En regardant bien le plan du lac, je devine l’emplacement, oui mais voila, il est entourer de ruban rouge et blanc interdisant l’accès pour cause de fête des feuilles, des gens sont la à installer je ne sais quel réalisation d’art moderne à base de feuille flottant sur l’eau, très moche !!!

poste-1

Je décide d’enchainer sur le spot 2. La non plus, je ne trouverai jamais le plot signalant l’emplacement, et je trouverai également une œuvre d’art… De toute façon, le profondeur est d’environ 40 cm, un peut juste à cette époque. Je sens mes nerfs montés, voilà 1 heure que je suis la et je n’est toujours pas pêché. Heureusement je verrai une belle carpe koï orange aller et venir en bordure (6kg environ), de quoi m’apaiser pendant quelques minutes. Sur ce, allons sur le spot 3, que je ne trouverai pas non plus, et en pêcheur respectant la loi, je préférerai m’abstenir de lancer ma ligne plutôt que d’être dans l’illégalité. C’est parti pour le numéro 4, introuvable, enfin presque… Alors que je pensai avoir trouver le 5 et son plot bien cacher dans un buisson, haaaa le graal, je déchanterai en lisant le numéro 4 lol, chose étrange, cela correspond bien au numéro 5 sur le plan !?!

poste-4

Je pourrait enfin lancer ma cuillère dans une eau limpide et par 2 mètres de fond. Rien à signaler ici, si ce n’est la rencontre d’un pêcheur qui ne connaissait même pas l’existence des spots de pêche. Je commence à comprendre ce qui se trame ici. Plus loin je croiserai deux autres pêcheurs ayant fait un brochet de 70 cm et incapable de me dire précisément où. « entre les postes 8 et 9 » me diront-ils en me montrant les 2 et 3 sur la carte, leur faisant remarquer l’équivoque, il me répondront en bafouillant « heuuu ouaiiii par la bas… » ?!? D’ailleurs pêcher ENTRE les spots, c’est pas interdit ça ?!? Tout s’éclaircit pour moi petit à petit. Je trouverai également le poste 7 et n’irai pas plus loin. De toute façon, c’est impêchable, la profondeur est trop faible et EN RESPECTANT la règle des 10 mètres, il est casi impossible de faire du poisson…à cette époque…

poste-7

Je déciderai de ne pas aller plus loin et rebrousserai chemin, tant pi pour les postes 8 et 9, je suis remonté contre je ne sais qui, mais je suis à bloc ! Je trouverai finalement le poste 6, le plot est bien présent, bien caché, mais sans son numéro, merci aux équipes d’entretien.

poste-6

Et puisque un bonheur n’arrive jamais seul, je trouverai enfin le spot 2 et 3. Le 3 est difficile d’accès et les coups sont donc restreints !!! De retour sur le 2, je trouve le plot qui lui aussi n’a pas son numéro et toujours cette belle œuvre d’art qui occupe l’espace. Ras le bol, je pêcherai en limite du poste (5m du plot), si quelqu’un me fait la remarque, je le jette à l’eau, je suis excédé !!!

poste-2

Puis revenant sur mes pas une fois de plus, je pourrait trouver le plot du spot 1 ( sans numéro) et le spot 10 (son plot reste un mystère…). La, je surprends une conversation entre deux pêcheurs, entendant parler de comportement plus que douteux… L’un d’eux est un jeune du quartier avec qui je partagerai ma fin de journée. Il connait bien le lieu et les gens qui y pêche. On pourra échanger sur la pêche et parler de connaissance commune, tout du moins sur le Web. Il m’expliquera les techniques en vigueur ici, choses que j’avais déjà intuité par moi même. Les gens qui font du poisson ici, sont rarement dans les espaces dédiés à la pêche, mais pratique à leur guise où bon leur semble, souvent en stalking (pêche à vue), y compris dans les réserves de pêche !!! Tout ce petit monde s’accommode bien d’enfreindre la loi et trouve même du plaisir à partager ça sur son blog de « Street Fisher No Killer Play Stationer », tout en militant pour une pêche plus saine et plus ouverte. Ce sera l’occasion pour moi de lui faire partager la philosophie de la FishTe@m69, et de lui dire ce que je pensai de ces comportements de pseudo « pêcheurs »…

Amis pêcheur, commencer donc par respecter les règles, et les autorités auront peut être moins de mal à nous entendre lorsqu’on leur demande quelque chose… Prôner le « No Kill » et se comporter comme un hors la loi est un peut contradictoire à mon goût… Pêcher des coins en réserve a pour conséquence directe de déranger les poissons dans ses lieux de repos, de reproduction, etc… Si il ne s’y sent plus tranquille (surpêche, présence humaine), il a de forte chance de quitter les lieux quid de devoir trouver un nouvel endroit paisible pour y palier. La chaine peut s’en trouver fragilisée et les conséquences peuvent être bien pire que le simple prélèvement de poisson. Alors cesser, par exemple, de crier sur les viandars si vous accepter déjà de vous même des gestes qui mettent en péril nos espèces préférées ! A bon entendeur, seconde !…

poste-10

Non sans avoir fait une offrande Aglia 3 à un bel arbre surplombant le spot 2, je rentrerai un peut abattu, le moral dans les chaussettes. Je croyais au potentiel du parc et à cette mouvance de Street Fishing, et je vois que l’hypocrisie règne ici que ce soit de la part des autorités ou des pêcheurs…! Je vois également que derrière des belles images et les beaux discours, se cache bien d’autre choses…  Sans parler de l’état de certain spot vraiment dégueulasse (mégot, papier, emballage pêche, etc…) qui ne font pas honneur aux pêcheurs. Il n’y a donc rien à faire dans ce plan d’eau quand on est respectueux de la loi… et de la pêche… Et à part y interdire complétement la pratique de la pêche, ou la libéralisée totalement, je ne vois rien d’autre de faisable en ces circonstances !

Alors si on vous parle de pêche au Parc de la Tête d’Or, courage, fuyez !

Au bilan, un capot de plus en novembre, cela devient très difficile…


Spécial Kiss à celles et ceux qui nous lisent dans l’ombre….;-)

Une petite vidéo pour mieux se rendre compte pour les amateurs…

A bientôt (surement pas) dans le lac du Parc de la Tête d’Or… 😉


5 Responses to Lac du Parc de la Tête d’Or (69) – 16/11/2012

  1. Olive dit :

    Bonjour,

    Je vois qu’il y a des pêcheurs réguliers au Parc de la tête d’Or.
    Je recherche pour mon père quelqu’un qui pourrait l’emmener de temps a autre à la pêche au Parc de la tête d’Or.
    C’est un ancien pêcheur, très valide physiquement mais aujourd’hui en maison de retraite juste de l’autre côté du Rhone, car veuf et atteint d’un début de maladie d’Alzeihmer.

    Rémunération raisonnable prévue.

    Contact par mail !.Merci !

    • nathan dit :

      Bonjour, je vais faire mes etudes sur lyon,
      étant un pêcheur passionné, c’est avec plaisir que j’amènerai votre père a la pêche.

  2. antokin dit :

    puré!moi qui voulait y pêcher je savait que il y avait des restrictions mais je ne pensait pas qu’il y en avait autant!!!
    merci pour l’info

  3. Yang dit :

    Aujourd’hui 8 mai 2018 je me disais quel beau lac une eau claire on peut y voir différents poissons aller et venir je me suis posé la question d’avoir envie d’y pêcher car j’ai pu repéré 2 belles carpe d’environ 20 kilos, mais là, à ma grande surprise au moment même un pêcheur vient de se faire embarqué ça ligne et le navigateur lui a même fait un doigt pour le remercier, ça m’a coupe l’envie…

  4. alex dit :

    Bonjour,
    je souhaite m’essayer à la pêche dans le lac pouvez-vous me dire si les conditions d’emplacement sont un peu meilleures aujourd’hui? Car la pêche oui, mais faire une CO c’est pas mon truc.
    merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WordPress | Designed by: Web Hosting Directory

Accueil | CGU | Remerciements | RSS : s'abonner | Thanks to Cr@zypush